Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean Baptiste HERMABESSIÈRE (1846-1878)

Add this

     

    Né à Prinsuéjols (diocèse de Mende), le 2 septembre 1846, M.Jean-Baptiste Hermabessière entra au Séminaire des Missions Étrangères le 18 octobre 1866 . Il y fut ordonné prêtre le 11 juin 1870 , et partit le 3 août de la même année pour le Tong-King méridional .

    À son arrivée en Mission , M. Hermabessière se mit avec ardeur à l’étude de la langue annamite et il fut bientôt à même de donner libre cours à son zèle . Sa bonté d’âme et l’empressement avec lequel il rendait service lui gagnèrent bientôt tous les cœurs . Les païens, les mandarins eux-mêmes surent l’apprécier et l’estimer . Grâce à sa connaissance approfondie des caractères chinois , des coutumes et de la législation du pays , M. Hermabessière put rendre de grands services à la Mission . Avocat ordinaire des chrétiens , il était souvent appelé à plaider leur cause devant les mandarins , qui l’écoutaient volontiers et souvent leur rendaient justice . Aujourd’hui , dans le ciel , il plaide auprès de Dieu , avec non moins d’éloquence et de succès , en faveur de ces âmes qu’il a tant aimés sur la terre et pour le salut desquelles il avait tout quitté .

    Mgr Croc donne les détails suivants sur la maladie et les derniers moments du défunt : «Depuis plus d’un mois , MM. Hermabessière et Chalmeton avaient dû rentrer à la communauté (résidence épiscopale) , pour se reposer de leurs longues fatigues . Ils souffraient tous les deux de la fièvre . Bientôt l’indisposition de M. Hermabessière donna de sérieuses inquiétudes : la fièvre typhoïde se déclara , et la dyssenterie dont il souffrait prit une gravité alarmante . Le cher malade demanda les derniers sacrements .

    « Cependant un mieux sensible se produisit , et nous redoublâmes de ferveur pour obtenir de Marie et de Josept la conservation d’un Confrère qui nous semblait si nécessaire dans les circonstances actuelles . Mais , le 17 décembre, l’état du malade empira de nouveau ; le 19, M. Hermabessière reçut une dernière fois la sainte communion en viatique, et le lendemain , à huit heures et quart du matin , il rendit son âme à Dieu . Le 21 , qui était un jour d’ordination , fut aussi un jour d’enterrement . »

     

     

    • Numéro : 1082
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1870