Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean WEHINGER (1864-1903)

[1865]. WEHINGER, Jean, né le 28 novembre 1864 à Danbin (Tyrol, Autriche), était encore laïque quand il entra au Séminaire des M.-E. le 2 octobre 1885. Ordonné prêtre le 21 septembre 1889, il fut envoyé le 27 novembre suivant dans le Birmanie septentrionale. A peine arrivé, il se consacra au soin des lépreux. Tout d'abord, il en hospitalisa plusieurs dans sa propre maison, puis il vint quêter en Europe, reçut des donations du roi d'Angleterre, de l'empereur d'Allemagne, de l'empereur d'Autriche, ce qui lui fit quelquefois donner le surnom de \ quêteur des rois "."
Add this

    [1865]. WEHINGER, Jean, né le 28 novembre 1864 à Danbin (Tyrol, Autriche), était encore laïque quand il entra au Séminaire des M.-E. le 2 octobre 1885. Ordonné prêtre le 21 septembre 1889, il fut envoyé le 27 novembre suivant dans le Birmanie septentrionale. À peine arrivé, il se consacra au soin des lépreux. Tout d’abord, il en hospitalisa plusieurs dans sa propre maison, puis il vint quêter en Europe, reçut des donations du roi d’Angleterre, de l’empereur d’Allemagne, de l’empereur d’Autriche, ce qui lui fit quelquefois donner le surnom de « quêteur des rois ».

    Il fonda alors pour les lépreux le vaste asile Saint-Jean, près de Mandalay. En 1903, cet asile était achevé, il abritait 350 malades et était desservi par des religieuses Franciscaines Missionnaires de Marie. C’est un établissement modèle, pourvu de tout ce qu’on peut désirer sous le rapport charitable, scientifique et moral (Léproserie, grav., M. C., xlii, 1910, p. 434).

    C’est là que le fondateur mourut prématurément, le 6 septembre 1903, ayant la consolation d’avoir fait pour Dieu et pour les âmes une très belle œuvre. Il fut, selon sa volonté, enterré dans le cimetière des lépreux.

    Les témoignages d’estime et de regret affluèrent de toutes parts. Voici la traduction de la dépêche du vice-roi des Indes au lieutenant gouverneur de la Birmanie­ : « Je suis douloureusement peiné d’apprendre la mort du P. Wehinger, cet homme très excellent et si dévoué fondateur de la léproserie dont je présidai l’inauguration en 1901. Je compatis cordialement avec les parents et les amis du défunt et avec l’Institution, pour la perte d’un directeur si bon ».

    Bibliographie. — Report on St. John’s Leper asylum. Manaw-Yaman Royal Garden from jan. 1892 to march 1893. — Mandalay, 1893, in-8.

    Mes enfants lépreux, avec 12 photogravures. — Mandalay, en Birmanie­ ; Au Séminaire des M.-E., 128, rue du Bac, Paris [1895], in-8, pp. 48.

    Id., 2e édit, revue et augmentée, avec 14 photogravures et 5 gravures. — Mandalay, en Birmanie­ ; Au Séminaire des M.-E., 128, rue du Bac, Paris [s. d.], in-8, pp. 56.

    Léproserie Saint-Jean à Mandalay. Mission de Birmanie septentrionale [Album 20 gravures]. — [Paris].

    Notes bio-bibliographiques.

    CR., 1890, p. 165­ ; 1892, p. 220­ ; 1893, p. 234­ ; 1894, p. 259­ ; 1901, p. 211­ ; 1902, p. 238.

    M. C., xxv, 1893, p. 158­ ; xxxv, 1903, p. 527. — B. O. P., 1894, Rapport sur l’hôpital Saint-Jean, affecté aux Lépreux, pp. 17, 127­ ; 1895, p. 261.

    AME., Son œuvre, p. 129.

    Bul. Soc. Géog. comm., xvii, 1895, La Birmanie, ce qu’elle a été, ce qu’elle est maintenant, p. 440.

    Kathol. miss., 1896, p. 266­ ; 1897, p. 174­ ; 1902, p. 191­ ; 1904, pp. 71, 111.

    The cath. miss., xiii, 1898-99, p. 32­ ; xvi, 1901-02, p. 63­ ; 1903-04, p. 112.

    The Indo-Europ. Corresp., 1896, pp. 459, 471­ ; 1897, p. 953­ ; 1898, p. 203, 1901, pp. 539, 1187.

    The cath. Her. of Ind., 1903, p. 518­ ; 1904, p. 745.

    Oest. Monats. f. Orient, xxii, 1893, p. 23.

    Le culte de N.-D. de Lourd., pp. 23, 256.

    T. R. M. Marie de la Passion, pp. 316 et suiv.

    Notice nécrologique.

    CR., 1904, p. 323.

    • Numéro : 1865
    • Pays : Birmanie
    • Année : 1889