Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Marie Paul FOULQUIER (1875-1959)

Add this

    [2403] FOULQUIER Marie, Paul, Emile, Edouard, naquit le 7 février 1875 dans une famille de cultivateurs au Batut, en la Paroisse de Luc, au diocèse de Rodez (Aveyron). Il fit ses études primaires et secondaires à Saint Pierre de Rodez. Il entra au Séminaire des Missions Etrangères le 10 septembre 1893, à l'exemple de son frère, le futur vicaire apostolique de Mandalay.

     

    Il est tonsuré le 23 septembre 1894, minoré le 21 septembre 1895, sous-diacre le 5 mars 1898, diacre le 26 juin 1898, prêtre le 24 septembre 1898 et il part le 16 novembre de la même année pour la Mission de Birmanie méridionale (Rangoon).

     

    Après une brève étude de la langue, il est nommé assistant à Sinloo, puis vicaire à Thonzé (1901-1902), enfin titulaire du poste de Kyontalok, qu'il tiendra jusqu'en 1913. Il voit le nombre de ses chrétiens augmenter, surtout par l'arrivée d'indiens tamouls. Il compte environ 950 fidèles ; il construit une école de garçons et une de filles et travaille avec confiance.

     

    En 1913, il est envoyé à Paukseinbe ; il y arrive en pleine épidémie de choléra et de variole et s'y dépense au service des malades.

     

    En 1923, il devient recteur du district de Maryland. Il restaure les bâtisses, et bientôt, s'engage dans les constructions : d'abord un presbytère, puis une belle école de garçons, ensuite une grande église qui sera bénie en 1932. Il connaît tous ses fidèles et au service des âmes, il ajoute celui des corps, car il possède une foule de recettes médicinales, qui ne sont pas sans efficacité.

     

    L'apostolat progresse bien lentement, d'autres préoccupations accaparent les gens : le brigandage est endémique, les Japonais envahissent le pays ; puis ce sont les convulsions de l'indépendance, qui ne parait pas telle à tout le monde, d'où la guerre civile.

     

    En 1948, ne se sentant plus capable de diriger le district, le Père donne sa démission, mais il restera sur place, disposé à rendre les services qu'il pourra. En 1954, il ne peut plus célébrer la messe, et peu à peu ses forces déclinent.

     

    Le 17 octobre 1959, après avoir reçu les derniers sacrements, il rend son âme à Dieu, à Maryland (Bassein).

     

    Références biographiques

    AME 1899 p. 39. 1912 p. 148. 270. 319.

    CR 1898 p. 272. 1900 p. 193. 1907 p. 240. 1908 p. 219. 1909 p. 212. 1911 p. 231. 1912 p. 257. 1913 p. 263. 1916 p. 149. 1919 p. 96. 1923 p. 141. 1926 p. 137. 1930 p. 205. 1931 p. 221. 1932 p. 247. 1949 p. 171. 1950 p. 105. 1951 p. 93. 1955 p. 63. 1957 p. 73. 1958 p. 71.

    BME 1924 p. 188. 1926 p. 714. 1932 p. 557. 1933 photo p. 85. 1934 p. 653. 1937 p. 742. 1939 photo p. 48. 1948 p. 119. 1949 p. 58. 316. 657. 1950 p. 695. 1951 p. 241. 1952 p. 42. 414. 1954 p. 484. 1955 p. 259. 554. 1956 p. 373. 573. 911. 1957 p. 279. 1958 p. 279. 1959 p. 91. 92. 461. 876. 1071.

    EC RBac N° 633. 667.

     


     

     

    • Numéro : 2403
    • Pays : Birmanie
    • Année : 1898