Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Etienne ZALDUA (1926-1963)

[3969]. ZALDUA Étienne (1926-1963) né Ainhoa (P.-A.) le 8 avril 1926, admis au Séminaire des Missions Étrangères en 1948, ordonné prêtre le 31 mai 1953, part pour la mission de Hwalien le 15 septembre suivant. Il commence létude de la langue à Hwalien et à Tienpu, puis, en 1955, s'installe au village amitsu de Sakura, annexe du district de Tienpu. Il ouvre alors des centres de catéchuménat à Tsupo, Katanga, Miyashi-ta, et Togokawa. En 1958, il revient à Tienpu, où il est nommé chef de district.
Add this

     

    [3969] Etienne ZALDUA naquit le 7 août 1926, au village d'Okilana, dans la commune de Ainhoa, proche de la frontière espagnole, au diocèse de Bayonne, département des Pyrénées Atlantiques. Dans la ferme paternelle, il y avait sept enfants, deux filles et cinq garçons. Un frère cadet d'Etienne devint missionnaire chez les Pères Blancs.

     

    Etienne fit ses études secondaires au collège St. François à Mauléon, puis il se dirigea vers le grand séminaire de Bayonne où il passa une année. Il accomplit ensuite son service militaire d'une durée de 18 moia.

     

    Le 27 septembre 1948, il entra au séminaire des Missions Étrangères. où il poursuivit à Bièvres, ses études de philosophie; il continua ses études écclésiastiques à Paris où pendant deux ans, il remplit la charge de "boutiquier", fonction qui lui permit de fréquenter les librairies. Agrégé à la Société des Missions Etrangères, le 30 mai 1952, il fut ordonné prêtre le 31 mai 1953. Le 14 juin 1953, il reçut sa destination pour la préfecture apostolique de Hwalien, (Formose) érigée le 7 août 1952, et confiée à Mgr. Vérineux. En compagnie de M. Poupon, son jeune confrère destiné à la même mission,il s'embarqua à Marseille, le 15 septembre 1953.

     

    Arrivé à Hwalien le 16 octobre 1953, M. Zaldua se mit à l'étude de la langue mandarine, sous la conduite d'un excellent maitre chinois originaire de Pékin , et celle de Mgr. Vérineux. En août 1954, il fut envoyé en résidence dans la chrétienté de Tienpu, à moins de trois kms de la ville de Hwalien. Il fit alors son entrée dans le monde amitsu, population d'origine malaise, et se mit à l'étude de leur langue, tout en continuant à perfectionner son chinois. Pendant cinq mois, il profita aussi de l'expérience et des conseils de M.Jean-Pierre Cornic, ancien missionnaire de Moukden. Le 13 décembre 1954, fut bénite l'église du village de Tienpu, qui comptait alors quelques 500 chrétiens. À cette époque, M.Zaldua fonda les centres chrétiens de Muchang, Miyamai, Sakura, aux abords de la ville de Hwalien, et porta le message évangélique jusque chez les Taroko voisins.

     

    Le 11 avril 1955, M. Zaldua s'installa au village amitsu de Sakura, annexe du district de Tienpu, et continua à visiter et à animer les catéchuménats des villages environnants. Le 17 avril 1955, Mgr. Vérineux procéda à la bénédiction du nouveau centre missionnaire de Sakura; placé sous la protection de St.François-Xavier. Pendant trois années, M.Zaldua, avec l'aide de trois catéchistes, ouvrit dans les localités amitsu de Tsupo, Katanga, Miyashita, Togokawa, des catéchuménats qu'il visitait chaque soir, par des chemins impossibles. Mais fatigué, le 9 avril 1956, il entra à l'hôpital des Camilliens de Lotung pour une intervention chirurgicale douloureuse. Le 5 août 1956, après la bénédiction par Mgr. Vérineux, de l'oratoire et du terrain de sport du village amitsu de Tsupo, se déroula une grande fête sportive fort réussie, organisée par M. Zaldua.

     

    Le 15 février 1958, M. Zaldua revint à Tienpu, comme chef de ce district qui comptait alors un bon millier de fidèles, et plusieurs centaines de catéchumènes. En outre, il fut chargé avec deux autres confrères, de diriger les sessions de formation des catéchistes. Concours de catéchisme inter-districts, sport, orchestre musical, chorale, il essaya tout pour gagner les jeunes. Il se préoccupa de l'évangélisation des chinois formosans de son district; dans ce but, il ouvrit un jardin d'enfant au centre du district civil de Kian. Le 1 mars 1959, il reçut à Tienpu la visite de son Eminence le cardinal Agagianian, propréfet de la Sacrée Congrégation de la Propagande, et les 9 et 11 avril 1961, celle de M. Maurice Quéguiner, Supérieur Général de la Société des Missions Etrangères.

     

    Après huit ans de labeur au service des Amitsu, M.Zaldua prit son premier congé et arriva en France le 2 juin 1961. Le 8 janvier 1962, il repartit pour Hwalien et retrouva son district de Tienpu. Le 1 mai 1963, se déroula la bénédiction solennelle de l'église de T'ai-Chang, dédiée à N.D. de Lourdes, l'une des plus gracieuses des 143 églises que comptait, à cette époque, la mission de Hwalien. Ce fut pour lui une très grande joie.

     

    Le 14 novembre 1963, après son repas du soir, il partit en moto visiter une de ses chrétientés du voisinage. À son retour, vers 21 heures, au passage à niveau proche de son église, sa moto fut prise en écharpe par une locomotive qui, au même instant, franchissait ce passage à niveau. M.Zaldua très gravement blessé, expira à son entrée à l'hôpital à 22h10, entouré de quelques uns de ses chrétiens. Ses obsèques furent célébrées le surlendemain, avec une pompe extraordinaire. Il repose au milieu de ses chrétiens.

    Références bio-bibliographiques

    CR 1953 p. 79. 1954 p. 20. 22. 1960 p. 40. 1961 p. 36. 40. 1962 p. 48. 50. 1963 p. 58. 60. 1968 p. 135. 137.

    BME 1953 p. 625. 705. 911. 1954 p. 165. 262. 264. 349. 895. 1010. 1121. 1122. 1955 p. 40. 339. 638. 898. 1956 p. 70. 163. 265. 555. 650. 778. 889. 1957 p. 162. 756. 961. 1958 p. 174. 256. 362. 974. 1959 p. 168. 441. 629. 631. 1960 p. 833. 834. 1961 p. 310. 490. 491. 670. 698.

    EPI 1962 p. 399. 693. 1963 p. 714. 716. 1964 p. 124. 286. 417. 418. 558.

    R.MEP 1963 n° 130 p. 18.

    EC1 N°  449. 520. 541. 545. 698. 709. 710. 736.

    EC2 N° 6P176 - 38P43.

    • Numéro : 3969
    • Pays : Taiwan
    • Année : 1953