Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean TOUR (1864-1931)

Add this

    [1830]  TOUR Jean-Marie, Baptiste, est né le 30 septembre 1864 à Tulle, en la paroisse Note Dame (Corrèze). Entré tonsuré au Séminaire des Missions Étrangères le 14 septembre 1885, il fut ordonné prêtre le 3 mars 1889, et partit le 1er mai suivant pour Coïmbatore.

     

    En 1890, M. Tour occupe le poste d' Érode, qui compte 500 chrétiens et où il se dépense sans mesure pour ranimer la ferveur des chrétiens et les amener à la pratique des sacrements; il a même pu ouvrir une école et y accueillir plus de 30 enfants chrétiens.

     

    En 1891, il jette les fondements d'une chapelle à Pallapaléam, mais en 1892, eut lieu un soulèvement des païens contre les chrétiens de ce village où il avait sa résidence. En 1893, le 15 janvier, la paix fut faite entre les chrétiens et les païens; pour la sceller dignement, le Père Tour éleva une chapelle en l'honneur de Notre Dame Auxiliatrice sur le terrain même où s'était passé le soulèvement. En 1894, il enrichit son église d'une cloche destinée à faire retentir l'appel de Dieu auprès des plus sourds.

     

    En 1895, après avoir été gravement malade, le Père Tour se hâta d'ouvrir deux nouvelles écoles dans un de ses villages, puis ayant acquis un vaste et beau terrain du gouvernement, il se mit en devoir, là aussi, de bâtir une église, une résidence et une école. En 1897, il alla remplacer le Père Roy à Palghat qui possède un hôpital tenu par les Franciscaines MM., lequel connaît alors un réel succès.

     

    En 1898, il menait de front les réparations de son église et l'installation d'une école de filles east-indiennes confiées aux Soeurs Franciscaines MM. dont il fait un juste éloge en 1900 pour leurs multiples services et succès, à l'hôpital, à l'école, à l'église et hors de l'école aussi. En 1903, avant de partir pour la France, le Père Tour put jeter les fondations d'une chapelle à Shoranur. De retour aux Indes en 1904, il est dirigé sur Dharaburam dans une région à peu près stérile, où il s'appliqua de suite à développer l'enseignement religieux dans les écoles, mais la maladie l'obligea alors de s'éloigner pour cinq mois de son poste. En 1906, il put ranimer la ferveur de ses néophytes, réparer sa belle église et construire deux belles écoles.

     

    En 1910, il quitta les Indes, où sa santé avait souvent été éprouvée, pour la Maison de Nazareth à Hong Kong, d'où il passa à la mission de Malacca, mais où il laissa comme souvenir de son séjour son ouvrage : "Sincere Inquiry", in-12, 693 pages (1913), qui est un remaniement et un développement du "Controversial Catechism", du Père Ch. Dallet, dont la 5ème édition (1894. Bangalore) comptait XI+437 pages.

     

    En Malaisie, le Père Tour fut éprouvé aussi dans sa santé; il dut revoir les Indes, pour y refaire ses forces dans les Nilgiris. En 1919, rentré dans la mission de Malacca, il put donner à Penang une excellente retraite à ses confrères; ses instructions on ne peut plus pratiques et ses conseils fraternels furent dûment goûtés et appréciés.

     

    Après une grave maladie qui le conduisit à l'hôpital de Penang, le Père Tour, en 1922, dut rentrer en France où il vécut retiré, surtout au Sanatorium de Montbeton, mais où il trouva l'occasion de faire entendre encore la bonne parole et de rendre service au clergé paroissial à Finhan, à Pâques de 1923. Cette même année, il fit deux fois l'allocution aux Dames de l'Oeuvre des Partants à Paris.

     

    Retiré définitivement au Sanatorium de St Raphaël à Montbeton, il y rendit son âme à Dieu le 9 décembre 1931 dans sa 68ème année et la 43ème de son sacerdoce.

     

     

     

    Références bibliographiques

     

    AME 1889 p. 99. 1925 p. 160. 1932 p. 48.

    CR 1889 p. 254. 1890 p. 198. 199. 1891 p. 229. 1892 p. 250. 1893 p. 260. 1894 p. 295. 1895 p. 320. 1897 p. 268. 1898 p. 257. 1900 p. 236. 1901 p. 261. 1903 p. 289. 1904 p. 271. 1905 p. 267. 1906 p. 254. 1911 p. 209. 1913 p. 268. 1919 p. 138. 1921 p. 110. 1922 p. 125. 1931 p. 276. 378.

    BME 1922 p. 641. 1923 p. 395. 525. 1924 p. 134. 1932 p. 80.

    EC1 N°  24. 36. 37. 39. 40. 43. 51. 84. 119. 234.

     

    • Numéro : 1830
    • Pays : Inde Malaisie
    • Année : 1889