Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean BOISMÉRY (1872-1949)

Add this

    [2302]  BOISMÉRY Jean, Joseph, Marie, naquit le 17 juin 1872 à Maure-de-Bretagne, hameau La Barre-Limoges, dans le diocèse de Rennes (Ille et Vil.). Entré tonsuré au Séminaire des Missions Étrangères le 9 septembre 1893, il fut ordonné prêtre le 27 juin 1897 et partit le 4 août suivant pour la Cochinchine occidentale.

     

    En 1899, M. Boisméry travaille avec le Père Soullard dans la belle chrétienté de Mac Bac, qui compte avec tout son district 5484 chrétiens. La même année, 40 catéchumènes reçurent le baptême. En 1923, à Cai-Nhum fut célébré avec la présence de Mgr. Quinton le 25è anniversaire de la fondation de l'École des Catéchistes, alias de l'Institut des Frères de la Doctrine Chrétienne dont le Père Boisméry était le Supérieur. Il avait commencé son apostolat en circulant dans les bourgades hostiles, faisant des kilomètres, surtout en forêt, assailli par les fourmis rouges, risquant la rencontre des fauves et faisant de nombreux adeptes dans les pauvres villages qu'il traversait.

     

    Avec son petit patrimoine, il demanda à ses Supérieurs l'autorisation d'édifier un Séminaire, mettant lui-même la main à la truelle avec une vingtaine de jeunes Annamites qu'il avait convertis et qui l'avaient suivi. Connaissant à fond la langue si difficile qu'il avait mis 7 ans à apprendre, il faisait le plus grand bien parmi les indigènes, les soignant, les baptisant et en préparant un grand nombre au sacerdoce. Finalement, l'oeuvre entreprise par lui prit la forme précise d'une École de Catéchistes avec un vocable précis, celui d'"Institut des Frères de la Doctrine Chrétienne du Christ-Roi".

     

    Or, en 1923, le Père Boisméry était en fait maigre, émacié, presque mourant, aphone et cela depuis une vingtaine d'années et cependant, il réussit à parler comme tous les assistants, à la cérémonie, grâce à l'un de ces prodiges d'énergie dont il était coutumier. En 1928, l'Oeuvre des Catéchistes avait continué à prospérer sous sa direction. En 1929, eut lieu la bénédiction de belles églises, oeuvres du Père Boisméry et du Père Antoine Luat, tant à Thotlot qu'à Dong-Hoa.

     

    En 1933, le Père Boisméry fit construire un nouveau bâtiment à deux étages à l'École des Catéchistes. Le 28 février de cette année 1933, M. Petit, administrateur de la province de Vinh-Long, épingla sur la poitrine de M. Boisméry la "Croix de Chevalier du Dragon d'Annam", pour avoir rendu les plus grands services pendant 35 ans de son apostolat en Cochinchine. Depuis 16 ans, effectivement, le Père Boisméry était le Supérieur de la "Maison des Catéchistes" : oeuvre éminemment catholique et française, dont l'importance ne pouvait échapper à l'Administration, qui tint ainsi à lui témoigner sa reconnaissance.

     

    Le 13 juillet 1945, le Père Boisméry, aveugle et impotent, mais toujours Supérieur des Catéchistes à Cai-Nhum, fut arrêté avec les Pères Bellocq et Pouclet, puis conduit en chaloupe à Vinh-Long, où il fut relâché au débarquement, non sans avoir été maltraité; il eut du reste un bras cassé. Le brigandage, la piraterie aidant, il ne put se soigner. Ayant trompé la mort maintes fois, il restait cependant Supérieur des Catéchistes. Ceux qui lui avaient offert un vieux cercueil étaient partis en avant, lui restait confiné dans sa chambre. Ne voyant plus rien, incapable de se tenir debout, avec son bras cassé et mal remis, il était convaincu n'avoir jamais été si bien portant. Son seul chagrin était de ne pouvoir célébrer la Sainte Messe. Réduit à l'immobilité, il mourut finalement à Cai-Nhum, le 27 mai 1949, dans la 77è année de son âge, la 52è de son sacerdoce et de son apostolat ininterrompu en Cochinchine.

     

     

     

    Références bibliographiques

     

    AME 1897 p. 772. 1933 p. 148.

    CR 1897 p. 278. 1899 p. 223. 1920 p. 56. 1924 p. 98. 1928 p. 116. 1929 p. 150. 154. 1933 p. 161. 1948 p. 95. 1949 p. 97. 244.

    BME 1923 p. 322. 1933 p. 299. 1948 p. 219. 1949 p. 20. 54. 186. 455.

    APF 1951.

    EC1 N° 470.

    • Numéro : 2302
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1897