Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pierre D'ABRIGEON (1868-1933)

Add this

    Pierre, Félix d'ABRIGEON naquit le 13 octobre 1868, à Dornas, département de l'Ardèche, diocèse de Viviers.

    Le 7 mai 1890, il entra laïque au séminaire des Missions Etrangères. Tonsuré le 21 février 1891, minoré le 5 juillet 1891, sous-diacre le 27 septembre 1891, diacre le 12 mars 1892, il fut ordonné prêtre le 3 juillet 1892, et reçut sa destination pour le Vicariat Apostolique du Tonkin Occidental (Hanoï) qu'il partit rejoindre le 28 septembre 1892, en compagnie de MM. Auguste Feillon, Jean-André Soubeyre, et Elisée Décréaux, tous destinés à cette même mission.

    Après quelques temps d'initiation à la langue viêtnamienne, Mgr. Gendreau l'envoya chez M. Xavier-Léon Girod, à Du-Bo, paroisse d'environ 2.500 chrétiens, sur le Fleuve Rouge, à quelques 50 kms de Yên-Bai où en 1896, était le dernier poste missionnaire dans la "Haute Région". Lors de la création du nouveau vicariat apostolique du Haut Tonkin (Hung-Hoa), le 15 avril 1895, confié à Mgr. Ramond, ces deux missionnaires furent incardinés à la nouvelle mission. En 1896, malgré les 150 kms qui séparent Yên-Bai de Lao-Kay, M.Girod organisa un service religieux dans cette dernière localité, et le 8 septembre 1896 il partit s'y fixer. En 1898, obligé de renter en France pour refaire sa santé, M. Girod fut remplacé par M. d'Abrigeon qui y établit sa résidence; il reçut , en 1898, la visite de quelques groupes chinois habitant les marchés voisins venus lui demander des renseignements sur la religion chrétienne.

    En Février 1899, en vue de connaitre le pays, Mgr. Ramond demanda à M. d'Abrigeon de partir de Lao-Kay, de descendre à Phu-Lo, puis de se diriger vers Ha-Giang,sur la Rivière Claire, centre militaire important, non loin de la frontière chinoise, pour y ouvrir une station missionnaire et s'occuper des européens et des populations Man et Tho. Pendant ces neuf jours de marche, il ne rencontra que peu de villages; cependant, il commença la construction d'une maison à Ha-Giang, et tout en donnant ses soins à l'hôpital militaire,s'occupa de l'instruction d'une dizaine de catéchumènes. Le 17 Juillet 1900, M.Karrer, après un voyage de six jours tantôt en barque, tantôt à cheval, arriva à Ha-Giang, pour prêter main-forte à M.d'Abrigeon. En 1904, une douzaine de villages Mans demandèrent à se faire chrétiens.

    En 1905, M.d'Abrigeon écrivait dans son compte-rendu: " Mon grand souci, c'est l'achèvement de mon église. Je suis à bout de finances. Je comptais sur mon traitement d'aumônier: il m'a été supprimé presque en entier." Faute de ressources, il dut, pour un temps, arrêter les travaux, mais il resta le consolateur des malades indigènes et leur infirmier. Ses chrétiens étaient principalement des militaires ou des commerçants viêtnamiens, venus d'ailleurs.

    En 1919, une double inondation, des épidémies, et la grippe espagnole contrariant les projets qu'il avait fait pour sa chrétienté de Phuc-Loc, il adressa une demande d'aide aux lecteurs des "Missions Catholiques". Pour appuyer sa requête, dans une seconde lettre, il décrivit la fête de la floraison des bambous, célébrée par les Meo, tous les dix ans environ. Les secours obtenus lui permirent de construire une belle église en brique que Mgr. Ramond bénit à l'occasion de ses noces d'argent épiscopales.

    M.d'Abrigeon aida M. Xavier-Léon Girod décédé à Hanoï le 9 juillet 1924, dans l'administration de ses chrétientés implantées autour de Phu-Yen-Binh. C'est là qu'un matin, il se rendit compte qu'il devenait sourd. Ce fut pour lui une très grande épreuve, car il aimait beaucoup causer, et discuter. Malgré bien des efforts, son ouïe déficiente lui avait rendu difficile l'étude et la maitrise de la langue viêtnamienne. En 1926, il alla se soigner à Hong-Kong, puis en France en 1927, mais sans réelle amélioration; il se retira d'abord en Ardèche, puis à Montbeton, et revint mourir à Dornas, son pays natal, le 28 janvier 1933.

     

    Références bibliographiques

     

    AME 1892 p. 580. 1898 p. 214. 1899 p. 272. 1901 p. 312. 1904 p. 244 (art). 1933 p. 98.

    CR 1892 p. 274. 1898 p. 151. 1899 p. 186. 1900 p. 151. 1901 p. 148. 150. 1905 p. 140. 1906 p. 153. 1907 p. 184. 1908 p. 167. 168. 1909 p. 162. 1919 p. 72. 1929 p. 135. 1933 p. 266. 381. 1949 p. 182.

    BME 1925 p. 634. 1927 p. 383. 1929 p. 246. 1931 p. 527. 1939 p. 60.

    EC1 N° 128. 155. 260.

     

     

     

     

    • Numéro : 2019
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1892