Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pierre VILLEMOT (1869-1950)

VILLEMOT Paul (1869 - 1950) [1995] VILLEMOT Paul, Pierre, Marie, est né le 28 juin 1869 à Langres, dans la Haute-Marne, fils de Gustave Villemot et de Henriette Roger. Après ses études secondaires, il entre au Séminaire de Langres, où il est tonsuré, puis entre au Séminaire des Missions Étrangères de Paris le 13 septembre 1838, y est ordonné prêtre le 12 mars 1892 et destiné au vicariat apostolique de Corée. Parti de Paris le 28 avril suivant, il arrive à Séoul le 18 juin 1892 et se met à l'étude de la langue.
Add this

    [1995] VILLEMOT Pierre, Paul Marie est né le 28 juin 1869 à Lan­gres (Haute-Marne) dans le dio­­cèse de Langres. Après ses études se­condaires, et une année de philo­so­phie au Grand Séminaire à Lan­gres, où il est tonsuré le 21 juin 1886, il est admis au Séminaire des Mis­sions Etrangères le 13 sep­tem­bre 1888. Il reçoit le sous-diaconat le 28 septembre 1890, le diaconat le 27 septembre 1891, est ordonné prêtre le 12 mars 1892, et part le 28 avril suivant pour la Corée. A peine arrivé dans sa mission, en octobre 1892, il doit prendre en charge la paroisse de Che-mul-po, dont le curé, le P. Leviel, vient de mourir à Hong-kong. En mai 1893, il est nommé à la tête de la paroisse de Toi-tjai, dans le district de Tjen-la-to. Ce district, qui compte 2457 chrétiens, est pau­vre et de surcroît menacé par les rebelles en 1895. Les chrétiens doivent même fuir pendant quelque temps dans la montagne, mais après la tourmente le chris­tianisme continue à se développer: En trois ans la communauté chrétienne de Toi-tjai augmente de 600 âmes. En 1897, le Père Villemot est nommé procureur à Séoul, et va occuper ce poste avec compétence jusqu'en 1917. En 1908, il construit près de l'évéché une grande salle, destinée à accueillir les étudiants de la province qui viennent suivre les cours supérieurs dans les Ecoles du Gouvernement. Les dimanches et les jours libres, il réunit les catholiques pour leur compléter leur formation religueuse. En 1917, il prend la place du P. Douchet à la tête de la paroisse de St-Joseph, située dans la banlieue de Séoul. Dans ce poste, il construit deux écoles : l'une pour les filles en 1918, l'autre pour les garçons en 1919. En 1921, il compte 500 élèves dans les deux écoles. Au mois de décembre 1921, le Père Villemot prend un congé pour aller se soigner en France: il fait une cure à Chatel­guyon, et en septembre de la même année revient en Corée. Il retrouve sa paroisse avec sa vingtaine d'an­nexes, totalisant environ 3000 chrétiens. En 1924, il entreprend des démarches pour faire re­connaître ses deux écoles par les autorités japo­naises. Après la mort du P. Poisnel, il est nommé en 1926 provicaire et curé de la ca­thé­drale. Il poursuit l'effort en­trepris par son prédécesseur pour développer l'éducation de la jeu­nesse, ce qui lui attire l'estime de la population et lui amène de nombreux les catéchumènes. En 1931, sa paroisse compte 2000 fidèles, elle en comptera 2234 en 1933 et 2650 en 1939. En 1931 il est nommé président du Conseil Provincial pour les cinq missions de Corée, mais continue d'assumer sa charge de pas­teur à la ca­thé­drale jusqu'en 1949. Il devient alors aumonier des soeurs de St. Paul de Chartres. Mais l'année suivante, au mois de juillet 1950, il est arrêté avec 13 autres français par l'armée de Corée du Nord, emmené  jusqu'à Pyong­yang et incarcéré. Il fait partie de la "marche à la mort", qui dure du 22 octobre 1950 jus­qu'au 9 novembre 1950, et meurt d'épuisement à l'arrivée, le 11 novembre 1950.

    Références biographiques

    AME 1892 p. 579. 1911 p. 168, 211, 213. 1922 p. 157. 1925 p. 88. 1926-1927 p. 365. 1931 p. 242.

    CR 1892 p. 273, 1893 p. 33. 1894 p. 28. 1895 p. 38,39. 1896 p. 31. 18976 p. 32, 33. 1899 p. 59. 1908 p. 46. 1915 p. 241. 1917 p. 23. 1918 p. 16. 1919 p. 22, 23. 1921 p. 28. 1922 p. 20. 1923 p. 25. 1924 p. 23. 1948 p. 11. 1950 p. 15. 1953 p. 17, 80.

    BME 1922 p. 93, 427, 683. 1926 p. 309, 626. 1930 p.  729. 1931 p. 654. 1932 p. 279. 1934 p. 16, 17, 19, 99, 854. 1935 p. 172. 1936 p. 542. 1939 p. p. 12, 112, , 248, 477. 1940 p. 181. 1949 p. 105. 1950 p. 152, 673, 697, 731. 1951 p. 16, 70, 72, 137, 358, 754. 1953 p. 409, 471, 574, 702, 774, 775. 1955 p. 285, 377, 380, 381, 384. 1956 p. 161, 162. 1957 p. 787.

    EC1 n° 4, 11, 12, 16, 18, 22, 485, 487, 489, 538.

     

    Bibliographie

    BME 1939 p. 11-14 : Le rescrit impé­rial sur l'éducation.

    • Numéro : 1995
    • Pays : Corée
    • Année : 1892