Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Henri BELLEMIN (1879-1953)

Add this

    [2840] Noël, Henri, François BELLEMIN naquit le 01 ou 02 Décembre 1879, à Dullin, diocèse de Chambéry, département de la Savoie. En Octobre 1892, il commença ses études secondaires  au Collège  du Pont-de-Beauvoisin. Il s'y montra acharné au travail, régulier, sérieux, patient quoique moins doué que son frère ainé qui devint prêtre.

     

    Le 06 Septembre 1900, il entra laïque au Séminaire des Missions Etrangères.Tonsuré le 27 Septembre 1902, minoré le  27 Septembre 1903, sous-diacre le 24 Septembre 1904,diacre le 26 Février 1905, il fut ordonné prêtre le 29 Juin 1905, reçut  sa destination pour le Vicariat Apostolique de Cochinchine Occidentale (Saïgon), quitta Paris le 02 Août 1905, et embarqua à Marseille le 06 Août 1905.

     

    Après s'être initié à la langue viêtnamienne, il fut nommé pendant quatre ans environ, professeur au Séminaire de Saigon, puis devint curé de  Vinh-Long et chef de ce district. Pendant 23 ans, il célébra de nombreux baptêmes d'adultes tant dans sa paroisse principale que  dans ses postes secondaires. En  1932, il fonda la nouvelle chrétienté de An-Thuân. Il bénit à Hieu-Nhon la belle église construite par le P. Joseph Bach. Le 21 Juin 1937,il eût la joie de recevoir Mgr. Dumortier venu remettre solennellement  la croix de "Commandeur de l'Ordre de St. Grégoire le Grand" à M. Joseph Lê-van-Nuôi, de Vinh-Long.Le 06 décembre 1937, il participa aux fêtes organisées à Cai-Mong, pour célébrer le centenaire de la naissance en ce village,du savant philologue  Petrus Truong-Vinh-Ky, ancien élève du Collège Général de Penang.

     

    Le 13 Janvier 1938, Mgr Pierre Ngô-Dinh-Thuc, élevé à l'épiscopat, reçut en charge le nouveau Vicariat Apostolique de Vinh-Long, détaché de la Mission de Saigon. Dès lors, M. Bellemin se retira et prit un congé en France du 22 Juillet  1938 au O1 Septembre 1939. Au mois d'août 1938, il assista aux funérailles de son frère curé de Challes-les-Eaux.

     

    À son retour, il devint chapelain du Carmel, et aumônier des Soeurs de St.Paul de Chartres avec résidence au Séminaire tout proche. Après le bombardement du 23 Avril 1945 qui détruisit l'infirmerie et les dépendances du Séminaire, il se refugia à l'Evêché,

     

    En 1946, l'application du "modus vivendi" permit de constater une certaine détente. M.Bellemin devint alors Supérieur de l'important couvent des Amantes de la Croix de Choquan .et curé de cette paroisse située dans la banlieue de Saïgon En raison des évènements, et de l'afflux de réfugiés, cette paroisse connut un développement rapide Son curé se spécialisa dans les régularisations matrimoniales;c'est chez lui que furent envoyés certains jeunes missionnaires pour étudier la langue viêtnamienne et s'initier aux us et coutumes du pays.

     

    En Février 1953, son état de santé ne lui permit de suivre que la dernière journée  de la retraite des missionnaires.Jusqu'à ses derniers jours, il  travailla sans relâche au milieu de ses cinq mille chrétiens de Choquan. Après quelques séjours rapides à la clinique, il s'éteignit tout doucement le 01 Octobre 1953.

     

    Références biographiques

    AME 1905 p. 376.

    CR 1905 p. 288. 1928 p. 118. 1932 p. 209. 1934 p. 152. 1937 p. 153. 1953 p. 80. 1954 p. 54.

    BME 1937 p. 658. 1938 p. 98. 1948 p. 219. 1949 p. 19. 1950 p. 203. 1951 p. 498. 1953 p. 494. 916. 1954 p. 170.

    ECM 1946 p. 92.

    EC1 N°  325. 408. 546.

     

     

    • Numéro : 2840
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1905