Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Alphonse VIGNOL (1858-1905)

[1504]. VIGNOL, Alphonse-Ferdinand, naquit à Bièvres (Ardennes) le 5 février 1858. Il fit ses études classiques au petit séminaire de Charleville, et passa plusieurs années au grand séminaire de Reims ; il était sous-diacre quand il devint aspirant du Séminaire des M.-E. le 3 mars 1880. Ordonné prêtre le 24 septembre 1881, il partit le 26 octobre suivant pour la mission de la Presqu'île de Malacca. D'abord vicaire de M. Paris à Singapore, il apprit la langue chinoise, fut envoyé successivement à la paroisse de l'Assomption à Pinang, à Taïping, et en 1885 à Malacca.
Add this

    [1504]. VIGNOL, Alphonse-Ferdinand, naquit à Bièvres (Ardennes) le 5 février 1858. Il fit ses études classiques au petit séminaire de Charleville, et passa plusieurs années au grand séminaire de Reims­ ; il était sous-diacre quand il devint aspirant du Séminaire des M.-E. le 3 mars 1880. Ordonné prêtre le 24 septembre 1881, il partit le 26 octobre suivant pour la mission de la Presqu’île de Malacca. D’abord vicaire de M. Paris à Singapore, il apprit la langue chinoise, fut envoyé successivement à la paroisse de l’Assomption à Pinang, à Taïping, et en 1885 à Malacca.

    Vers la fin de cette même année, rappelé à Singapore pour gouverner la paroisse Saint-Pierre et Saint-Paul, il en agrandit l’église en 1891, construisit le transept, le sanctuaire, les sacristies, remplaça la vieille charpente en bois par une charpente en fer, et orna l’édifice de trois autels en marbre­ ; le maître-autel fut consacré par Mgr Gasnier.Pendant son administration qui dura 20 ans, le nombre de ses paroissiens tripla, et leur valeur intellectuelle augmenta notablement, grâce au soin qu’eut le missionnaire de veiller à la fréquentation régulière des écoles des Frères et des Sœurs par les enfants.

    En 1900, Vignol fut nommé vicaire général, et administra le diocèse pendant une partie des années 1903 et 1904, entre le départ pour la France de Mgr Fée qui devait y mourir, et l’arrivée à Singapore de Mgr Barillon. Il mourut à Taïping (Etat de Pérak) le 17 mars 1905, et fut inhumé à Singapore.

     

    Notes bio-bibliographiques

    C.-R., 1883, p. 95­ ; 1884, p. 124­ ; 1886, p. 115­ ; 1887, p. 162­ ; 1889, p. 190­ ; 1890, p. 153­ ; 1893, p. 218­ ; 1898, p. 201­ ; 1900, p. 182­ ; 1902, p. 214­ ; 1904, p. 215­ ; 1905, p. 205.

    A. M.-E., 1914, pp. 74 et suiv.

    — Bull. dioc. Reims, 1905, pp. 142, 226, 275.

    • Numéro : 1504
    • Pays : Malaisie Singapore
    • Année : 1881