Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Henri BLANC (1867-1929)

Add this

    [1997]  BLANC Henri, Joseph, est né le 1er mai 1867 à St Laurent de Chamousset, dans le diocèse de Lyon (Rhône). Après ses études au Petit Séminaire de St Jodard, il fit sa Philosophie puis entra tonsuré au Séminaire des Missions Étrangères le 13 septembre 1889. Ordonné prêtre le 12 mars 1892, il partit pour le Tonkin méridional le 28 avril suivant.

     

    En 1893, le Père Blanc se trouve déjà à la tête d'un district, sur la rive gauche du Fleuve Hoi, et dans son compte-rendu, il signale le baptême de 104 nouveaux chrétiens alors qu'un chiffre aussi important de néophytes se préparent pour le baptême. Il regrette seulement de n'avoir point de catéchiste disponible pour aller de l'avant.

     

    En 1908, il se trouve dans le district de Vinh et a la joie de baptiser 47 enfants païens et 21 adultes. En 1909, à Câu-Ram, il règle pour le mieux, aplanit des difficultés provoquées par les païens turbulents, qui en furent pour leurs frais.

     

    En 1914, il se trouve toujours chargé du district de Câu-Ram, faubourg de Vinh, possédant une résidence commune pour le missionnaire chargé de Vinh et pour le titulaire du district de Câu-Ram. Rentré alors en France pour des raisons de santé, il accepte, en pleine guerre, de se dévouer au service des Missions à la Procure de Marseille. En 1918, il repart pour le Tonkin et reprend son poste à Câu-Ram.

     

    En 1921, le titulaire de Vinh, le Père Joseph Delalex étant allé quêter en France pour la construction de l'église, le Père Blanc assure l'intérim pendant toute la durée de son absence. Au mois d'août 1922, à la mort du Père Ch. Nivet, il se voit chargé du district de Kê-Mui, dans la province de Hatinh. En septembre 1928, il est placé à la tête du district de Bao-Nham. Le mauvais état de ses jambes l'oblige à s'aliter au début de novembre 1929. Le 19 de ce mois, il doit rentrer à l'hôpital de Vinh. "Vous travaillez sur du bois mort", dit-il au docteur qui ne voyait rien de grave dans son état, "Je n'en reviendrai pas". Le 22 novembre il demanda et reçut les derniers sacrements. Souffrant beaucoup, il pouvait à peine respirer, mais il était dans une paix et une tranquillité admirables. Ayant gardé sa connaissance jusqu'au bout, il fut emporté par une crise d'étouffement, le 24 novembre 1929, dans la 62è année de son âge, après 37 ans de sacerdoce. Le lendemain, il fut enterré à Xadoai. Excellent confrère, le Père Blanc fut un prêtre très pieux, très zélé et très aimé de tous. Sa mort fut une grande perte pour la Mission.

     

     

     

    Références bibliographiques

     

    AME 1892 p. 579. 1929 p. 273.

    CR 1892 p. 273. 1893 p. 185. 1903 p. 150. 1908 p. 150. 1909 p. 155. 1910 p. 364. 1915 p. 158. 1918 p. 166. 167. 1923 p. 224. 225. 1924 p. 82. 1926 p. 100. 1927 p. 95. 1928 p. 100. 1929 p. 337. 1931 p. 151.

    BME 1929 p. 632. photo p. 208. 1930 p. 52.

    EC1 N° 187.

     

    • Numéro : 1997
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1892