Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pierre BARRAUX (1903-1946)

Add this

    [3414]  BARRAUX Pierre, Édouard, Joseph, Laurent, est né à Rochefort-sur-Nénon, diocèse de St Claude (Jura), le 23 février 1903, fils de Pierre Barraux et de Alice Thirode. Après ses études primaires à l'école Pasteur de Dôle (Jura) et ses études secondaires au Petit Séminaire de Vaux (Jura), il entre laïque à Bièvres le 14 septembre 1923, fait son service militaire de mai 1925 à novembre 1926, rentre à Bièvres, puis passe à la rue du Bac en septembre 1927. Ordonné prêtre le 29 juin 1930, et destiné au vicariat apostolique de Séoul, il part de Paris le 8 septembre 1930 et arrive à Séoul le 31 octobre suivant.

     

    Jeune missionnaire en période d'initiation pratique à l'apostolat, le Père Barraux a vite fait d'apprendre à goûter la fraternelle intimité, la concorde et la collaboration spontanée de ses aînés. Il passe un an en 1931-32 comme vicaire du Père Perrin à la paroisse de Hap-tok, dans la partie nord de la province du Choung-chong méridional, puis son évêque, qui avait remarqué son sens de l'initiative, le nomme en 1932 à la succession du Père Mélizan à la tête du district voisin de So-san, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Hap-tok.

     

    Ce district de So-san, qui recouvre alors les arrondissements de So-san et Tae-an dans leur entier et une partie de ceux du Tang-jin et de Hong-song, correspond à toute la partie nord-ouest de la province du Choung-chong méridional, célèbre pour ses immenses presqu'îles et pour ses baies qui s'avancent profondément dans les terres. Les conditions géographiques exigent de longs voyages lors de la visite des chrétientés. Le centre du district est alors établi dans le canton de Eum-am, au village de Sang-hong-ri (que les chrétiens appellent surtout Kajai), à environ 6 km à l'est de la ville de So-san.

     

    Le Père Barraux ne manque aucune des réunions missionnaires à l'évêché de Séoul et, en 1936, on le voit même conduire à Séoul, à titre de récompense, les enfants les plus méritants de ses catéchismes.

     

    En 1937, le Père Barraux déplace le siège de la paroisse en ville même de So-san et y fait construire l'église et le presbytère, que Mgr. Larribeau, vicaire apostolique, a la joie de bénir l'année suivante, en présence des autorités locales, dont le sous-préfet, le chef de la police, etc. Le soir de la bénédiction de l'église, le Père Barraux rassemble un nombreux auditoire à la salle communale de la ville où un prêtre coréen et un jeune membre de l'Action catholique donnent chacun une conférence sur le Catholicisme. Le Catholicisme n'est pas tout à fait inconnu à So-san, car, dans la bourgade voisine de Hai-mi, plus de 300 chrétiens ont subi le martyre entre 1791 et 1868 !

     

    Alors que le Japon (qui a annexé la Corée en 1910) envahit la Chine en 1937 et se prépare à se jeter dans la seconde guerre mondiale, les missionnaires ont à souffrir d'être soupçonnés d'espionnage, sont surveillés de près, entravés dans leur ministère et soumis à bien des privations. Comme ses confrères, le Père Barraux supporte ses souffrances dans le silence et avec esprit de sacrifice, mais sa santé, affaiblie par un long et généreux effort, est bientôt compromise.

     

    Le 13 janvier 1946, il succombe à So-san aux suites d'une épidémie de typhus, aggravée par la guerre qui vient tout juste de finir. Il n'avait que 43 ans et se trouvait en Corée depuis seulement 15 ans et quelques mois. Ses restes sont inhumés au chevet de l'église du quartier de Tong-moun-dong en ville de So-san (N.B. Cette ville de So-san a une seconde paroisse depuis 1987).

     

     

     

    Références bibliographiques

     

    AME 1930 p.180. 217. 1938 p. 84. 1940 p. 53 A

    CR 1930 p. 248. 1933 p. 29. 1947 p. 366.

    BME 1931 p. 54. 136. 360. 437. 1932 p. 196. 447. 690. 847. 928. 1935 p. 186. 1936 p. 726. 1937 p. 37. 645. 856. 1939 p. 114. 782. 1949 p. 98.

    MC 1946 p. 87. 102.

     


    • Numéro : 3414
    • Pays : Corée
    • Année : 1930