Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean Pierre FAYOLLE (1865-1931)

Add this

    Par notification écrite, annexée à son testament, Son Excellence Mgr Fayolle ayant formellement déclaré qu’Elle ne voulait point de Notice nécrologique, un simple curriculum vitae en tiendra lieu.

    Né a Duerne, diocèse de Lyon, le 25 avril 1865, Jean-Pierre Fayolle fit ses études secondaires au Séminaire de l’Argentière, sa philosophie à Alix, et entra tonsuré au Séminaire des Missions-Etrangères le 18 septembre 1886. Ordonné prêtre le 21 septembre 1889, et envoyé dans la Mission du Setchoan Méridional, il arriva à Suifu le 10mars 1890, et commença aussitôt l’étude de la langue chinoise à Oui-iuen-hien, sous la direction de M. Boucheré.

    Son apprentissage terminé, il fut nommé le 11 août 1891 curé du district de Semong, dans la préfecture de Mei-tcheou où il se dépensa pendant neuf ans au service des chrétiens. Après un séjour d’une année à la procure secondaire de Kiating, il fut obligé de descendre à Hongkong pour refaire, par quelques mois de bons soins et de repos complet dans notre maison de Béthanie, sa santé déjà bien compromise.

    De retour en mai 1902, il reçut  le titre et la charge de procureur de la Mission à Suifu, et c’est là qu’après sept ans de dévouement aux intérêts du Vicariat et des missionnaires lui par­vint le 15 juillet 1909 sa nomination d’évêque titulaire de Lampa et de Coadjuteur de Mgr Chatagnon. Pendant 11 ans, il seconda son Evêque dans l’administration de la Mission, et à sa mort, le 26 novembre 1920, devint lui-même Vicaire Apostolique.

    Dès lors, tout entier aux œuvres du Séminaire et de la conversion des païens, il eut la joie en 1930 de pouvoir séparer de la Mission de Suifu, pour la confier au clergé indigène, la Préfecture Apostolique de Yachow, comme prédecesseur avait réussi à faire la division du Vicariat Apostoliquede Ningyuanfu.

    Au mois d’août 1931, son ancienne maladie, le sprout, dont il avait déjà éprouvé et surmonté plusieurs crises au cours des années précédentes, réapparut avec des symptômes plus graves qu’auparavant, et après six mois de souffrances aigües, il s’endormit pieusement dans le Seigneur, le 19 octobre 1931. Requiescat in pace.

     

     

     

    ~~~~~~~

    • Numéro : 1848
    • Pays : Chine
    • Année : 1889