Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Louis NEUNKIRCHE (1848-1877)

Add this

    « J’ai l’immense douleur , écrivait un Missionnaire de la Mandchourie, de vous faire part de la mort de notre cher confrère M. Neunkirche, décédé dans sa résidence de Sé-kia-tzé, le 18 juin à onze heures du soir. Ce regretté confrère a été emporté , en huit jours, par la fièvre typhoïde. Tout le temps de sa maladie, il a été assisté par M. Dubail, que sa mort rend inconsolable. M. Neunkirche était aimé de tous ses confrères et des chrétiens ; il promettait une belle carrière apostolique. »  « C’est une grande perte pour ma Mission, ajoutait Mgr Verrolles ; notre bien-aimé défunt se distinguait par sa vertu aimable, sa grande piété et une capacité remarquable. »  « Pauvre confrère ! écrivait encore un autre Missionnaire de la Mandchourie, tous ceux qui l’avaient connu ici fondaient sur lui de si belles espérances ! Que le bon Dieu ne m’a-t-il pris moi-même à sa place ! Mais les vues de la Providence sont impénétrables ; que sa sainte volonté soit faite ! »

    M. Neunkirche était né à Gross-Blittersdoff (diocèse de Metz) le 25 janvier 1848. Il entra , clerc tonsuré, au séminaire des Missions-Étrangères le 25 août 1871, fut ordonné prêtre le 30 mai 1874 et partit pour la Mandchourie le 15 juillet de la même année.

     

     

    • Numéro : 1203
    • Pays : Chine
    • Année : 1874