Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Charles SIMONIN (1799-1877)

Add this

    M. Charles-Emmanuel Simonin naquit le 4 septembre 1799 à Saint-Barthélemy (diocèse de Besançon). Ordonné prêtre, il exerça d’abord le saint ministère dans son diocèse . Il avait trente-quatre ans lorsqu’il entra au séminaire des Missions-Étrangères , le 5 septembre 1833. Destiné à la Mission du Tong-King, il s’embarqua le 11 mars 1834. De Macao au Tong-King, son voyage fut des plus accidentés. Plusieurs fois naufragé, pillé par les voleurs, exposé à mille dangers, il ne parvint qu’à grand’peine au lieu de sa destination. L’empire d’Annam était alors le théâtre de la plus violente persécution . Minh-Menh faisait une guerre acharnée à la religion chrétienne. La santé de notre confrère, gravement ébranlée par les fatigues d’un ministère que les circonstances rendaient si pénible et si périlleux, le contraignit de revenir en France en 1848. Retiré dans son pays natal, M. Simonin, dans ces derniers temps, donnait ses soins aux ouvriers de la Chaudeau. C’est dans cette localité qu’il est mort , dans la nuit du 9 au 10 décembre de cette année . Cette mort soudaine ne fut pas imprévue ; notre confrère s’y préparait depuis longtemps . Tous les jours il récitait à cette fin les sept psaumes de la pénitence. Un prêtre des environs nous écrit que « M. Simonin laisse après lui une véritable réputation de sainteté, et emporte les regrets de ses paroissiens de la Chaudeau et ceux de tous les prêtres du voisinage qui l’ont plus particulièrement connu. »

     

     

    • Numéro : 413
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1834