Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Auguste VEAUX (1869-1948)

VEAUX Auguste (1869 - 1948) [2038] VEAUX Auguste est né le 26 février 1869 à Chartrier-Ferrière, dans le diocèse de Tulle (Corrèze). Il fit ses études primaires à Chartrier, et ses études secondaires au Petit Séminaire. Entré aux Missions Étrangères le 17 septembre 1887, il est tonsuré le 22 septembre 1888, minoré le 21 septembre 1889, sous-diacre le 12 mars 1892, prêtre le 24 septembre 1892 et part pour le Kouang-Tong le 9 novembre 1892.
Add this

    VEAUX Auguste est né le 26 février 1869 à Chartrier-Ferrière, dans le diocèse de Tulle (Corrèze). Il fit ses études primaires à Chartrier, et ses études secondaires au Petit Séminaire. Entré aux Missions Étrangères le 17 septembre 1887, il est tonsuré le 22 septembre 1888, minoré le 21 septembre 1889, sous-diacre le 12 mars 1892, prêtre le 24 septembre 1892 et part pour le Kouang-Tong le 9 novembre 1892.

     

    Il débuta à Canton par l'étude du cantonais et la surveillance de l'orphelinat (1892-1893). Il fut ensuite vicaire à Tchouc-San, sur la frontière du Tonkin (1893), puis curé de Lin-San (1894-1895). De là, il passa dans la région de Swatow, à Hopo, dont il gardera la charge de 1895 à 1945. Lors de la création de la mission de Swatow, en 1914, il en fera naturellement partie. Dans son nouveau district, il dut apprendre un nouveau dialecte, le Hakha; il y passera maître. Parmi ses 2.700 chrétiens, il pourra donner libre cours à son zèle de prédicateur et de catéchiste. Il construisit une vaste église, un couvent pour les Urselines (1929), un orphelinat (1935) pour le service des orphelines venues d'ailleurs (il ajoutera encore le Hoklo à son bagage linguistique). Il connut des périodes de brigandages, de guerres civiles et étrangères, mais il réussit à protéger son district.

     

    Cependant, avec les années, les infirmités se faisaient plus lourdes. En novembre 1945 il se retira à Swatow, pour y passer ses derniers jours dans la prière. Il mourut le 14 décembre 1948.

     

    Il fut dévot à Marie et à l'Eucharistie; il fut un promoteur de la communion précoce et fréquente des enfants. Il fut un confesseur toujours disponible, un directeur spirituel discret et surnaturel.

     

     

     

    Références biographiques

    AME 1893 p. 627. 1914 p. 126. 1928 p. 58. 104. 1937 p. 206.

    CR 1892 p. 274. 1894 p. 164. 1897 p. 114. 1900 p. 127. 1901 p. 124. 1902 p. 142. 1904 p. 139. 1905 p. 111. 1907 p. 151. 1909 p. 130. 1910 p. 132. 1911 p. 111. 1913 p. 159. 165. 1915 p. 83. 1916 p. 96. 1918 p. 54. 1919 p. 59. 1920 p. 43. 1922 p. 76. 1924 p. 69. 1925 p. 78. 1926 p. 84. 1927 p. 79. 1930 p. 137. 1931 p. 124. 1933 p. 108. 1934 p. 102. 1936 p. 96. 284. 1937 p. 97. 1939 p. 226. 1948 p. 251. 1949 p. 65. 215.

    BME 1924 photo p. 115. 1927 p. 757. 1929 p. 446. 1930 p. 543. 1932 p. 207. 1933 p. 538. 955. 1934 p. 345. 1935 p. 805. 1936 p. 894. 1937 photo p. 808. 1938 p. 541. 616. 1940 p. 692. 1941 p. 44. 263. 1949 p. 64.

    EC1 N° 466.

     

    • Numéro : 2038
    • Pays : Chine
    • Année : 1892