Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean FERRÉOL (1808-1853)

Add this

    [449]. FERRÉOL, Jean-Joseph-Jean-Baptiste, vicaire apostolique de la Corée, naquit à Cucuron (Vaucluse) le 27 décembre 1808. Il était prêtre depuis plusieurs années, quand il se présenta au Séminaire des M.-E. le 23 septembre 1838. Il fut destiné à la Corée, et partit le 28 avril 1839 pour Macao. Après avoir échappé aux pirates, il débarqua dans le Fo-kien au printemps de 1840, et arriva sans encombre à Sivang, en Tartarie. Il se dirigea ensuite sur Moukden, et les chrétiens du Leao-tong ayant refusé de le recevoir, dans la crainte d’une persécution, il se retira en Mongolie.

    C’est là qu’on lui remit les brefs en vertu desquels il était nommé évêque de Belline et coadjuteur du vicaire apostolique de Corée et des Lieou-kieou avec future succession. Ce vicaire apostolique, Imbert, était mort martyr en 1839. Ferréol fut sacré à Yang-kouan le 31 décembre 1843 par Mgr Verrolles. À la fin de juillet 1845, il se rendit à Chang-haï, y ordonna prêtre le coréen André Kim, un futur martyr, et s’embarqua avec lui et M. Daveluy pour la Corée. Le 12 octobre, après avoir essuyé une tempête, il put enfin atterrir dans un port de la province de Kang-kien. De là, il gagna Séoul, et commença l’administration des chrétiens. En 1846, il y eut un renouveau de persécution, qui enleva André Kim. De 1847 à 1850, l’évêque contribua largement à augmenter le nombre des adorateurs du vrai Dieu. Il consacrait le temps des grandes chaleurs à traduire ou à corriger des livres pour l’instruction des chrétiens. En 1851, ses forces déclinèrent­ ; toutefois, il continua ses courses tant qu’il put se tenir debout. Lorsqu’il fut exténué, il rentra à Séoul­ ; il y mourut le 3 février 1853. Selon son désir, il fut enterré dans la province de Kyeng-keui, à Mirinai, près d’André Kim.

     

     

    Armes. — De… au monogramme des M.-E. de…

    Notes bio-bibliographiques. — A. P. F., xvi, 1844, pp. 166, 280­ ; xviii, 1846, Supplique du gouverneur de Canton au sujet de la liberté religieuse, p. 76­ ; Ib., pp. 283, 305­ ; xix, 1847, pp. 92, 221­ ; Ib., Son entrée en Corée, p. 232­ ; Ib., pp. 246, 433­ ; xxi, 1849, pp. 261, 285­ ; xxiii, 1851, Révolution de palais, p. 71­ ; xxv, 1853, Arrivée de M. Maistre en Corée, p. 424­ ; xxvi, 1854, pp. 390, 394.

    Hist. Egl. de Corée, ii, pp. 242 et suiv., 263 et suiv., 278 et suiv., 291, 294 et suiv., 308, 318, 321, 330, 334 et suiv., 342, 361 et suiv., 376 et suiv., 400 et suiv., 536, 543, 551, 556. — Hist. gén. miss. cath., ii, 2e part., p. 658. — Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph. — Vie de Mgr de Marion-Brésillac, p. 174. — La Franc. pont., ii, p. 713. — Nuove glorie, p. 72. — Arm. des Prél. franç., p. 256.

    Collect. [Un certain nombre de décisions datées de 1841 sont adressées au vicaire apostolique de Corée, quoiqu’à cette époque il n’y en eût pas. Mgr Ferréol étant alors le seul missionnaire pour ce pays, nous les insérons sous son nom], 1841­ : nos 325, 349, 381, 514, 636, 711, 1745­ ; 22 mars 1844­ : n° 14­ ; 22 août 1845­ : n° 166­ ; 29 sept. 1850­ : n° 1256­ ; 16 oct. 1850­ : n° 1971­ ; 12 fév. 1851­ : nos 263, 398, 438, 537, 1163, 1503, 1563­ ; 18 sept. 1853­ : n° 718.

    Portrait. — Peint à l’huile, par M. Daveluy à Chang-haï en 1845, est au Séminaire des M.-E.

    • Numéro : 449
    • Pays : Corée
    • Année : 1839