Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Antoine BOURLET (1874-1952)

Add this

    Antoine BOURLET naquit le 6 janvier 1874 à Manzat, département du Puy de Dôme, diocèse de Clermont.

     

    Après avoir reçu les ordres mineurs le 21 décembre 1896, il entra au séminaire des Missions Etrangères, le 10 septembre 1896. Sous-diacre le 26 septembre 1897, diacre le 5 mars 1898, il fut ordonné prêtre le 26 juin 1898, et reçut sa destination pour le Vicariat Apostolique du Tonkin Occidental (Hanoï) qu'il partit rejoindre le 3 août 1898.

     

    Il commença l'étude de la langue viêtnamienne à la communauté de Ke-So. Puis Mgr.Gendreau l'envoya comme compagnon à M.Jean-Marie Martin, en vue de reprendre l'évangélisation du Châu-Laos. En mars 1899, ce dernier alla visiter les tribus de Na-Ham, de Muong-Pun et de Namun où il trouva de nombreux chrétiens restés fidèles, malgré les évènements tragiques de 1884. Il célébra les fêtes de Pâques 1899 à Na-Mun, "dans une chapelle de feuillage sur les bords du torrent" en présence d'environ 500 chrétiens.

     

    C'est pourquoi, au début de la saison sèche, vers la fin de 1899, M.Martin se mit en route avec M.Bourlet dans le but de fonder un poste missionnaire à Na-Mun, point le plus central de la région et dont le chef était chrétien ainsi que la population groupée sous son autorité. Il confia à M.Bourlet cette fondation située à  une dizaine de jours marche de Phong-Y, vers l'ouest.

     

    Le 15 avril 1901, le Tonkin occidental donna naissance au Vicariat Apostolique du Tonkin Maritime, (Phat-Diêm) confié à Mgr. Marcou. M. Bourlet fut affecté à cette nouvelle mission. En 1902, après trois ans de séjour à Na-Mun, il écrivait que les 5 hameaux composant cette tribu étaient devenus chrétiens; à l'étroit dans leur petite vallée, ils "rêvent d'une plaine où la terre serait fertile et où tous ensemble,pourraient couler des jours heureux." Alors on pourrait fonder un gros village autour d'une belle église !.

     

    En 1904, chargé du poste de Ban-Nghiu, il groupa six élèves  dont un  fils du chef de canton de Muong-Xôi et commença à les instruire en vue  d'en faire les premiers élèves du séminaire du "Laos tonkinois". dans le même temps, Il entrait aussi en contact avec le chef de tribu de Muong-Ven disposé à se faire chrétien. En 1906, son district de Muong-Xôi comptait 380 chrétiens et 94 catéchumènes répartis dans 10 chrétientés.Tous ces chrétiens étaient Thays; mais les Laotiens devenaient de plus en plus nombreux et s'efforçaient de supplanter les Thâys dans la région; il comprit la nécessité de se montrer prudent, et de dépasser les querelles raciales.

     

    En 1907, M.Bourlet devint chef du district de Muc-Son, où la famine fit de nombreuses victimes. En 1908, il fut chargé de la paroisse de Thanh-Hoa de création récente; celle-ci était née avec un groupe de chrétiens pauvres espérant trouver là un abri contre les pirates. M..Bourlet s'efforça de rassembler les chrétiens de toute origine, dispersés dans tous coins de la paroisse, à l'occasion des grandes fêtes liturgiques. Il commença l'évangélisation du village de Van-Tap à l'ouest et de Sam-Son, plage riante, vers l'est, près de l'embouchure du Sông Ma. En 1898, Mgr. Marcou avait fondé une léproserie à deux ou trois kms vers l'ouest de Thanh-Hoa. M.Bourlet fit construire les deux premiers corps du bâtiment, et plus tard agrandit la chapelle, car les malades arrivaient nombreux. A Thanh-Hoa, il confia aux Soeurs de St. Paul de Chartres, l'oeuvre de la Sainte Enfance, et un hospice pour les incurables fondé en 1910.

     

    En 1913, il fut nommé curé de Phat-Diêm qui comptait alors plus de 10.000 chrétiens. Il organisa des retraites annuelles, renouvela la vie paroissiale,  raviva la dévotion eucharistique. fonda une école, publia une revue eucharistique destinée au clergé.viêtnamien. En 1921, il revint à Thanh-Hoa; à la fin du mois de juillet 1922, il inaugura au village Hoi,près de Thanh-Hoa une maison où catéchumènes et néophytes viendraient faire leur préparation au baptême. .Avec régularité il assuma la charge de la léproserie de Thanh-Hoa.

     

    En 1923, M.Bourlet prit quelques temps de vacances à Yunnanfu où il  contacta la communauté viêtnamienne d'environ six cents membres dont une trentaine de chrétiens résidant en cette ville. Le 12 août 1923, il quitta Yunnanfu, se rendit à Mongtse et passa les fêtes de l'Assomption, avec les chrétiens viêtnamiens du lieu.

     

    Le 28 avril 1924, il représenta le vicariat du Tonkin Maritime à la réunion qui se tint à Hué pour l'unification des prières viêtnamiennes. A l'occasion du 3ème centenaire de l'arrivée du P. Alexandre de Rhodes, au petit port de Cua-Bang, situé dans la province de Thanh-Hoa, il lança un premier appel en vue de la construction d'une nouvelle église dans ce chef-lieu de province. En 1927, il fonda, à quelques vingt cinq kms de Thanh-Hoa, les chrétientés de: Khe-xa, Phung-Loc, Hoanh-Suoi, My-Phong, Co-Dinh, mais aussi, à cinq kms de Thanh-Hoa,:celle de Tuc-Tranh, dans la sous-préfecture de Quang-Xuong et celle de Da-Xi dans la sous-préfecture de Dong-Son.

     

    M.Bourlet construisit l'église de Thanh-Hoa. Le 18 novembre 1928, Mgr. de Cooman en bénit la première pierre.et consacra sa future cathédrale placée sous le vocable de l'Immaculée Conception, le 8 décembre 1929. Le soir de ce même jour, M.Bourlet introduisit dans leur nouveau monastère les dix Carmélites venues de Hué.

     

    En 1929, M.Bourlet fut élu pour représenter la mission du Tonkin Maritime à la réunion préparatoire de l'assemblée générale de la Société de 1930. Le 11 février 1930 à Keso, il fut choisi comme délégué des confrères des missions du Tonkin à cette prochaine Assemblée Générale. Il partit pour la France le 26 avril 1930, et fut de retour à la fin de décembre 1930, ramenant avec lui une 5CV Citroën, qui lui permettrait de visiter plus facilement ses nombreux catéchuménats. En 1939, il fut élu une seconde fois comme délégué des missionnaires de Thanh-Hoa à l'Assemblée Générale prévue pour 1940 mais qui n'eût pas lieu, en raison de la guerre.

     

    Le 9 janvier 1932, M.Bourlet reçut Mgr. de Guébriant qui visitait les missions d'Indochine. Le 26 avril 1932, Thanh-Hoa fut séparé de Phat-Diem et devint siège d'un nouveau vicariat apostolique, confié à Mgr.de Cooman. A cette occasion,l'immense district de Thanh-Hoa fut scindé en deux; M.Bourlet garda la partie est et s'installa à Sam-Son, au bord de la mer, poste crée par lui en 1909. Il y aménagea une résidence, bâtit l'église et une école. Il fut chargé de deux circonscriptions: celle de Hoang-Hoa et celle de Quang-Xuong, où il ouvrit de nombreux catéchumémats faisant des séjours prolongés dans ses chrétientés. Le 15 Novembre 1932, il reçut des mains de l'Empereur du Viêtnam la décoration du "Kim-Khanh" de 2ème classe.

     

    Pour l'aider dans son action auprès des non chrétiens, M.Bourlet voulait des catéchistes nombreux, instruits et zélés. Il fut le premier à engager des femmes pour cette charge. Gagner les coeurs par des visites fréquentes,instruire par la parole, par le livre, et par l'exemple, aider par le médicament et quelques secours en argent, créer des communautés chrétiennes nouvelles tel fut son programme.

     

    Quelques jours après la manifestation du 23 septembre 1945, suite à des lettres anonymes comminatoires M. Bourlet curé de la station balnéaire de Sam-son dut rejoindre l'évêché de Thanh-Hoa. Huit jours après les "vêpres hanoïennes" du 19 décembre 1946, avec 12 autres confrères de sa mission, il fut conduit en otage à Vinh. Dix des missionnaires de Thanh-Hoa, en captivté à Vinh furent libérés le 12 août 1952. M.Bourlet aurait dû aussi quitter Vinh avec eux, mais son état de santé était tel que son transport s'avéra impossible. C'est là qu'il décéda en captivité le 6 octobre 1952.

     

     

    Bibliographie

     

    Anthropos, 1907, "Les Thay"

    P.Bourlet, "Vers le Père", Broch.in-12, 208 p. Aubanel 1936.

     

    Références bibliographiques

     

    AME 1898 p. 233. 1900 p. 138. 1902 p. 323. 1903 p. 257. 353. 354. 1905 p. 184. 1909 p. 277. 1910 p. 326. 1911 p. 177. 1913 p. 101. 318. 1914 p. 145. 1919-20 p. 31. 162. 1926-27 p. 130. 385. 1928 p. 151. 221. 1930 p. 63. 64. 201. 202. 1932 p. 176. 1935 p. 15. 23. 24. 110. 1936 p. 61. 110. 169. 214. 1937 p. 165. 168. 212. 213. 1938 p. 69. 209.

    CR 1898 p. 272. 1899 p. 172. 1902 p. 180. 184. 1903 p. 167. 419. 1904 p. 157. 1905 p. 149. 1906 p. 157. 258. 1907 p. 194. 1908 p. 175. 1909 p. 166. 1910 p. 171. 1911 p. 155. 1912 p. 194. 1913 p. 204. 1914 p. 82. 1915 p. 101. 1916 p. 118. 1917 p. 90. 1918 p. 73. 1919 p. 73. 1920 p. 51. 1922 p. 97. 1923 p. 113. 1924 p. 87. 1925 p. 97. 1927 p. 102. 183. 1928 p. 109. 1929 p. 146. 1930 p. 166. 1931 p. 159. 1932 p. 190. 1933 p. 147. 1934 p. 137. 1935 p. 137. 1936 p. 133. 1937 p. 142. 1938 p. 141. 1939 p. 129. 1956 p. 72. 1952 p. 33. 95.

    BME 1922 p. 574. 1923 p. 304. 496. 512. 575. 1924 p. 401. 603. photo p. 637. 1925 p. 115. 173. 705. 1926 p. 154. 157. 1929 p. 55. 248. 1930 p. 57. 85. 215. 241. 243. 378. photo p. 748. 1931 p. 157. 163. 215. 1932 p. 141. 627. 703. 786. 811. 893. 1933 p. 65. 210. 457. 517. 543. 661. 667. photo p. 602. 1937 p. 485 (art). 211. 364. 804. 1938 p. 82. 1939 p. 139. 209. 210. 575. 1940 p. 210. 319. 661. 1941 p. 4. 73. 135. 194. 216. 1942 p. 99. 101. 127. 1952 p. 609. 1960 p. 307.

    MDA 1953 p. 170.

    MC 1915 p. 321. 1921 p. 458. 460. 1922 p. 529. 1923 p. 577. 579. 1924 p. 405. 1926 p. 269. 1927 p. 253. 1928 p. 31. 98. 542. 1929 p. 247. 1930 p. 250. 1932 p. 550. 1933 p. 175. 1936 p. 169. 1938 p. 366.

    APF 1923 p. 108. 114. 1931 p. 110. 115.

    EC1 N° 198. 202. 209. 462. 525. 529.

     

     

     

    • Numéro : 2382
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1898