Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Ignace ESSLINGER (1839-1910)

Add this

    La Mission du Kouy-Tcheou est encore sous le coup de la tristesse que lui a causée la mort de M. Ignace Esslinger qui l’évangélisait depuis 45 ans. Quelle vie bien remplie fut celle de ce bon ouvrier du champ du Seigneur. Nous avons le regret de ne pouvoir donner ici le détail des travaux de sa longue carrière apostolique, qui ne nous sont pas encore parvenus. Nous reproduisons, dès cette année, un extrait d’une lettre du vénérable Mgr Guichard, son vicaire apostolique, nous annonçant son entrée dans la patrie céleste.

    « Avant-hier, 21 courant, à 10 heures du soir, notre doyen d’âge, M. Ignace Esslinger, a rendu son âme à Dieu et demain nous le con­duisons à sa dernière demeure. Il a été assisté à ses derniers moments par son neveu, M. Dürr, et quatre autres missionnaires, MM. Chanticlair, Palissier, Darris et Laborde-Débat. Après que notre Confrère eut rendu le dernier soupir, M. Palissier m’écrivait qu’il avait eu une courte et bien douce agonie ; c’est à peine si on s’est aperçu de son passage à l’éternité.

    « Pendant sa vie de missionnaire, M. Esslinger a été un homme d’une très grande prudence pour admettre au baptême les nouveaux chrétiens dont il avait la charge. Il exigeait d’eux un grand esprit de foi et une connaissance parfaite de la doctrine chrétienne. Il mettait tout son cœur à enseigner le catéchisme, en donnait de longues et substantielles explications, et ses auditeurs aimaient à l’entendre.

    « Durant les dernières années de sa vie, il fut visité par de nom­breuses infirmités. M. Esslinger ne pouvait plus depuis longtemps célébrer la sainte Messe ; il se dédommageait de cette grande privation, en recevant très souvent la sainte Communion. Depuis quelques mois, il était venu se fixer à la capitale auprès de son neveu, M. Dürr, et c’est tous les matins qu’il communiait. La mort ne l’a pas surpris à l’improviste. Il s’y préparait, et l’attendait avec un grand esprit de foi. »

     

     

     

     

     

     

     

     

    • Numéro : 885
    • Pays : Chine
    • Année : 1865