Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Émile HÉBERT (1870-1917)

Add this

    [2258]  HÉBERT Émile, Jules, Marie, vint au monde le 6 novembre 1870 à Vitré, paroisse Notre-Dame, diocèse de Rennes (I. et Vilaine). Entré tonsuré au Séminaire des Missions Étrangères le 14 septembre 1893, il fut ordonné prêtre le 27 septembre 1896 et partit le 4 novembre suivant pour Osaka.

    En 1898, M. Hébert seconde le Père Duthu à Kôchi, où il y a une chrétienté sérieuse, alors que les Protestants ont dû y fermer leur école faute d'élèves, ainsi que leurs clubs, et, les schismatiques russes plier aussi bagage. En 1901, le Père Hébert est chargé du poste de Tamashima et y obtient 9 baptêmes d'adultes. En 1907, il est invité par les patrons des importantes filatures de la ville à donner des conférences régulières à leurs ouvriers. Il s'efforce aussi de gagner à la bonne cause les étudiants. Par ailleurs, ses chrétiens lui donnent toute satisfaction.

    En 1908, il souligne que les liens de parenté dans les petites agglomérations forment le plus grand obstacle à l'Évangélisation. En 1909, il travailla à organiser de grandes conférences pour les païens et put baptiser 10 adultes. En 1910, son Supérieur note que cette méthode d'évangélisation commence à porter des fruits à Tamashima comme ailleurs. Les chrétiens du Père Hébert sont fidèles à leurs devoirs religieux et s'habituent à communier souvent. En 1912, Tamashima lui donna 6 baptêmes.

    En 1914, le Père Hébert garde le poste de Shimonoseki, poste d'observation sur le détroit du même nom, d'où il peut assister aux divers remous de la mobilisation de ses confrères et de quantité de résidents européens au Japon. En 1916, le Compte-Rendu signale simplement que, dans le modeste centre de Shimonoseki, la chrétienté et le travail ont suivi leur cours ordinaire. Bientôt, l'état de sa santé obligea le Père Hébert à se retirer au Sanatorium de Béthanie à Hongkong, et c'est à l'hôpital des Soeurs de St Paul de Chartres que mourut ce rude missionnaire breton, qui avait vite compris les exigences nouvelles de l'Apostolat au Japon. Il était dans sa 47è année, et avait passé quelque 20 ans au Japon.

    Références bibliographiques

    AME 1896 p. 621.

    CR 1896 p. 332. 1898 p. 69. 1901 p. 38. 1907 p. 39. 1908 p. 18. 1909 p. 33. 1910 p. 30. 1917 p. 148. 239. 1918 p. 126.

    BME 1924 p. 11. 212.

     

    • Numéro : 2258
    • Pays : Japon
    • Année : 1896