Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

François CHEMIER (1838-1879)

Add this

    M. François Chemier est décédé dans sa Mission le 28 juin 1879 .  Depuis longtemps , M. Chemier , atteint d’une anémie que les soins les plus dévoués ne purent vaincre , se préparait à la mort . Celle-ci fut cependant presque subite . La veille de son décès , M. Chemier avait vaqué ses exercices ordinaires , et rien ne faisait prévoir sa fin prochaine . Le 28 , il fut pris de la fièvre et perdit l’usage de la parole . Mgr Lions eut le temps de lui administrer l’Extrême-Onction , et , pendant cette cérémonie , le mourant sembla s’unir aux actes qui lui étaient suggérés .

    « Sa mort , écrivait Mgr Lions, a été  douce ; ce fut vraiment la mort du juste . Il était aimé et respecté de tous : nos néophytes  lui préparent en ce moment des funérailles solennelles . C’est le 4 juillet que nous déposerons ses restes mortels dans le caveau de Mgr Albrand , où l’attendent plusieurs Confrères  , dont un martyr (le Vén. Néel) .»

    M. Chemier était né à Saint-Racho (diocèse d’Autuni) , le 4 août 1838 . Il entra au Séminaire des Missions Étrangères le 5 septembre 1861,  fut ordonné prêtre le 10 juin 1865 , et s’embarqua le 15 septembre 1865  pour le Kouy-tchéou .

    Nous regrettons de n’avoir aucun détail sur sa vie qui fut constamment sanctifiée par la pratique des vertus sacerdotales et apostoliques .

     

    • Numéro : 888
    • Pays : Chine
    • Année : None