Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pierre JACQUEMART (1897-1972)

Add this

    [3250] JACQUEMART Pierre, Georges, Paul, naquit le 3 septembre 1897 à Reims, en la paroisse Saint Maurice. Il fit ses études au Collège des Jésuites de Saint Joseph, à Reims. Pendant la guerre de 1914-1918, il fut mobilisé d'août 1916 à août 1919. A l'issue de la guerre, il entra au Grand Séminaire de Reims, réfugié alors à Chalons. Il n'accepta le sous-diaconat qu'à la condition expresse d'être laissé libre de quitter pour le Séminaire des Missions Etrangères, car il voulait être missionnaire. Il entra donc aux MIssions Etrangères de Paris le 15 septembre 1922, et fut ordonné prêtre le 26 mai 1923. Il partit pour la Mission de Mysore le 1er octobre 1923.

     

    Le nouveau missionnaire, grand et bien bâti, est cependant d'une santé fragile. Des certificats de Paris mentionnent :"une tuberculose latente, qui pourrait s'aggraver..." Mais il se met, à Bangalore, à l'étude des langues : anglais, tamoul et kanara. Plus tard, il apprendra même un peu d'hindi et de cocanim.

     

    Après quelques mois à la paroisse Saint François-Xavier, à deux pas de l'évêché, il fut envoyé comme surveillant au Collège Saint Joseph. Il y resta cinq ans, mais en 1930, c'est la crise : la tuberculose se réveille. Il doit partir pour la France, et on le dirige vers le Sanatorium de Pras-Coutant dans les Alpes, où pendant près de 3 ans, il devra rester dans le repos et l'immobilité. Arrive l'automne de 1933, une dévotion populaire à Sainte Philomène existe dans la paroisse de Mysore. Le Père Jacquemart fait un voeu à Sainte Philomène, et obtient vite la permission de retourner en Inde, en décembre 1933. Pas d'attribution officielle, il reste à l'évêché pour se reposer. Il travaille aux archives diocèsaines, rend de petits services à l'un ou à l'autre, mais sa vie de repos va durer jusqu'en 1937.

     

    Il est nommé directeur des Oeuvres Pontificales missionnaires pour l'Inde. Il organise ce poste tout nouveau : correspondance avec les évêques, avec beaucoup d'Institutions, pour stimuler l'intérêt missionnaire ; envoi de littérature pour préparer le Dimanche des Missions, conférences ; lancement d'un bulletin trimestriel : "Ut Credant" et organisation d'un Conseil National de la Propagation de la Foi, pour étendre l'action missionnaire.

     

    En 1939, il est nommé vicaire général. Mgr. Despatures est démissionnaire. Le diocèse est divisé en deux : Mysore et Bangalore. Cela donne l'occasion au Père Jacquemart de faire minutieusement la division des archives et des biens. Sa familiarité avec les chiffres, sa grande connaissance du Droit Canon, et son intransigeante droiture l'aident à établir un bilan et un plan de partage, auxquels les intéressés se plairont à rendre hommage.

     

    Fin 1942, Mgr. Thomas Pothacamury (du diocèse de Madras) devient le premier archevêque indien de Bangalore. Il garde le Père Jacquemart comme vicaire général. Mais en 1945, il est nommé recteur du Séminaire Saint Pierre de Bangalore. Au service des futurs prêtres indiens, il déploie toute sa compétence et sa valeur sacerdotale.

     

    Au début de l'année 1950, il est élu représentant à l'Assemblée générale de la Société des Missions Etrangères. Il part pour Paris et, étant donné sa compétence, il est nommé secrétaire général de l'Assemblée. En 1951, il retourne en Inde, comme Supérieur régional de l'Inde pour les confrères des Missions Etrangères. Pendant dix ans, il essaye de remplir sa charge avec beaucoup de zèle, mais faudrait-il dire avec un dévouement souvent intempestif : il va visiter les confrères loin des routes, sur sa vieille bécane, à n'importe quelle heure et par n'importe quel temps, trop esclave d'un programme sans souplesse. Sa santé s'en ressent. D'ailleurs il doit repartir pour la France en 1960, comme représentant à l'Assemblée générale. Puis il revient à Bangalore, et retourne au Séminaire Saint Pierre, mais cette fois-ci, comme simple professeur. Il enseigne la catéchétique, la théologie pastorale et la liturgie. Jusqu'en 1966, il fut pour ses confrères et les séminaristes un bel exemple de droiture sacerdotale. Voulant vivre en ascète, très dur pour lui-même, il n'était souvent pas raisonnable dans le mépris du confort. Mais est-ce que les Saints furent des gens raisonnables ?

     

    Vint le jour où il dut aller se retirer à l'hôpital Sainte Marthe. Les derniers mois de 1971 et le début de 1972 laissaient entrevoir une fin assez prochaine. Il s'affaiblissait et perdit l'usage de la parole. Le 19 février 1972, il mourut d'une pneumonie. Son corps fut ramené au Séminaire Saint Pierre, et une messe fut dite dans la Chapelle du Séminaire. Puis, le lundi matin, toute la communauté l'accompagna à la Cathédrale Saint François-Xavier, où sa vie missionnaire avait débutée 49 ans plus tôt. Mgr. Arokiasamy présida la concélébration et Mgr. Ambrose, de Pondichéry, donna l'absoute. Le Père Jacquemart repose maintenant dans le cimetière des prêtres près de l'église du Sacré-Coeur de Bangalore.

     

    Il fut un missionnaire rempli de zèle. Il travailla avec acharnement, malgré sa santé fragile. Il donna l'exemple de la pauvreté, par son mépris du confort et de la vie facile. Cet ancien officier d'artillerie avait la passion de l'ordre et de la précision. Il mit tous ses charismes au service de la Mission et de l'Église.

     

    Références biographiques

    AME 1923 p. 234. 1931 p. 136.

    CR 1923 p. 177. 1924 p. 165. 1948 p. 133. 1949 p. 140. 1950 p. 119. 1951 p. 108. 114. 116. 1952 p. 81. 89. 1955 p. 71. 1958 p. 83. 1960 p. 92. 1961 p. 85. 91. 1962 p. 101. 1963 p. 111. 1964 p. 70. 1965 p. 140. 1966 p. 185. 1967 p. 132. 1969 p. 151. 153.

    BME 1923 p. 585. 811. 1929 p. 703. 1931 p. 234. 315. 386. 461. 1934 p. 218. 1936 p. 143. 1940 p. 636. 1948 p. 376. 1949 p. 124. photo p. 336. 1950 p. 513. 577. 583. photo p. 753. 1951 p. 219. 220. 708. 709. 774. 1952 p. 61. 189. 342. 415. 485. 577. 641. 700. 767. 1953 p. 112. 117. 213 sq. 217. 307 sq. 499. 527. 598. 603. 714 sq. 805. 906. 907. 1954 p. 79. 80. 115. 128. 175. 581. 695. 696. 856 sq. 1957 p. 657. 1958 p. 981. 1959 p. 274. 744 sq. 882. 885. 1960 p. 846. 945. 1024. 1961 p. 393. 394. 507.

    Epi 1962 p. 213A. 497.

    EC. Miss.  février 1945. - octobre 1948.

    Miss. d'Asie.  1951 p. 189. 190. juillet 1952.

    R. MEP.  127P42. - 134P40.

    EC RBac N° 41. 218. 280. 464. 481. 483. 484. 486. 505. 506. 509. 604. 682. 684. 696.

    NS 4P126. - 34P246. 247. - 52/C2. - 106/C2.

     

    • Numéro : 3250
    • Pays : Inde
    • Année : 1923