Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

François-Xavier KIEFFER (1838-1873)

Add this

    [810]. KIEFFER, François-Xavier, né le 12 avril 1838 à Molsheim (Bas-Rhin), fit ses études classiques au petit séminaire de Zillisheim, et entra au Séminaire des M.-E. le 18 janvier 1859. Après trois années d’études théologiques, il fut ordonné prêtre le 14 juin 1862. Destiné à la mission du Siam, il partit le 18 août suivant, et fut chargé de la paroisse Sainte-Croix à Bangkok (1863-1870). Il apprit très rapidement la langue, la posséda fort bien, et rendit de nombreux services aux consuls français qui se succédèrent au Siam. Revenu malade en Europe en 1870, il opta pour la France, et passa l’hiver de 1872 à Paris, où il s’occupa des Alsaciens-Lorrains pauvres.

    L’évêque de Constantine, Mgr Robert, ayant fait un appel aux prêtres de langue allemande, pour les émigrés réfugiés en Afrique, Kieffer, devenu incapable de retourner en Extrême-Orient, quitta la Société des M.-E. (1873), et partit en juin de la même année pour l’Algérie. Il arriva très fatigué à Constantine, séjourna trois semaines à l’hôpital, et, se rendant compte qu’il ne pourrait plus travailler, obtint son passage sur le vaisseau Ajaccio qui partait pour Marseille. Le soir du second jour de route, il rendit le dernier soupir­ ; c’était le 30 juillet 1873. On lui fit un service solennel à la cathédrale de Marseille, et on inhuma son corps au cimetière de cette ville. Il était doué d’une intelligence fort remarquable, mais plus théorique que pratique.

    Notes bio-bibliographiques.

    A. M.E., 1913, p. 93.

    • Numéro : 810
    • Pays : Thailande
    • Année : 1862