Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Léonard VIELMON (1825-1870)

[726]. VIELMON, Léonard, vit le jour à Saint-Aubin-de-Nabirat (Dordogne) le 24 octobre 1825. Il fit son service militaire qui à cette époque durait sept ans, devint sous-officier du génie, et épousa la fille du tailleur de son régiment. Après la mort de sa femme, il prit la résolution de devenir prêtre<<1. Il ne fut pas, comme dit le Mémorial (1re édit. 1888, p. 405), le seul missionnaire des M.-E. qui reçut les sept sacrements. Il y en eut d'autres, par exemple M. Noguette.>>.
Add this

    [726]. VIELMON Léonard (1825-1870), vit le jour à Saint-Aubin-de-Nabirat (Dordogne) le 24 octobre 1825, entra le 20 septembre 1855 au Sémi-naire des Missions Étrangères, fut ordonné prêtre le 29 mai 1858, et envoyé le 29 août suivant au Kouy-tcheou où il arriva le 7 janvier 1860. Il demeura d’abord à Ma-tchang, et l’année suivante fut placé à Kouy-yang. En 1864, il devint curé de la paroisse de Lan-tang. A Mou-you-se, à Lan-pan, il ouvrit des écoles ; à Tchen-lin, il fonda une pharmacie. De retour à Kouy-yang, il établit dans l’ancien prétoire du général Tien, persécuteur des chrétiens, une église et des logements. En 1868, il passa à Gan-chouen et y construisit une église. Il mourut à Kouy-yang, le 30 novembre 1870.

    • Numéro : 726
    • Pays : Chine
    • Année : 1858