Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

François BOZON-BONTEMPS (1881-1946)

Add this

    François BOZON-BONTEMPS naquit le 26 janvier 1881, à Manigod, diocèse d'Annecy, département de la Haute-Savoie. Il fit ses études secondaires au collège de Thônes (Haute-Savoie).

     

    Le 16 septembre 1899, il entra laïque, au séminaire des Missions Etrangères. Tonsuré et minoré le 19 décembre 1903, sous-diacre le 27 février 1904, diacre le 26 juin 1904, ordonné prêtre le 24 septembre 1904, il reçut sa destination pour le diocèse de Maïssour (Mysore) qu'il partit rejoindre le 9 novembre 1904.

     

    Envoyé à Bangalore, M.Bozon-Bontemps travailla au Collège St.Joseph. En 1927, par décision de l'inspecteur des écoles, les trois sections du Collège reçurent respectivement le titre de Saint Joseph's Collège, St. Joseph's European High School, et Saint Joseph's Indian High School. En juin de cette même année, par suite de sérieux maux de gorge, M. Bozon-Bontemps abandonna momentanément tout travail; pris d'une forte fièvre, il dut partir pour l'hôpital Ste Marthe.

     

    Au début de 1928, il se vit contraint d'aller demander des forces au climat d'Europe; vers la fin février de cette même année, après une traversée assez pénible, il débarqua en Italie. En juin 1928, il se trouvait en Suisse. Ses forces lui étaient revenues, mais sa gorge laissait toujours à désirer.

     

    Au début de 1931, il envisagea la possibilité d'un prochain retour en Inde. Mais, vers avril 1933, il dut rentrer de nouveau en Europe. Il passa à Nazareth (Hong-Kong), d'où il continua par le Japon et l'Amérique.

     

    En vertu d'un décret de la S.C. de la Propagande, en date du 13 février 1940, fut créé le diocèse de Bangalore, comprenant la partie est de l'Etat de Mysore; cette nouvelle circonscription écclésiastique fut placée sous la juridiction de Mgr.Despatures; M. Bozon-Bontemps fit partie du personnel de ce nouveau diocèse, tout en travaillant au service des Procures, à Genève.

     

    Le 15 septembre 1942, il assista en ses derniers moments M.Jacques Milliet, procureur à Genève. En 1944, il contracta une mauvaise grippe qui le laissa affaibli. Il décéda à la procure de Genève, le 14 mars 1946, et fut inhumé le 18 mars 1946 au cimetière de Chêne-Bourg au carré C, N° 64.

     

     

    Références biographiques

    AME 1905  p. 62.

    CR 1904 p. 293, 1927 p. 154, 1928 p. 155, 1947 p. 207-366+.

    BME 1927 p. 390-518,  1928 p. 252-318-573, 1931 p. 164,  1933 p. 474, 1935 p. 569.

    EC1 n° 260, 319, 442, 444+.

    ECM 1944 p. 35.

    • Numéro : 2816
    • Pays : Inde
    • Année : 1904