Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Léon VIRCONDELET (1890-1973)

Add this

    Léon VIRCONDELET naquit le 21 septembre 1890, à Vesoul, diocèse de Besançon, département de la Haute-Saône. Après ses études primaires à Vesoul, il parcourut le cycle de l'enseignement secondaire au petit séminaire de Luxeuil de 1896 à 1908.

     

    Le 16 septembre 1908, il entra au séminaire des Missions Etrangères. Tonsuré le 26 septembre 1909, il reçut les ordres mineurs le 24 septembre 1910. Il se trouvait au séminaire quand la guerre de 1914 le rappela sous les drapeaux. En 1916, il était officier gestionnaire à l'hôpital de Bussang (Vosges). En 1919, avec les galons de lieutenant, il reprit sa place au séminaire de la rue du Bac. Sous-diacre le 20 décembre 1919, diacre le 28 février 1920, ordonné prêtre le 20 mars 1920, il reçut sa destination pour le vicariat apostolique de Canton qu'il partit rejoindre le 27 juin 1920.

     

    Du mois d'août 1920 au mois d'août 1921, dans l'hinterland de Kouang-tcheou-wan, M. Vircondelet commença à Fat-chao l'installation d'un nouveau district, entre celui de Shekshing confié à M. Genty et celui de Mouilok confié à M.Baldit.

     

    En juillet 1921, en raison du décès à Singapore de M. Jules Beaublat, le 11 août 1921, et de l'élection de M.Léon Gustave Robert, Procureur Général, à la charge de Premier Assistant du Supérieur du Séminaire et de la Société, lors de l'Assemblée Générale de 1921, à Hong-kong, M. Vircondelet quitta Canton pour se mettre au service des Procures, au titre d'Assistant-Procureur à Hong-Kong.

     

    En 1914, M. Léon Robert procureur général de la Société, à Hong-Kong, avait acheté une filature de coton pour y installer les Soeurs de Saint Paul de Chartres. M. Vircondelet, procureur, fit bâtir sur cet emplacement une école chinoise, et l'hôpital Ste Thérèse. En 1928, il réalisa le projet de construction de la chapelle dont la première pierre fut posée le 21 avril 1928, par Mgr. Valtorta, vicaire apostolique de Hong-Kong. Pendant la guerre, tous ces bâtiments furent détruits ou endommagés. La paix revenue en 1945, ils furent relevés et modernisés. Le 12 décembre 1948, lors des fêtes du centenaire de l'arrivée à Hong-Kong des soeurs de Saint Paul de Chartres, M. Vircondelet célébra une grand messe d'action de grâces dans leur chapelle restaurée.

     

    En 1932, après un congé en France du 16 mars au 24 septembre, et une visite rapide des Missions au Viêtnam, en compagnie de M. Camille Gauthier-Drapier, procureur à Saïgon, M. Vircondelet rentra à Hong-Kong où il reprit l'exercice de ses fonctions à la Procure de la Société. En 1934, il assura l'interim de la procure de Saïgon, pendant le congé régulier en France de M.Gauthier-Drapier, son titulaire.

     

    Le 1er décembre 1935, le Conseil Central de la Société, à Paris nomma M.Vircondelet Procureur Général en Extrême-Orient. En 1937, celui-ci accompagna M. Léon Robert, supérieur général de la Société, en visite en Indochine.

     

    Le 8 décembre 1941, dès huit heures du matin, les avions japonais bombardèrent Hong-Kong. Pendant toute cette dure période de guerre, la procure des Missions Etrangères à Hong-Kong rendit tous les services qui lui furent possibles. Elle abrita services de transports et d'évacuation, station de radio gouvernementale, bureau de la Société des Charbonnages du Tonkin, et enfin le consulat général de France.

     

    Le 27 août 1948, M. Vircondelet fut décoré de la Croix de Chevalier de l'Ordre National de la Légion d'Honneur, en raison de son action durant la guerre. Il n'avait pas combattu les armes à la main, mais l'avait fait par ses paroles, ses actes et toute sa conduite. M. R. Jobez, consul de France à Hong-Kong lui remit la Croix le 21 septembre 1948, devant une nombreuse assistance des plus cosmopolite.

     

    Le 1er août 1950, M. Vircondelet participa à l'Assemblée Générale de la Société qui, ce jour là, s'ouvrit à Bel Air (Bièvres). Le 23 août 1950, il fut nommé économe général de la Société, et choisit de résider à Hong-Kong.

     

    Le 19 mars 1953, Mgr. Joseph Truong-cao-Dai, dominicain viêtnamien et vicaire apostolique de Haiphong, était sacré en la cathédrale de Hong-Kong. Le lendemain, à Nazareth, M.Vircondelet remercia chaleureusement la délégation des Evêques viêtnamiens conduite par Mgr. Dooley, Délégué Apostolique en Indochine, d'avoir répondu à l'invitation de la communauté des Missions Etrangères de Hong-Kong : ...." Les liens de la Société avec l'Eglise du Viêtnam sont tellement anciens et forts, dit il, et l'occasion était si belle que nous n'avons pas pu ne pas la saisir..."

     

    Le 7 juillet 1960, Mr.Vircondelet, économe général, arriva à Paris et prit part à l'Assemblée Générale de la Société des Missions Etrangères qui s'ouvrit à Bièvres, le 2 août 1960, sous la présidence de Mgr. Lemaire. Il fit part de son désir d'être déchargé de ses fonctions. M. Pierre Moreau lui succéda en cette charge.

     

    Accédant à sa demande, M. Maurice Quéguiner, nouveau supérieur général lui exprima "au nom de toute la Société et en son nom personnel, la profonde et affecteuse gratitude de tous, pour tous les services rendus durant toute sa vie missionnaire et singulièrement comme économe général pendant vingt cinq ans, avec un dévouement et une générosité jamais démentie". Le 1er septembre 1960, M. Vircondelet repartit pour Hong-Kong, où le 31 mars 1961, il accueillit M. Maurice Quéguiner, supérieur général en visite en Extrême-Orient.

     

    Vers 1968, M. Vircondelet se retira à Béthanie qu'il quitta le 17 juillet 1970, pour rentrer en France. Après quelques semaines passées dans sa famille, il prit sa retraite au sanatorium St. Raphaël à Montbeton, le 31 août 1970. C'est là qu'il décéda le 8 novembre 1973, et qu'il fut inhumé.

     

     

    Notices biographiques.

    AME 1915-16 p. 127. 1919-20 p. 480. 1922 p. 27. 1937 p. 137. 1938 p. 59.

    CR 1920 p. 40, 59, 60, 85. 1932 p. 306. 1933 p. 251. 1935 p. 237. 1940 p. 112. 1947 p. 116. 1960 p. 4, 100. 1968 p. 73. 1969 p. 176.

    BME 1922 p. 20. 1928 p. 704. 1930 p. 350, 509. 1932 p. 480, 724-69, 942-50. 1933 p. 63, 863. 1934 p. 212. 1935 p. 908. 1936 p. 668-72. 1937 p. 204-5-10-83, 739. 1938 p. 282 ph . 1948 p. 319-20-66-7-76-7. 1949 p. 120-5, 251, 456, 728. 1950 p. 344, 577-83 ph , 697. 1951 p. 432-41, 580. 1952 p. 198, 278, 648. 1953 p. 312 ph - 13-5, 521. 1954 p. 364. 1955 p. 567. 1956 p. 370, 637, 764 ph , 809. 1957 p. 362. 1959 p. 91, 649. 1960 p. 846, 945, 1026. 1961 p. 398.

    EMIS 1946 p. 26.

    MASIE 1948 p. 288.

    EC1 n° 2, 63, 241-2-8-52, 452-64-71-80-2-4-5, 500-15-23-78, 669-82-4-6, 743.

    EC2 n° 129 p. 110.

    HIR n° 114 p. 6.

     

    • Numéro : 3207
    • Pays : Chine
    • Année : 1920