Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Albert VIGNAUD (1901-1963)

[3340]. VIGNAUD Albert (1901-1963) né le 20 décembre 1901 à Paris, admis au Séminaire des M.-E. en 1919, ordonné prêtre le 27 septembre 1925. Blessé le 14 août 1926 en montant dans un train, il perdit ses deux jambes. Il put cependant rejoindrer sa mission, à Hanoï, avec deux jambes artificielles, le 18 septembre 1927. Après avoir étudié la langue vietnamienne, il fut envoyé au petit séminaire de Hoàng-nguyên où il enseigna pendant onze ans.
Add this

    Albert, Pierre VIGNAUD naquit le 20 décembre 1901, à Paris, dans la paroisse Saint-Laurent. Il fit ses études primaires à l'école communale d'Ablis, (Yvelines), puis à celle de Bièvres (Essonne). M. Parmentier remarqua cet adolescent et accepta de lui donner des cours de latin. Tout en restant dans sa famille, M.Vignaud s'initia aux études secondaires, sans passer dans un petit séminaire.

     

    En 1919, lors de la réouverture du séminaire des Missions Etrangères à Bel-Air, il y fut admis comme aspirant, le 10 août 1919; en juin 1921, il fut reçu bachelier en philosophie à l'Institut Catholique de Paris. Tonsuré le 17 décembre 1921, il reçut les premiers ordres mineurs le 23 août 1922. D'octobre 1922 à juillet 1926, il continua ses études théologiques à Rome où il acquit les grades de bachelier en théologie en juillet 1923, et de licencié en théologie en juillet 1925. Le 19 février 1925, à Rome, Pie XI inaugura les pavillons du Japon et de l'Océanie à l'Exposition Vaticane. M. Vignaud, aspirant élève du Collège Romain, lui joua un air de musique japonaise

     

    Ordonné prêtre le 27 septembre 1925; il reçut sa destination pour le vicariat apostolique de Hanoï, le 23 juin 1926. En revenant de Lourdes, le 14 août 1926, environ un mois avant son départ en mission prévu pour le 17 septembre 1926, en gare de Poitiers, voulant remonter dans le train déjà en marche, il ne pût atteindre le marchepied et glissant sous les roues, il eût les deux jambes sectionnées au dessous des genoux. Muni de deux jambes artificielles, répétant avec humour :"Si  vous voyagez, passez par Poitiers: ça raccourcit !", et se sentant assez sûr de lui, il rejoignit sa mission le 18 septembre 1927.

     

    En 1928, après s'être initié à la langue viêtnamienne, il fut nommé professeur au petit séminaire de Hoàng-Nguyên où il enseigna pendant onze ans. L'emploi du temps de ses vacances le rendit célèbre dans la Société, car, à l'aide de ses deux cannes et avec ses deux jambes de bois, il devint un "as des voyages" qu'aucune excursion ne rebuta, ne s'arrêtant que lorsque "son appareil tomba en dérangement". Les jeunes missionnaires trouvaient en lui un guide averti pour découvrir Hanoï.  En 1930, il visita  la mission de Hung-Hoa, en janvier 1931, il monta au Chau-Laos, en juin de la même année, il se rendit à Hué; en 1935, il alla à Vientiane, en 1936, il séjourna à Kontum.

     

    Après avoir visité les Philippines, il partit avec M.Villebonnet, en 1932, pour un long voyage par voie de terre  jusqu'à Penang, ce qui lui permit de connaitre le Viêtnam, le Laos, la Thailande, la Malaisie. En juillet 1933, après une retraite à Hong-Kong, il visita la mission de Swatow. En juin 1934, il s'embarqua pour le Japon, continua en avion jusqu'en Mandchourie et en Corée. En 1936, il alla admirer les merveilles de Pékin, et revint par Pakhoi. En 1937, il se rendit à Nanning, à Canton, gagna Hankow par chemin de fer, remonta en vapeur le Yang-tse-Kiang jusqu'à ChungKing, gagna Chengtu en automobile. Au début d'août 1937, il rentra en avion à Hanoï, s'arrêtant au Yunnan, et arriva à son poste pour la rentrée du petit séminaire.

     

    Mais un matin de novembre 1938, en arrivant au réfectoire, une de ses jambes mécaniques se démonta. Il tomba de tout son poids sur le carrelage et on dut le transporter à la clinque St. Paul. En juin 1939, il prit son congé régulier en France et arriva à Paris le 13 juillet 1939. Nommé professeur à Beaupréau, le 1er octobre 1939, il y resta jusqu'en 1941, puis devint aumônier de l'Institution Monanges de Clermont-Ferrand. En 1943, cet établissement étant occupé par les Allemands, il s'installa à Ceyrat où s'était transporté l'internat de ce collège. Après la libération en 1944,il reprit son travail d'aumônier à Monanges. Ayant su gagner la confiance de tous, il fut fort apprécié pour son extrême discrétion, sa grande bonté et son large sourire, pour l'étendue de sa culture et la catéchèse qu'il assurait aux élèves. Il aimait raconter ses souvenirs du Viêtnam. Chaque année, il prenait part comme examinateur et correcteur aux examens diocésains d'instruction religieuse. Une partie de son temps était consacré à aider les prêtres de la paroisse St. Joseph et des autres paroisses de la ville de Clermont.

     

    Comme à Hanoï, le temps des vacances était aussi le temps des voyages. M.Vignaud faisait de fréquents séjours à la rue du Bac, il participait aux retraites communes à Bièvres, très heureux de revoir ses confrères. En 1961, s'étant fait  conduire à Ablis, il évoqua avec émotion ses souvenirs d'enfance. Presque chaque année, il se rendait à Herne-Bay, (Kent) en Angleterre, dans une famille amie. C'est là que le 8 août 1963, il mourut d'une crise cardiaque.

     

    Les Anglais lui firent des obsèques solennelles, puis sa dépouille mortelle fut ramenée en France, et le samedi 17 août 1963, il fut inhumé dans le cimetière du séminaire de Bièvres.

     

    Références bibliographiques

     

    AME 1921 p. 151. 1926-27 p. 493.

    CR 1923 p. 176. 1924 p. 135. 1926 p. 153. 1927 p. 166. 167. 1929 p. 95. 1934 p. 123. 1939 p. 106. 216. 1940 p. 115.

    BME 1923 p. 665. 1925 p. 314. 713. photo p. 616. 1926 p. 520. 714. 1927 p. 326. 759. 1929 photo p. 368. 1930 p. 496. 1931 p. 378. 383. 1933 p. 348. 538. 622. 643. 871. photo p. 420. 492. 1934 p. 347. 558. 561. 562. 628. 1935 p. 305. 452. 665. 679. 1937 p. 516. 584. 648. 718. 721. 722. 729. 1938 p. 843. photo p. 253. 1939 p. 56. 508. 667. 881. 1940 p. 123. 1941 p. 761.

    EPI 1963 p. 880. 1964 p. 301 (notice).

    MC n° 3390-92.

    EC1 N° 43. 80. 89. 90. 95. 96. 111. 114. 126. 129. 139. 406. 409. 733. 734.

     

    • Numéro : 3340
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1927