Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

François SALLOU (1879-1951)

Add this

    François-Marie SALLOU naquit le 3 mars 1879, à Lanvollon, diocèse de Saint Brieuc, département des Côtes d'Armor (ex Côtes du Nord). Il fut ordonné diacre le 21 décembre 1901.

     

    Le 8 avril 1902, il entra au séminaire des Missions Etrangères; ordonné prêtre le 7 mars 1903, il reçut sa destination pour le service des Procures. Il partit le 29 avril 1903 pour la procure de Hong-Kong.

     

    Après avoir assisté le Procureur de Shanghai, à commencer par M.Léon Robert, il devint en 1912, Procureur titulaire en cette ville. En 1922, nommé Procureur Général en Extrême-Orient, il succéda à M. Léon Robert, élu Premier Assistant de Mgr. de Guébriant, lors de l'Assemblée Générale tenue à Hong-Kong,  en février-mars 1921. En 1924, à Shanghai, le jour de la fête du Sacré-Cœur, il faillit périr avec M.Souvey en traversant le Whampoo; au milieu du fleuve, la chaloupe qui les transportait, heurta un chaland, et s'inclina brusquement; tous les passagers furent précipités dans l'eau. M.Souvey bon nageur, se porta au secours de M.Sallou le hissa sur une embarcation et le sauva.

     

    En 1926, M. Sallou quitta le service des Procures, et fut agrégé à la mission de Chung-King. Mgr. Jantzen le nomma professeur au grand séminaire. En février 1930, à l'initiative de Mgr. le Délégué Apostolique, fut décidée l'érection à Cheng-tu, d'un séminaire régional dont l'ouverture fut prévue pour septembre 1930. Ainsi, le mardi 12 août 1930, M.Sallou quitta Chung-King pour Cheng-tu, avec une partie des séminaristes de Tse-mou-chan. Leur voyage fut très lent, en raison de nombreuses crues successives, et très pénible, à cause de la chaleur. Chargés de convoyer les bagages, ils arrivèrent à Cheng-tu le 18 septembre 1930; M.Sallou commença ses cours de théologie le mois suivant, sous la direction de M.Bourgeois, supérieur du séminaire régional, assisté de cinq directeurs.

     

    En juin 1932, les théologiens de Chung-King furent rappelés de Cheng-tu; ils continuèrent provisoirement leurs études dans les locaux du petit séminaire de Tse-mou-chan où MM. Sallou et Millacet assurèrent les cours de théologie. Toutefois, le séminaire commun aux vicariats du Se-tchoan continua; transféré à Ho-pa-tchang à 140 lys au nord de Cheng-tu, dans les locaux du petit séminaire, il fut mis sous la direction de M. Pagès, ancien supérieur de Penang.

     

    À l'automne de 1937, suite au désir exprimé par Mgr. Deswazières, visiteur apostolique, il fut décidé que le vicariat de Chung-King enverrait ses séminaristes au séminaire régional d' Ho-pa-tchang, dans le vicariat de Chengtu, mais que les théologiens termineraient leur cycle d'études à Tse-mou-chan, sous la direction de leur supérieur, M.Sallou.

     

    En 1938, après 22 ans de procure et 14 de professorat, M.Sallou devint missionnaire "en brousse". Mis à la tête du district de Mutung, à une trentaine de kms de Chung-king, il s'appliqua à promouvoir l'Apostolat de la Prière, et à visiter régulièrment ses chrétientés éloignées. Maitre organiste, il accompagna les chants de la chorale du petit séminaire, lors des noces d'or sacerdotales de M.Casimir Cacauld, célébrées à Chung-King le 10 juillet 1938. Du 6 au 12 janvier 1939, malgré deux alertes aériennes, il prêcha la retraite annuelle aux missionnaires. Puis, le vote des confrères le choisit comme délégué à la conférence préparatoire à l'Assembée Générale de 1940.

     

    Au début du mois de mars 1941, M. Sallou, rappelé comme supérieur du grand séminaire de Chung-King, quitta les locaux peu confortables de Moutong pour s'installer avec ses élèves dans une nouvelle maison, sise en aval de Chung-King, à une dizaine de lys de cette ville. En 1942, Mgr. Jantzen le nomma provicaire. Cependant, pendant la guerre, un esprit d'indépendance et de matérialisme souffla dans le séminaire. On fit prendre des grades universitaires aux jeunes séminaristes, en les envoyant au collège St.Paul. Mais une fois leurs diplômes obtenus, les deux tiers des séminaristes retournèrent dans le monde. En 1948, il ne restait plus que 11 élèves au grand séminaire. En raison des incertitudes de la situation en Chine, Mgr. Jantzen envoya cinq séminaristes au collège général de Penang. A cette fin, M.Sallou en conduisit quatre à Canton où ils arrivèrent le 4 juin 1949. Le 8 juin 1949, M. Sallou gagna la maison de Nazareth à Hong-Kong, et un peu plus tard, s'embarqua pour la France.

     

    En juillet 1949, succédant à M. Letourmy, M. Sallou accepta la charge d'aumônier d'un orphelinat et d'une communauté religieuse à la Ferté-Imbault, au diocèse de Blois, dans le département du Loir-et-Cher. C'est là qu'il mourut subitement d'une angine de poitrine, le 11 janvier 1951.

     

    Références biographiques

     

    AME 1903 p. 377. 1914 p. 17.

    CR 1903 p. 301. 305. 1913 p. 344. 1917 p. 148. 1928 p. 48. 1930 p. 66. 1932 p. 79. 1937 p. 51. 1939 p. 51. 1951 p. 183.

    BME 1922 p. 19. 20. 680. 1924 p. 128. 543. photo p. 445. 1926 p. 763. 1930 p. 654. 732. 736. 806. 1931 p. 59. 1932 p. 851. 1933 p. 85. 1937 p. 274. 1938 p. 536. 1939 p. 121. 343. 642. 1941 p. 469. 1948 p. 12. 1949 p. 522. 578. 638. 1951 p. 45. 136. 138. 183.

    ECM 1945 p. 96.

    EC1 N°  23. 470. 490.

    • Numéro : 2686
    • Pays : Chine
    • Année : 1903