Mission Etrangère de Paris - Archives

Jean Louis BONNARD

  • Numéro : 583
[583]. BONNARD, Jean-Louis, (Le Bx), martyr au Tonkin occidental, naquit à Saint-Christo-en-Jarret (Loire), le 1er mars 1824. Après avoir étudié au petit séminaire de Saint-Jodard, au séminaire de philosophie à Alix, et au grand séminaire à Lyon, où il fit une année de théologie, il entra tonsuré au Séminaire des M.-E. le 4 novembre 1846. Ordonné prêtre le 23 décembre 1848, il partit pour le Tonkin occidental le 8 février 1849.
Arrivé en mission en mai 1850, en pleine persécution de Tu-duc, il apprit la langue et reçut sa formation apostolique auprès de Mgr Retord qui, en avril 1851, le chargea des paroisses de Ke-bang et de Ke-trinh.
En 1852, après avoir prêché une grande retraite à Ke-bang, il passa dans la chrétienté de Boixuyen. Un petit mandarin l'ayant dénoncé, il fut arrêté le 21 mars et emmené à Nam-dinh. En prison, il n'eut à souffrir aucun mauvais traitement, et le 8 avril un prêtre indigène put lui apporter la sainte Eucharistie. Il fut condamné à mort pour avoir prêché la foi catholique, et décapité à une lieue et demie en aval de Nam-dinh, le 1er mai 1852. Son corps et sa tête furent jetés dans la mer un peu au-dessous de Tam-toa ; mais les chrétiens réussirent à les reprendre, et les portèrent au Séminaire de Ke-vinh (Vinh-tri), où ils furent inhumés dans le jardin.
Quelques jours avant sa mort, il avait écrit à ses parents ces lignes très apostoliques : \ Quand vous recevrez cette lettre, vous pourrez être certains que ma tête sera tombée sous le tranchant du glaive, car elle ne doit vous être envoyée qu'après mon martyre. Je mourrai pour la foi de Jésus-Christ... J'espère monter auprès de lui dans la patrie des Bienheureux. Ainsi donc, réjouissez-vous. \"
Le martyr a été placé par Léon XIII au rang des Bienheureux ; le bref de Béatification est du 7 mai 1900, et les solennités de cette Béatification se célébrèrent le 27 mai, dans la basilique de Saint-Pierre à Rome.
Au Séminaire des M.-E. la Salle des Bienheureux et la Salle des Martyrs possèdent des objets lui ayant appartenu et un tableau représentant ses funérailles. Des reliques insignes de lui sont placées sous l'autel de la Sainte Vierge, dans la crypte de l'église. Le Musée de la Propagation de la Foi à Lyon conserve plusieurs souvenirs de lui.
Notes bio-bibliographiques. - A. P. F., xxiii, 1851, Son arrestation, p. 269 ; xxiv, 1852, Son martyre, p. 484 ; xxv, 1853, pp. 53, 55, 58, 61, 71, 77. - M. C., xxxii, 1900, Sa Béatification, pp. 171, 208, 217, 251, 289 ; Ib., Fêtes à Lyon en son honneur, pp. 529, 561, 569. - A. M.-E., 1899, pp. 117, 193 ; 1900, pp. 162, 199, 243, 295 ; 1902, p. 83. - Sem. rel. Lyon., 1900, 1er sem., Fêtes en son honneur, p. 604. - L'Espérance de Nancy, 1852, n° du 25 sept., Premières nouvelles de son martyre, p. 927.
Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph. - Les 52 Vén. serv. de Dieu, Notice, Tab. alph ; Id., [édit. in-4.] Maison natale [grav.], p. 356. - La Salle des Mart. [édit. 1865 et 1900], Tab. alph. - Les Mart. de l'Ex.-Or., p. 195. - La Coch. et le Tonk., pp. 379 et suiv. - Le petit sém. Saint-Jodard, Notice, p. 189.
Actes de sa Cause de Béatification, voir DUFRESSE, IMBERT.
Officium et Missa Beati Joannis Aloisii Bonnard. Approbation pour Lyon. - Typis Guerra et Murri, Romæ, 1904, in-12, pp. 2.
Biographie. - Tong-king et martyr ou Vie du Vénérable Jean-Louis Bonnard, missionnaire au Tong-king, décapité pour la foi le 1er mai 1852, par un prêtre du diocèse de Lyon. - Briday, libraire-éditeur, 3, avenue de l'archevêché, Lyon, 1876, in-12, pp. 428.
Comp.-rend. : M. C., viii, 1876, p. 455.
Portrait. - Peinture, est au Séminaire des M.-E. - Lithographie, Pinçon, lith. ; propé Gaspard P. A., édit., rue Madame, n° 1, à Paris. - M. C., xxxii, 1900, p. 253. - A. M.-E., 1900, p. 243. - Les 52 Vén. serv. de Dieu, ii, p. 160. - Le petit sém. Saint-Jodard, p. 447.


"