Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Fernand THIRY (1884-1930)

Add this

    [2974]  THIRY Fernand, Jean, Joseph, est né le 28 septembre 1884 à Anor, dans le diocèse de Cambrai (Nord). Entré tonsuré au Séminaire des Missions Étrangères le 5 octobre 1904, il fut ordonné prêtre le 29 juin 1907 et partit le 13 août suivant pour Nagasaki.

    Arrivé au Japon, M. Thiry alla apprendre la langue et s'initier à la pratique du ministère à Miyasaki, sous la direction du Père Joly. En 1912, il fut chargé du cours de sciences au Séminaire, qui devait compter 37 élèves en 1913. En 1917, il gère aussi la Procure et il occupe ses loisirs à donner des classes de chant aux enfants des deux sexes, au bénéfice des cérémonies religieuses dans lesquelles l'assistance alterne avec les séminaristes pour les chants.

    En 1919, outre sa fonction de Procureur et ses autres occupations, le Père Thiry prend la succession du Père Salmon et doit s'occuper de la paroisse européenne et des Soeurs. En 1922, il dépense toutes ses forces et son énergie à développer le noviciat des Soeurs du Saint Enfant Jésus de Chaufailles.

    Mgr. Combaz étant décédé le 18 août 1926, le Père Thiry fut nommé vicaire capitulaire et supérieur de la mission. À la date du 14 juillet 1927, il fut nommé évêque de Fukuoka. Les circonstances et les obligations qui lui imposèrent alors la cession canonique du diocèse de Nagasaki l'empêchèrent de se rendre à Rome pour le sacre de Mgr. Janvier Hayasaka, le premier évêque japonais nommé à Nagasaki.

     

    Mgr. Thiry fut sacré à Urakami par Mgr. Giardini D.A; le 11 décembre 1927. Le 20 mai 1928, il quitta officiellement Nagasaki pour Fukuoka, le centre du nouveau diocèse, qui restait confié à la Société des MEP. En 1929, la jeune mission de Fukuoka céda les deux départements de Miyasaki et de Oita aux Pères Salésiens de Don Bosco qui formèrent une mission distincte.

     

    En 1930, Mgr. Thiry se trouve de bonne heure retenu au lit par une longue et cruelle maladie qui ne lui permit point d'assurer les cérémonies de la Semaine Sainte et ceci après avoir fait construire et béni 4 petites églises à Madarajima, à Matsushima, à Yokubo et à Yawata. Le 10 mai 1930, à Kurume, il rendit son âme à Dieu, après deux ans d'épiscopat et avant d'avoir pu réaliser les espoirs qu'autorisaient ses talents et son zèle, alors qu'il était dans sa 46è année et la 23è de son apostolat au Japon.

     

     

     

    Références bibliographiques

     

    AME 1907 p. 381. 1926-27 p. 409. 412. 419. 484. 1928 p. 162. 205. 1929 p. 217. 1930 p. 140. 257. 258. 1933 p. 13. 14. 1934 p. 222. 1940 p. 85.

    CR 1907 p. 326. 1912 p. 38. 1917 p. 9. 1919 p. 7. 1920 p. 5. 1922 p. 5. 1925 p. 11. 1926 p. 5. 1927 p. 2. 1928 p. 8. 1929 p. 8. 1930 p. 9. 10. 15. 340. 1931 p. 9. 1947 p. 255. 325.

    BME 1924 p. 173. 1926 p. 626. 1927 p. 504. 562. 710. 1928 p. 150. 164. 300. 301. 429. 484. 555. 621. 639. photo p. 160. 1929 p. 102. 286. 358. 481. 675. 740. 1930 p. 297. 428. 429. 476. 511. 801. 1931 p. 215. 813. 1932 p. 524. 1934 p. 191. 1940 p. 254. 1941 p. 397.

    APF 1927 p. 208. 209. 1929 p. 13. 20. 1930 p. 186. 1931 p. 104.

    RHM 1933 p. 468.

    MC 1927 p. 377. 1929 p. 123. 124.

    EC1 N° 136. 137. 198.

     

     

    Bibliographie

    "Collection des chants latins catholiques", Osaka.

     

    • Numéro : 2974
    • Pays : Japon
    • Année : 1907