Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eugène SOULLARD (1867-1950)

Add this

    Eugène, Alexandre, Victor SOULLARD naquit le 13 Juillet 1867 à Vouvant, diocèse de Luçon, département de la Vendée. Il fut ordonné prêtre le 19 Décembre 1891.

     

    Le 16 Septembre 1892, il entra au Séminaire des Missions Etrangères, et il reçut sa destination pour le Vicariat Apostolique de la Cochinchine Occidentale (Saïgon),  qu'il partit rejoindre le 19 Juillet 1893.

     

    Après son initiation à la langue viêtnamienne, Mgr. Depierre l'envoya dans les "basses Provinces" de Cochinchine, aux limites sud de la Mission. En 1897 M.Soullard était chargé des chrétientés installées sur les deux rives de la rivière Tra-On, qui est aussi un marché très important. Un prêtre viêtnamien travaillait sous sa direction.

     

    Le 19 Octobre 1898, au sanatorium de Béthanie, à Hong-Kong, mourut épuisé,M.Jean-Matthieu Fougerouse, curé de Mac-Bac et chef de ce district. Initié par ce dernier à l'administration de cette chrétienté nombreuse, d'esprit batailleur, et difficile à diriger, M.Soullard lui succéda, en 1899, assisté de M.Boismery.Ce district comptait alors 5.484 chrétiens.

     

    En 1905, M.Soullard fut nommé curé de la cathédrale de Saïgon. Doué d'une santé robuste, travailleur acharné,-il se levait à trois heures du matin-, il se donna sans ménagement à ses nouvelles fonctions. A ses obligations de curé, il ajouta  des cours d'instruction religieuse et la direction spirituelle des élèves à l'Institution Taberd. Il était directeur et principal collaborateur des "Pages Catholiques". Il composa un "Sommaire de la Doctrine Chrétienne.Manuel de prédication catéchistique" de 282 pages, publié à Nazareth, Hong-Kong.

     

    Il fut invité, à plusieurs reprises, à assurer les retraites sacerdotales annuelles aux missionnaires dans divers vicariats, ainsi à Bangkok, en 1923, à Quinhon et à Pnompenh, en 1933; En 1930, il prêcha "cum magna laude" la retraite aux Frères des Ecoles Chrétiennes, en présence du Frère Assistant, en visite à Saigon.

     

    En 1926, il donna un éclat particulier, à la cathédrale de Saigon, à la célébration du Grand Jubilé de l'année sainte; du 12 au 15 décembre 1935, se tint à Saigon un Congrès Eucharistique auquel M.Soullard ne pût prendre part directement, retenu qu'il était à Dalat par la fatigue et la maladie; mais il encouragea M.Thommeret son vicaire, et son remplaçant du moment, dans l'organisation de cette fête.

     

    M.Soullard assista plusieurs de nos confrères à leur dernier moment. Assis dans sa calèche légendaire, il portait aux mourants les sacrements, il faisait cortège aux chrétiens  qui partaient pour le grand voyage. Le 13 septembre 1937  mourut à son domicile à Saigon, le père de sa Majesté l'Impératrice,M. Pierre Nguyên-Huu-Hào, Long-My Quân-Công; le matin du 17 Septembre 1937, devant sa dépouille mortelle exposée dans la cathédrale de Saigon, M.Soullard célébra une messe solennelle ,et à 16 heures le corps fut transporté à Dalat, où Mgr. Drapier, Délégué Apostolique, célébra les funérailles.

     

    Dans la nuit du 16 au 17 Février 1940 s'éteignit Mgr. Dumortier. M.Soullard, provicaire devint supérieur de la Mission; il  remplit sa charge allègrement, se déplaçant pour administrer la Confirmation, et régler les affaires qui exigeaient sa présence. Mgr. Cassaigne le maintint dans ses charges de curé de la cathédrale et de  provicaire. L'année 1941 se termina par la célébration de ses noces d'or sacerdotales.

     

    Le 2 Septembre 1945, à Saigon, la cure de la cathédrale et la Procure des Missions Etrangères furent attaquées M.Tricoire fut assassiné,et M.Soullard  bléssé,  arrêté, enfin relâché le lendemain. Mais le moral fut certainement atteint. Dès décembre 1948,il se sentit de plus en plus fatigué. M.Séminel fut nommé administrateur, curé effectif de la cathédrale et en 1950 il succéda à M.Soullard comme provicaire.

     

    En Janvier 1949,son état de santé devint alarmant au point que sa tombe fut creusée d'urgence dans une des chapelles latérales de la cathédrale, au pied de son confessionnal. Mais il se rétablit assez pour remonter parfois dans son antique calèche, soutenu par ses cannes et par son dévoué et jeune  vicaire, M.de Monjour, afin d'aller visiter Saïgon et quelques vieux amis. La promenade se terminait alors devant son tombeau "en attente".

     

    À demi paralysé depuis le début de 1950, malgré quelques mieux passagers, le P.Soullard rendit son âme à Dieu le 06 octobre 1950. La population de Saïgon lui rendit un touchant hommage. Pendant près d'un demi-siècle, il avait été son pasteur. Il repose à présent, au pied de son confessionnal.

     

     

    Références biographiques

    AME 1893 p. 21. 1915 p. 7. 1929 p. 177. 178.

    CR 1893 p. 266. 1897 p. 176. 1898 p. 361. 1899 p. 223. 1910 p. 184. 1916 p. 246. 247. 1919 p. 148. 1926 p. 118. 1934 p. 265. 266. 1935 p. 333. 337. 1936 p. 149. 1948 p. 95. 1950 p. 77. 187.

    BME 1923 p. 806. 1924 p. 56. 1929 p. 374. 1930 p. 311. 1931 p. 380. 1933 p. 377. 382. 1936 p. 367. 1940 p. 253. 626. 819. 1948 p. 215. 220. 1949 p. 17. 18. 54. 186. 1950 p. 199. 200. 700. 1951 p. 66. 67. 1956 p. 93. 94.

    EPI 1969 p. 504.

    ECM 1946 p. 29.

    MC 1946 p. 13.

    EC1 N°  485.

     

    Bibliographie

    "Sommaire de la Doctrine chrétienne. Manuel de prédication catéchistique". 282 pages. Hong-Kong. Nazareth.

     

     

    Juin 1994.

    • Numéro : 2051
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1893