Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pierre BALDIT (1872-1943)

Add this

    Odilon-Jules-Pierre Baldit naquit le 15 avril 1872 à Rauret, au diocèse du Puy (Haute-Loire). Il fit des études secondaires au petit séminaire de la Chartreuse, et la rhétorique terminée, il demanda son admission au Séminaire de la rue du Bac.

     

    Ordonné prêtre le 24 septembre 1898, ses supérieurs lui assignèrent la Mission de Kouangtong et le 16 novembre de la même année il s’embarqua pour Canton où il arriva le mois suivant.

     

    En 1899, nous trouvons M. Baldit dans la région de Sun Y où il construisit une église et une résidence dans cette sous-préfecture à Tung-Chan. En 1914, il est mobilisé et désigné comme interprète des travailleurs chinois. En 1920, il revient dans sa Mission pour prendre la direction du poste de Mui Lok. En 1921, Pakhoi devient Vicariat autonome ; Mgr Gauthier en est le premier Vicaire apostolique. C’est alors que M. Baldit reçut de son supérieur la charge de Procureur de la nouvelle Mission, fonction qu’il remplit jusqu’au commencement de 1925. Après ces quatre années passées à la procure, il retourne à Mui Lok ; mais de fréquents et douloureux maux de tête lui imposèrent plusieurs séjours à notre sanatorium de Béthanie, à Hongkong et à Pakhoi. Lors de sa visite des missions, en 1932, Mgr de Guébriant constatant que M. Baldit avait besoin d’un repos prolongé, lui conseilla de rentrer en France. Notre confrère quitta donc de nouveau son poste pour aller au pays natal y rétablir sa santé si possible. Après avoir passé quelque temps au milieu des siens, il accepta de rendre service dans une aumônerie de religieuses. Mais bientôt il dut abandonner et se retirer au sanatorium de Montbeton, où il mourut le 24 septembre 1943.

     

     

    • Numéro : 2405
    • Pays : Chine
    • Année : 1898