Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Émile STUDER (1880-1962)

Add this

    Émile STUDER naquit le 18 janvier 1880, à Besançon, paroisse Saint-Maurice et Saint Donat, diocèse de Besançon, département du Doubs.

     

    Le 8 septembre 1898, il entra laïque, au séminaire des Missions Etrangères. Tonsuré le 22 septembre 1899, minoré le 22 septembre 1900, sous-diacre le 28 septembre 1902, diacre le 20 décembre 1902, ordonné prêtre le 7 mars 1903, il reçut sa destination pour le diocèse de Maïssour (Mysore) qu'il partit rejoindre le 22 juillet 1903.

     

    En 1913, M. Émile Studer, supérieur du séminaire et du pensionnat des enfants de caste, demandait de l'aide pour reconstruire les masures délabrées où il logeait ses pensionnaires au détriment de leur santé et au péril de leur vie.

     

    En 1916, il avait la charge de procureur de la mission, d'aumônier du couvent St. Joseph, et de principal de l'école St. Aloysius, établie dans un autre quartier de Bangalore

     

    En 1922, en tant procureur de la Mission, ayant fait l'acquisition d'un domaine à Yercaud (Shevaroy Hills), dans la Mission de Pondichéry, il prit en main l'exploitation de ce "Coffee Estate". La première année, il fit cet achat avec grande foi en l'avenir, la deuxième année, il en couvrit les frais d'une installation offrant belles espérances, la troisème année, faisant sonner moins creux le coffre de la Mission, ce sera bonne charité pour les mains tendues dans sa direction.

     

    Mgr Despatures, nouvel évêque de Maïssour,(Mysore) consacré le 29 octobre 1922, nomma M. Emile Studer vicaire général. En 1923, ce dernier dut rentrer en France pour refaire sa santé.

     

    En 1925, Mgr Despatures étant absent, M. Émile Studer, vicaire général du diocèse, ouvre le Compte-Rendu des travaux missionnaires de cette année là, en écrivant que " l'année s'est écoulée sans bruit, dans un travail fécond, parfois difficile, mais allègrement accompli. Les résultats bien qu'inférieurs à nos désirs, représentent une grande somme de sacrifices et de dévouement, tant de la part du personnel missionnaire que du clergé indigène.." Et il conclut :"Avec le retour de Mgr. Despatures, nous espérons reprendre avec un succès plus grand la marche de nos travaux qu'il a fait bénir par le Saint Père". En 1926, il quitta la Mission et la Société.

     

    En 1958, M. Émile Studer se retira au Nilgirils; installé au pavillon Ste Marthe, il y reçut la visite de Mgr. Lemaire, en juin 1959.

     

    Le 29 mai 1962, M. Émile Studer décéda à l'hôpital Ste Marthe de Bangalore.

     


    Références biographiques

    AME 1903 p. 377.

    CR 1903 p. 305, 1913 p. 289, 1916 p. 168, 1923 p. 164, 1925 p. 134-38.

    BME 1922 p. 110, 702, 1924 p. 341, 1959 p. 744, PH 1923 p. 69.

    ECM n° 123 p. 44.

    • Numéro : 2702
    • Pays : Inde
    • Année : 1903