Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pierre NÉGRERIE (1814-1852)

Add this

    [511]. NÉGRERIE, Pierre, né le 23 mars 1814 à Viam (Corrèze), ordonné prêtre le 24 juin 1838, fut, dès le 1er juillet, nommé vicaire dans la paroisse de Lonzac, et dans celle de Sainte-Fortunade le 1er janvier 1840. Le 15 juin 1845, il entra au Séminaire des M.-E.

    Il partit le 27 février 1846 pour la Mandchourie, et fut affecté au district de Hei-souei (les Eaux noires), alors sous la direction de Franclet. Il fut arrêté avec celui-ci le 29 septembre 1850, par le roitelet mongol de Pâline, qui se rendait à Pékin pour les funérailles de l’empereur Tao-kouang. Lié et enfermé dans une cabane à Simao-po-lo, il fut emmené à Oulan-hata, et logé avec une trentaine de brigands. Pendant ce temps, le roi de Pâline arrivé à Pékin avisa de l’arrestation des deux prêtres le gouvernement chinois, qui ordonna de les conduire à Canton, ce qui fut exécuté. Le chargé d’affaires de France, de Codrika, réclama contre cette arrestation. Il eut gain de cause, et Négrerie retourna dans sa mission. Il mourut le 24 janvier 1852 à Pie-likeou, dans le vicariat actuel de la Mongolie centrale.

    Notes bio-bibliographiques.

    — A. P. F., xxiii, 1851, pp. 340, 354­ ; xxviii, 1856, p. 413.

    L’expéd. de Chine 1857-58, Tab. alph. — Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph. — Mgr Verrolles et la miss., pp. 275 et suiv.

     

    • Numéro : 511
    • Pays : Chine
    • Année : 1846