Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Henri BOCAT (1886-1956)

Add this

    [3112]  BOCAT Henri, Marie, Joseph, est né le 20 mai 1886 à Longchamp, au diocèse de Dijon (Côtes d'Or). Entré au Séminaire des Missions Étrangères le 17 août 1905, il est ordonné prêtre le 23 septembre 1911 et part le 29 novembre pour le Kien-Tchang, mission que dirige alors Mgr. de Guébriant.

     

    En 1913, M. Bocat se dépense dans l'Ouest de la sous-préfecture de Houili (alias Hweili) et réside à Hong-Pou-So, alors que le Père Dugast, son confrère, réside dans la partie Est. Tous deux soulignent un progrès continu pour les confessions, les communions avec 19 baptêmes d'adultes en tout et une augmentation du nombre des élèves dans les écoles de la mission. En 1914, Mgr. de Guébriant rend lui-même hommage au zèle infatigable de 5 jeunes missionnaires, dont les deux Pères en question. En 1916, il note "Que Dieu multiplie les missionnaires comme MM. Dugast et Bocat dans le Houili et MM. La Brunie et Baudry dans le Yen-Yuen.

     

    En 1920, de Kiang-Tcheou, M. Bocat annonce qu'il avance peu à peu. Mais il lui faut lutter contre l'hostilité affichée des autorités locales. Comme il se trouve justement à proximité du tombeau du premier martyr du Kien-Tchang, le Père Castanet, massacré en 1911, Mgr. de Guébriant escompte qu'il finira par triompher grâce à l'intercession de ce cher martyr.

     

    En 1921, M. Bocat s'installe à Uue-Hi où il se félicite d'avoir trouvé un bon petit noyau de chrétiens. Seulement, il lui manque des maîtres d'écoles. Le 22 août, le mandarin local le prie d'assister à une distribution de secours organisée par la "Société des Affamés" ce qu'il fait tout en remarquant la présence d'une garde d'honneur de 200 soldats. En 1924, il est tout heureux de pouvoir, grâce à un confrère, trouver un maître d'école et ouvrir une école pour y enseigner le catéchisme tous les jours. En janvier, il s'était trouvé fatigué, indisposé au moment de la retraite, mais les soins des religieuses l'avaient remis sur pied.

     

    En 1926, à Ho-Tchang-Pa, il voit le pont qu'il vient de quitter, emporté avec deux Chinois qui disparaissent dans le Liou-Che-Ho. En cette année, il regrette chez ses chrétiens d'une vieille génération, d'une piété indiscutable, un manque de solide instruction religieuse, ce qui le pousse à activer une solide formation par les écoles. En 1927, la variole et la rougeole lui donnent des soucis sur ce propos. En octobre de cette année, il va à Tchengtu assister au sacre de Mgr. Baudry, successeur de Mgr. de Guébriant. En 1928, il va quérir le Père Flahutez, jeune recrue à Yunnansen.

     

    En 1930, ce lui est une douleur d'apprendre la mort de sa mère. En cette année, avec le Père Bouetté, il dirige avec zèle et patience le Petit Séminaire qui compte 43 élèves. En 1932, il accompagne Mgr. de Guébriant jusqu'à Tchengtu, en sa visite des missions. En cette année, la mission compte 11 séminaristes à Pinang et 48 au Petit Séminaire, à Sichang.

     

    En 1940, supérieur du Probatorium, il doit consulter la Faculté à Ningyuanfu et se soigner à l'évêché. En novembre, il peut retourner au Lac, attendu avec impatience par les élèves. En 1943, après un repos auprès du Père Audren à Houili, il lui faut prendre un congé en France. Rentré dans sa mission au début de 1948, il va remplacer le Père Valtat à Yangtsaopa. En 1950, il est aumônier des religieuses de Houili et dirige paternellement le jeune Balan, nouvel arrivé de France. Chassé lui aussi de Chine, il débarque à Marseille le 20 février 1952. Le 7 juillet 1956, il est appelé à la récompense éternelle.

     

     

     

    Références biographiques

     

    AME 1912 p. 43. 1929 p. 152. 1932 p. 187. 1935 photo p. 232. 1936 p. 109.

    CR 1911 p. 271. 1913 p. 129. 1914 p. 54. 1916 p. 79. 1920 p. 30. 1922 p. 58. 1924 p. 50. 1925 p. 161. 1926 p. 63. 1927 p. 56. 1928 p. 42. 64. 65. 1930 p. 95. 1932 p. 100. 1948 p. 39. 1956 p. 86.

    BME 1922 p. 632. 1924 p. 247. 1926 p. 569. 1927 p. 440. 755. 1928 p. 237. 433. 689. 750. 1929 p. 237. 491. 1930 p. 657. 1931 p. 901. 1932 p. 371. 1935 p. 242. 323. 447. 584. 1936 p. 814. 1937 p. 720. 1940 p. 611. 1941 p. 176. 1948 p. 85sq. 1949 p. 41. 178. 347. 430. 635. 1950 p. 501. 1951 p. 439. 1952 p. 129. 278. 1956 p. 813. 814.

    ECM 1945 p. 159. 160.

    MDA 1951 p. 160.

    EC1 N°  451. 460. 464. 466. 603.

    • Numéro : 3112
    • Pays : Chine
    • Année : 1911