Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Henri KREMPFF (1882-1946)

Add this

    [2866]  KREMPFF Henri, Jean, Marie, est né à Tessancourt, canton de Meulan département de la Seine et Oise (act. départ. des Yvelines, diocèse de Versailles), le 27 octobre 1882, fils de Henri Krempff et de Jeanne-Marie Krier.

    Entré laïque au Séminaire des Missions Étrangères de Paris le 7 septembre 1900, il est ordonné prêtre le 23 septembre 1905 et destiné à la mission de Corée. Parti de Paris le 22 novembre 1905, il arrive à Séoul le 19 janvier 1906.

    Dès le printemps de 1906 et jusqu'en 1914, il est responsable du vaste district de Hap-tok, dans le nord-ouest de la province du Choung-chon méridional, district riche en vieilles chrétientés qui datent en bonne partie, sinon des tout premiers débuts de l'Église en Corée, du moins d'avant la persécution de 1866 qui fit tant de victimes : c'est d'ailleurs dans l'une ou l'autre de ces chrétientés qu'a été capturé Mgr. Daveluy et qu'ont passé leurs dernières heures de liberté les Pères Aumaître et Huin avant d'aller rejoindre Mgr. Daveluy et se laisser emprisonner. Lors de la division de la mission de Corée en vicariats de Séoul et de Taegu, en 1911, le Père Krempff est rattaché au vicariat de Séoul, dont le district de Hap-tok fait partie. Mobilisé pour la première guerre mondiale, il quitte Séoul le 14 août 1914 et revient le 15 octobre 1919 pour retrouver son poste de Hap-tok et y rester jusqu'en 1921, le Père Philippe Perrin lui succédant.

    En 1922, le Père Krempff est responsable de l'école que le vicariat apostolique de Séoul a acquise. Il s'agit d'une école primaire qui, fondée par des païens en 1907, non loin de la paroisse de Yak-hyon (ou "Séoul-hors-les-murs"), est en difficulté. Le vicariat apostolique, nouveau propriétaire, la transforme en lycée d'études commerciales sous le nom d'"École commerciale de la Porte du Sud", le cycle des études durant cinq ans. L'école prospère et a besoin de s'agrandir. Le Père Krempff fait construire de nouveaux bâtiments dans le quartier de Hyé-hwa-dong, près de l'ancien couvent des Bénédictins de Ste Odile (qui ont quitté Séoul pour prendre la responsabilité d'un vicariat apostolique au nord-est du pays) et du nouveau Petit Séminaire, et transfère le lycée dans ces nouveaux bâtiments.

    Le Père Krempff est au Japon d'août 1927 à janvier 1928. Il est alors nommé à In-chon (le Père Deneux, titulaire du poste d'In-chon, est en repos à Hongkong) et y reste jusqu'en septembre 1928, date de son départ pour un congé en France. À son retour en Corée, en 1929, il est nommé à la paroisse de Su-won, à une quarantaine de kilomètres au sud de Séoul, où il succède au Père Le Merre qui, premier titulaire de la paroisse, y est décédé en décembre 1928. Mais le Père Krempff n'y reste pas longtemps. En effet, le 6 juin 1930, non seulement il quitte la paroisse de Su-won, mais encore il "quitte la Mission et la Société MEP".

    Selon une version "orale", Henri Krempff aurait été tué sous l'uniforme militaire au début de la guerre de 1939, mais selon la liste des "Prêtres des Missions Étrangères en Corée, décédés depuis le 1er janvier 1914" fournie par l'archiviste de Paris en mai 1996, il serait décédé le 11 avril 1946.

     

    Références biographiques

    AME 1906 p. 59. 1915-16 p. 78. 93. 107. 1924 p. 155. 1925 p. 89.

    CR 1905 p. 289. 1907 p. 66. 1908 p. 48. 1909 p. 51. 1910 p. 53. 1911 p. 44. 1912 p. 51. 1915 p. 30. 1917 p. 24. 1921 p. 27. 1922 p. 20. 25. 29. 1923 p. 27. 1925 p. 26. 1927 p. 20. 1928 p. 24. 1929 p. 39.

    BME 1922 p. 687. 1924 p. 481. photo p. 591. 1925 p. 695. 1926 p. 191. 1929 p. 289.

    EC1 N° 162. 182.

    • Numéro : 2866
    • Pays : Corée
    • Année : 1905