Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Théodore FORCADE (1816-1885)

Add this

    [468]. FORCADE, Théodore-Auguste, premier vicaire apostolique du Japon au XIXe siècle, né le 2 mars 1816 dans la paroisse Notre-Dame, à Versailles (Seine-et-Oise), fit ses études à Mantes et à Versailles. Professeur au petit séminaire de cette dernière ville en 1838, il fut ordonné prêtre le 16 mars 1839. Au mois d’août suivant, il était nommé vicaire-administrateur de Sucy, et un an après, professeur de philosophie au grand séminaire de son diocèse.

    Le 2 octobre 1842, il entra au Séminaire des M.-E., et le 14 décembre suivant il partit pour l’Extrême-Orient, sans avoir de destination précise. A Macao, il remplit pendant quelque temps les fonctions de sous-procureur. En 1844, il passa aux îles Riu-kiu qui semblaient un excellent point d’attente pour pénétrer au Japon­ ; mais à peine débarqué, il fut rigoureusement surveillé par les autorités qui s’appliquèrent à lui enlever toute possibilité de communiquer avec les habitants.

    Lorsque le Pape Grégoire XVI voulut ériger le Japon en vicariat apostolique, ce qui eut lieu par le bref Ex debito pastoralis (Jus Pont. de Prop. Fid., v, p. 359), du 27 mars 1846, il nomma, par un bref de la même date, M. Forcade vicaire apostolique de ce pays et évêque de Samos. L’élu fut sacré à Hong-kong le 21 février 1847.

    Peu après, il revint en France, essaya inutilement d’intéresser le gouvernement à l’évangélisation du Japon, et fit un voyage à Rome où il fut nommé pro-préfet apostolique de Hong-kong, octobre 1847, tout en demeurant vicaire apostolique du Japon. Il déploya du zèle dans son nouveau poste, publia le 15 décembre 1848 un mandement contenant les règles du service divin, et contribua beaucoup à la fondation, dans la colonie anglaise, du premier orphelinat de la Sainte-Enfance dont sa sœur, religieuse de Saint-Paul de Chartres, fut la supérieure.

    En 1851, il prit part à la réunion que plusieurs vicaires apostoliques tinrent à Chang-haï, et fit avec le supérieur des Jésuites de la mission du Kiang-nan une sorte d’accord, qui cédait à celui-ci la mission du Japon. Il avait oublié que le Japon confié à la Société des M.-E. ne pouvait, par la volonté d’un vicaire apostolique, passer en d’autres mains. Il partit ensuite pour Rome, afin de traiter cette affaire, et de porter le texte des délibérations de l’assemblée. En janvier 1852, après que la Propagande lui eut fait savoir qu’il avait outre passé ses pouvoirs, il donna sa démission de vicaire apostolique du Japon et de membre de la Société des M.-E.

    Voici quelles furent ensuite les principales étapes de sa carrière­ : 12 septembre 1853, évêque de la Guadeloupe (résidence à La Basse-Terre)­ ; 18 mars 1861, évêque de Nevers­ ; 21 mars 1873 promu, et 25 juillet suivant préconisé archevêque d’Aix.

    Vers la fin de sa vie, en 1884, il aida la Société des M.-E. à établir un sanatorium près de sa ville épiscopale­ ; mais les conditions nécessaires à un tel établissement ne s’y étant pas rencontrées, la maison fut transférée ailleurs. A cette occasion, Mgr Forcade fut nommé membre honoraire de la Société. Atteint du choléra qu’il avait contracté au chevet des malades, il mourut le 12 septembre 1885 à Aix-en-Provence, et fut enterré à la cathédrale, dans le caveau des archevêques. Son biographe a dit de lui­ : « qu’il se distingua par la sûreté de ses principes, et par le tempérament énergique qui fait l’administrateur. »

    Armes. — Comme vicaire apostolique du Japon­ : D’argent au vaisseau de sable sur une mer de sinople sénestré d’une étoile d’or­ ; au chef d’azur semé d’étoiles d’or et chargé à dextre du monogramme des M.-E. d’argent.

    Devise. — Ad insulas longe.

    Les Armes et la Devise qu’il prit lors de sa nomination d’évêque de la Guadeloupe furent différentes.

    Bibliographie.

    — Mandate by his lordship the bishop of Samos, pro-prefect apostolic of Hong-kong to regulate divine service in the church of Victoria. 15 déc. 1848. — In-8, pp. 2.

    Mandements ou Lettres­ : 14 à la Guadeloupe, 50 à Nevers, 60 à Aix.

    Acta et decreta synodi Guadalupensis, i, 1859.

    Discours prononcé à la séance de clôture du concile d’Agen. — Périgueux, 1859, in-8.

    Synodes de Nevers. — Nevers, 1863-1872, 10 fascicules, pp. 272.

    Synodes d’Aix. — Aix, 1874-1884, 11 fascicules, pp. 450.

    Notice sur Sr Marie-Bernard (Bernadette, de Lourdes). — Aix, 1879, in-12.

    Nouveau Propre du diocèse d’Aix. — Tournai, 1884.

    Notes bio-bibliographiques.

    — A. P. F., xviii, 1846, Les Lieou-kieou, p. 363­ ; Ib., pp. 374, 382, 470­ ; xxi, 1849, p. 239. — A. S.-E., ii, 1848-50, Détails sur l’asile de Hong-kong, p. 546­ ; iii, 1850-51, Mort de sa sœur Calliste, p. 205­ ; Ib., p. 478. — M. C., xvii, 1885, Le premier missionnaire du Japon au XIXe siècle, pp. 201, 215, 224, 244, 257, 274, 285, 310, 321, 330, 347, 357, 368, 381, 394, 405, 419, 453, 466, 489, 502, 525, 538, 550, 562­ ; Ib., Service pour les martyrs de Cochinchine, p. 425. — Sem. rel. Aix, 1885, pp. 470 et suiv. — Rev. de l’Or., x, 1846, p. 257. — Echo N.-D. de la G., 1885, Mandement de Mgr Robert sur sa mort, pp. 844 et suiv. — Bull. géog. hist. et descrip., 1910, n° 3, pp. 6 et suiv. [Tirage à part­ : Les Français aux îles Lieou-kieou, pp. 6 et suiv.]. — T’oung-pao, 2e sér., x, 1909, Note au Prince président, relative au protectorat des missions de la Chine, juillet 1852, p. 29 [Tirage à part­ : La politique coloniale, p. 15].

    L’épisc. franç., Tab. alph. — Hist. gén. miss. cath., ii, 2e part., p. 658. — Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph. — Vie de Mgr de Marion-Brésillac, p. 407. — Les miss. cath., p. 235. — Les miss. cath. dans l’Inde, Tab. alph. — La Rel. de Jésus, i, pp. 93 et suiv., 111 et suiv., 125 et suiv., 147 et suiv., 169 et suiv., 191 et suiv., 206 et suiv., 222 et suiv., 223, 225, 234, 247, 333, 569­ ; ii, p. 359. — Man. des ass. pour la conv. de l’emp. Japon, pp. 179, 184, 258. — Souvenirs, ii, p. 172. — Le culte de N.-D. de Lourd., p. 340. — La Franc. pont., ii, p. 713. — Act. et hist. du Conc., v, p. 215. — Arm. des Prél. franç., pp. 62, 256.

    Les premiers rapports de la France avec le Japon. Aventures d’un missionnaire français aux îles Liou-tcheou (Japon) 1844-1846, par A. Bocher, ancien officier de marine. — Imprimerie typographique H. Richard, 3, rue Milton, Paris, 1895, in-12, pp. 24.

    Eloge funèbre de Mgr Théodore-Augustin Forcade, archevêque d’Aix, Arles et Embrun, primat, prélat assistant au trône pontifical, etc.­ ; prononcé par Mgr de Cabrières, évêque de Montpellier, dans la basilique métropolitaine de Saint-Sauveur à Aix, après le service funèbre du 22 octobre 1885. 2e édit., — Imprimeur Achille Makaire, 2, rue Pont-Moreau, Aix, 1885, in-8, pp. 38.

    Collect., 21 fév. 1847­ : n° 687­ ; 24 fév. 1847­ : n° 2100­ ; 14 nov. 1847­ : n° 1050.

    Biographie.

    — Vie de Mgr Forcade, archevêque d’Aix, Arles et Embrun [avec portrait], par l’abbé E. Marbot. — Achille Makaire, éditeur, 2, rue Pont-Moreau, Aix­ ; E. et A. Lesort, 3, rue de Grenelle-Saint-Germain, Paris, 1886, in-8, pp. 628.

    Portrait.

    — M. C., xvii, 1885, p. 193. — La rel. de Jésus, i, p. 235. — A l’archevêché, au grand et au petit séminaire d’Aix. — Lithographie, Massard del., Lemercier, éditeur, 1861. — Voir Biographie.

    • Numéro : 468
    • Pays : Japon
    • Année : 1842