Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pierre BRUYÈRE (1886-1928)

Add this

    Pierre, Auguste Bruyère naquit le 29 mars 1886, à St. Pal-de-Mons, diocèse du Puy-en-Velay, département de la Haute Loire. Il était le sixième de sept enfants. Une de ses soeurs fut religieuse cloitrée. Jean-Pierre, un de ses oncles, frère de son père, missionnaire au Tonkin Occidental mourut le 7 décembre 1883, au séminaire de Phuc-Nhac. Pierre Auguste fit ses études secondaires au petit séminaire de Monistrol.

     

    Le 25 août 1905, il entra laïque au séminaire des Missions Etrangères. Tonsuré le 20 septembre 1907, minoré le 27 septembre 1908, sous-diacre le 18 décembre 1909, diacre le 12 mars 1910, il fut ordonné prêtre le 24 septembre 1910, et reçut sa destination pour le Vicariat Apostolique du Tonkin Maritime (Phat-Diêm) qu'il partit rejoindre le 10 novembre 1910, en compagnie de M.Emmanuel,Charles Fénart envoyé à la même mission.

     

    Arrivé à Phat-Diêm le 5 janvier 1911, il consacra deux années à l'étude de la langue viêtnamienne. A la fin de 1912, il fut envoyé à Muong-Nhân, au Châu-Laos, où il intensifia la vie spirituelle de ses néophytes. En 1914, mobilisé au Tonkin, il s'embarqua pour la France en 1916; à son arrivée à Marseille, il apprit la mort de trois de ses frères sur les champs de bataille.

     

    La guerre terminée, et après un pélerinage à la Louvesc, il repartit pour le Tonkin Maritime en 1919. Mgr. Marcou l'envoya à Muong-Mot, au Châu-Laos, non loin de la frontière lao-viêtnamienne. Il y avait été précédé par MM.Maigret, fondateur de ce poste, et Adeux. Chargé également du district de Muong-Nhân, M. Bruyère mena de front la formation spirituelle des chrétiens, l'instruction des néophytes, et les constructions matérielles. En 1923, l'installation du poste de Muong-Mot étant à peu près terminée, il célébra dans sa nouvelle église, en septembre 1923, puis, il dût aller faire un séjour à l'hôpital de Phat-Diêm pour refaire sa santé.

     

    En 1924, il ouvrit le poste missionnaire de Muong-Khao, et prit des contacts avec les populations kha .En 1925, nombreuses se firent les demandes d'entrée en catéchuménat et, sous sa direction, deux prêtres viêtnamiens travaillaient à Muong-Huong. Mais au début de 1926, épuisé par le climat, par une furonculose généralisée et une desquamation de la peau, M.Bruyère dut quitter le Châu-Laos et se rendre  à  Béthanie, à Hong-Kong. Il rentra dans sa mission, vers novembre 1926, sans connaitre d'amélioration sérieuse à son état de santé, malgré les soins reçus.

     

    Le 3 novembre 1927, la retraite des catéchistes, préchée par M.Lehmann, eût lieu à Muong-Mot, chez M.Bruyère dont l'état de santé restait fort préoccupant. Le 10 novembre 1927, celui-ci se fit transporter en filet à Thanh-Hoa, accompagné par M. Lehmann. Il fut alors dirigé sur la clinique St. Paul à Hanoï, où il décéda dans la matinée du 3 janvier 1928.

     

    Références bibliographiques

     

    AME 1911 p. 53. 1928 p. 130.

    CR 1910 p. 300. 1913 p. 207. 208. 1914 p. 81. 1916 p. 121. 1920 p. 50. 1921 p. 79. 1923 p. 112. 1924 p. 87. 1925 p. 97. 1926 p. 106. 1928 p. 191. 1929 p. 145. 1931 p. 158.

    BME 1923 p. 653. 1926 p. 710. 1928 p. 53. 54. 179. 1929 p. 349. 350. 1930 p. 670. 1935 p. 318.

    EC1 N° 146. RHM.  1924 p. 149.

    MC 1923 p. 493. 494. 1925 p. 472.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    • Numéro : 3061
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1910