Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Gaston VÉRINE (1882-1929)

[2842]. VÉRINE Gaston (1882-1929) né le 3 octo-bre 1882 à Loulay (Charente-Maritime), admis au Séminaire des M.-E. en 1901, ordonné prêtre le 29 juin 1905, partit pour la mission de Ran-goon le 2 août suivant. Il étudia la langue à Mergui, puis, en 1907, assura un interim à Moul-mein, avant dêtre nommé vicaire à la cathédrale de Rangoon. En 1915, il devint aumônier des troupes anglaises, ainsi que des Soeurs du Bon Pasteur. Il assuma cette charge pendant quelques années, puis tomba gravement malade et mourut à Rangoon le 4 février 1929.
Add this

    Gaston, Émile, Hector Vérine, né le 3 octobre 1882 à Loulay (Charente Maritime) diocèse de La Rochelle, suivit ses études primaires, secondaires dans ce diocèse et entra au Grand Séminaire où il fut tonsuré le 9 juin 1900. Entré aux Missions Etrangères le 14 septembre 1901, il fut ordonné prêtre le 29 juin 1905 et partit pour Rangoon le 2 août.

     

    À son arrivée le 11 septembre, Mgr Cardot le nomma vicaire du Père Jumentier à Mergui, le poste le plus méridional de la Mission, où il se mit à l'étude de la langue birmane tout en s'occupant des orphelins et des chrétiens manillois.

     

    Après la retraite de ses confrères en 1906, il quitta Mergui et en 1907, il fut nommé à Moulmein en remplacement du curé, M. de Chirac, malade.  Il exerça son ministère et s'occupa à faire réparer le presbytère, l'église, travaux qu'il ne mena pas à leurs fins, car il quitta Moulmein pour les  fonctions de vicaire de la nouvelle cathédrale de Rangoon ; son curé lui demanda d'embellir cet édifice, le Père Vérine complèta l'ameublement avec bans, prie-Dieu, stalles de teck poli, construction de la réplique de la grotte de Notre dame de Lourdes. Il fit démonter pièce par pièce la vieille cathédrale pour bâtir une église neuve à Syriam, paroisse distitante de 12 kms.

     

    En mai 1915, il quitta ses fonctions à la cathédrale pour remplacer à la paroisse du "Cantonnement" M. de Saint Guily promu provicaire de la Mission. Le Père Vérine devint aumônier des troupes anglaises ainsi sur des Soeurs du Bon Pasteur.

     

    Fatigué, il se reposa dans le nord de l'Inde où il passa quelques semaines dans la Maison des Pères Jésuites à Darjeeling, profitant ainsi pour rendre visite à ses confrères des MEP de la Mission voisine de Kalimpong.

     

    Souhaitant embellir l'église, il commença à organiser une chorale paroissiale s'adjoignant le concours d'artistes bénévoles, malheureusement son état de santé empira ; on l'hospitalisa, les médecins l'opérèrent de l'appendicite mais sa santé s'aggrava, le Père Vérine, 46 ans, expira le 4 février 1929, les funérailles eurent lieu le 5 à la cathédrale de Rangoon.

     

    Références biographiques

    A.ME. 05p376/12p144.150/13p155.156/29p81+

     

    C.R. 05p288/06p206/08p222/10p231:14p107/29p181.290

    B.ME. 29p253+

     

    EC1.170+

     

    • Numéro : 2842
    • Pays : Birmanie
    • Année : 1905