Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Augustin BOYET (1860-1916)

Add this

    Augustin BOYET naquit le 18 mai 1860, à Percey-le-Grand, diocèse de Besançon, département de la Haute-Saône.

     

    Le 3 septembre 1880, il entra laïque au séminaire des Missions Etrangères. Tonsuré le 24 septembre 1881, minoré le 4 mars 1882, sous-diacre le 23 septembre 1882, diacre le 17 février 1883, ordonné prêtre le 22 septembre 1883, il reçut sa destination pour le vicariat apostolique de Maïssour (Mysore) qu'il partit rejoindre le 21 novembre 1883.

     

    En 1890, M. Augustin BOYET était professeur au Collège Saint Joseph à Bangalore où six autres confrères se dévouaient à l'œuvre de l'éducation. Ce collège comptait alors quelques 400 élèves et M. Vissac en était le principal. Le 13 septembre 1890, il accompagna Mgr. Jean Coadou en ses derniers instants, à l'hôpital Ste Marthe à Bangalore.

     

    En 1892, tout en restant attaché à la mission de Maïssour, il fut rappelé en France, nommé directeur à Bièvres où il fut chargé du cours de philosophie 1ère année. En 1898, il y ajouta l'enseignement des sciences, dont la chimie.

     

    En 1900, le sanatorium Saint Théodore, à Wellington (Coïmbatour) ayant été reconnu comme établissement commun de la Société, M. Augustin Boyet en devint le directeur, et il inaugura cette maison en mars 1902. Il écrivait en 1903 :" Les missionnaires fatigués se sentent tout changés après un mois de séjour ici, et on les voit regagner leur poste avec joie, prêts à affronter une nouvelle année de travail. Les promenades en pleine montagne relèvent les forces et excitent l'appétit…" En plus de son travail ordinaire, il contacta le groupe ethnique des Todas du village de Bettoumandou, ainsi que celui des Badagas, tribu nombreuse sur les montagnes des Nilgiris dont il étudia et publia en 1904, le rituel funéraire.

     

    En août 1905, pour des raisons de santé, et sur sa demande, il fut remplacé à Saint Théodore par M.Bonnétraine, et il rentra dans son ancienne mission de Maïssour.

     

    M. Augustin Boyet écrivit plusieurs articles afin de faire connaître certains aspects de la vie indienne. En 1894-95, il rédigea des notes sur l'Instruction en Inde. En 1904, il publia dans les Annales de la Société des Missions Etrangères, puis en 1909, dans "le Mois Littéraire et Pittoresque" une étude sur les "Cérémonies Funèbres des Badagas (Indes Anglaises)."

     

    M. Augustin Boyet mourut à l'hôpital Ste Marthe à Bangalore, probablement le 4 août 1916.

     


    Références biographiques

    AME 1894 p. 229, 1895 p. 277, 1900 p. 264, 1904 p. 17-108,  1913 p. 162.

    CR 1883 p. 116,  1890 p. 189-240,  1892, p. 255-66, 1898 p. 264,  1900 p. 262, 1902  p. 286-379, 1903 p. 301, 1905 p. 284-312, 1916 p. 167-76-262, 1919 p. 133, 1947  p. 193.

    BME 1926 p. 551, 1953 p. 25.

    • Numéro : 1578
    • Pays : Inde
    • Année : 1883