Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Joseph SAGE (1888-1945)

Add this

    Joseph, Louis, Marius SAGE naquit le 20 mars 1888, à Bourg-Argental, alors diocèse de Lyon, (actuellement diocèse de Saint Etienne) département de la Loire. Il reçut la tonsure le 14 juin 1908.

     

    Le 8 septembre 1908, il entra au séminaire des Missions Etrangères. Minoré le 26 septembre 1909, sous-diacre le 21 décembre 1912, diacre le 8 mars 1913, ordonné prêtre le 28 septembre 1913, il reçut sa destination pour le Vicariat Apostolique de la Mandchourie Méridionale, (Moukden) qu'il partit rejoindre le 10 décembre 1913.

     

    Dans ce même mission, Joseph Sage retrouva son frère Vincent, François, Joseph, qui, parti le 22 juillet 1903, reçut la consécration épiscopale et la charge de Coadjuteur de Mgr. Choulet, le 7 mars 1915. En 1917, alors qu'il était mobilisé à Shan-hai-koan, une des portes d'entrée en Mandchourie, Joseph apprit la mort de son frère Vincent, survenue le 20 septembre 1917, à Moukden.

     

    En mars 1923, M.Joseph Sage présida à l'ouverture du Collège Franco-Chinois à Moukden. Il en fut le premier directeur. Les démandes d'admission étant fort nombreuses, il lui revint, avec l'aide de professeurs chinois, de faire un choix sévère parmi les postulants. Bien que seul pour assurer la discipline, diriger ses professeurs, donner des cours de français et d'instruction religieuse, il était heureux de constater que l'esprit des élèves et leur application étaient satisfaisants.

     

    Le 19 mars 1924, jour de sa fête, ses élèves organisèrent une belle séance récréative pour lui témoigner leur reconnaissance. Cette même année, ce Collège fut agrandi de plus de moitié, il comptait plus de 100 élèves. Les Frères Maristes en prirent la direction, à la rentrée scolaire 1924-25. En raison de multiples difficultés administratives faites à la Direction, par le Bureau de l'Instruction Publique, ce Collège de grande qualité fut obligé de fermer ses portes en 1931. Il comptait alors 261 élèves.

     

    En septembre 1924, M. Joseph Sage transmit au Fr.Florent la direction du Collège, et prenant la succession de M. Jules Polet, il fut nommé au district de Kao-shan-toum, au nord-est de Moukden, dans les montagnes de l'est. En janvier 1930, il accueillit M. René Vernois jeune missionnaire, pour le guider dans son étude de la langue et sa formation apostolique.

     

    En juillet 1931, succédant à M.Henri Darles parti en congé en France, M. Joseph Sage fut nommé supérieur du petit séminaire du vicariat apostolique. Il plaça cet établissement transféré en 1906 de Chaling à Moukden, sous le patronage de Ste Thérèse de Lisieux. Avec 17 nouvelles recrues à la rentrée d'automne 1932, cette maison de formation totalisait 93 élèves.

     

    En 1936, Mgr.Blois choisit M. Joseph Sage comme provicaire.

     

    Pour le 25ème anniversaire de son ordination sacerdotale, M. Joseph Sage, célébra une messe solennelle à la cathédrale de Moukden, et le petit séminaire, pour fêter son supérieur, exécuta avec talent tous les chants de la messe en grégorien pur et nuancé. Le 4 octobre 1938, M. Joseph Sage partit pour l'Europe, emmenant avec lui trois grands séminaristes se rendant à Rome pour faire leurs études au Collège Urbain de la Propagande.

     

    En octobre 1939, en raison de la guerre, M. Joseph Sage, en train de se soigner en France, accepta d'aller pour un temps, prendre à Beaupréau la place de deux missionnaires manquant dans le corps professoral.

     

    Ayant réussi à regagner sa mission malgré la guerre, il prêcha la retraite annuelle aux prêtres autochtones du vicariat apostolique de Kirin. du 3 au 9 juin 1941

     

    Dix mois avant le décès de Mgr. Blois survenu le 18 mai 1946, M.Joseph Sage, supérieur du petit séminaire, et vicaire délégué, fut foudroyé par une attaque d'apoplexie, au matin du 23 juillet 1945, au moment où il s'apprêtait à dire sa messe. La veille encore, il faisait preuve d'une vitalité qu'admirait son entourage. M. Beaulieu le remplaça dans sa charge de vicaire délégué.

    Sa dépouille mortelle repose à Moukden.

     


    Références biographiques

    AME 1914 p. 45-6, 1922 p. 133, 1939 p. 85.

    CR 1913 p. 311, 1917 p. 193, 1923 p. 45, 1924 p. 33, 1926 p. 34, 1933 p. 48, 1939 p. 32, 216, 1947 p. 363+.

    BME 1924 p. 323, 663, 1927 p. 628, 1930 p. 171 p. 1931 p. 670, 1932 p. 236, 1938 p.832-33-34, 1939 p. 154-881, 1940 p. 106, 1941 p. 466, 1948 p. 7+ PH 1933 p. 727, 1936 p. 438, 507, 654.

    EC1 n° 114-21-36, 392, 409-18-40.

    • Numéro : 3166
    • Pays : Chine
    • Année : 1913