Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Le code télégraphique chiffré

Affiche de l'exposition "Coder-cacher"

Prêté pour l'exposition "Cacher-coder" du musée Champollion sur les écritures du monde à Figeac, nous vous présentons le code télégraphique chiffré des Missions Étrangères de Paris.
Add this

Prêté pour l'exposition "Cacher-coder" du musée Champollion sur les écritures du monde à Figeac, nous vous présentons le code télégraphique chiffré des Missions Étrangères de Paris.

Dans les années 1900-1940, la correspondance télégraphique étant très utilisée, le Conseil du séminaire des Missions Étrangères de Paris est à l'initiative de ce code télégraphique. Basé sur la convention télégraphique internationale, il était uniquement à l'usage des Supérieurs pour les communications entre le séminaire de Paris et les établissements d'Asie (Japon, Corée, Chine, Vietnam, etc.).

Le code télégraphique répondait aux besoins administrat ifs des Missions Étrangères de Paris tout en préservant la confidentialité des informations communiquées. Les volumes ne devaient pas être divulgués et leur emplacement était tenu secret.

La collection de ce code comptait 113 volumes d'environ 400 pages chacun sur deux colonnes de 50 lignes et les 100 lignes obtenues étant numérotées de 5 chiffres. Les mots y sont rangés par ordre alphabétique et des renvois figurent en bas de page.