Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

François-Xavier VAN CAMELBEKE (1839-1901)

[826]. VAN CAMELBEKE, Désiré-François-Xavier, né le 19 février 1839, dans la paroisse Saint-Pierre, à Nantes (Loire-Inférieure), fit ses études dans sa ville natale, à la psallette et au grand séminaire. Il entra diacre au Séminaire des M.-E. le 26 juillet 1862, fut ordonné prêtre le 30 mai 1863, et partit le 16 juillet suivant pour la Cochinchine orientale. Comme l'Annam était encore agité par suite des persécutions, il fut d'abord professeur au Collège général à Pinang ; il y étudia la langue annamite.
Add this

    [826]. VAN CAMELBEKE, Désiré-François-Xavier, né le 19 février 1839, dans la paroisse Saint-Pierre, à Nantes (Loire-Inférieure), fit ses études dans sa ville natale, à la psallette et au grand séminaire. Il entra diacre au Séminaire des M.-E. le 26 juillet 1862, fut ordonné prêtre le 30 mai 1863, et partit le 16 juillet suivant pour la Cochinchine orientale. Comme l’Annam était encore agité par suite des persécutions, il fut d’abord professeur au Collège général à Pinang­ ; il y étudia la langue annamite.

    Il fit construire à l’extrémité du jardin, du côté de la mer, un petit oratoire, en souvenir des élèves du Collège tombés dans leurs missions, martyrs de la foi. Il s’occupa aussi de la chrétienté de Balik Pulau, et y éleva une chapelle. Après dix-huit mois de séjour à Pinang, il passa à Saïgon où il s’exerça au ministère apostolique.

    En 1864, il se rendit dans sa mission, et, sur sa route, administra une partie des chrétientés des provinces de Binh-thuan, Khanh-hoa et Phu-yen. Il fut successivement­ : missionnaire à Gia-huu où il construisit une église en 1870­ ; supérieur du séminaire à Lang-song, et missionnaire à Hoa-vong en 1879. Il avait été nommé provicaire dès 1870.

    Le 15 janvier 1884, il fut élu évêque de Hiérocésarée et vicaire apostolique­ ; le 27 avril de la même année, il reçut la consécration épiscopale à Saïgon. En juillet 1885, quand la terrible persécution, soulevée par les mandarins et les lettrés à l’occasion de la conquête du Tonkin par la France, se déchaîna sur le pays, son vicariat fut ravagé­ : 8 missionnaires, 5 prêtres indigènes et plus de 25 000 chrétiens furent massacrés­ ; de nombreux presbytères, églises, écoles, couvents, ainsi que le séminaire, furent incendiés. L’évêque se réfugia à Qui-nhon et y resta deux ans, avec plusieurs missionnaires et beaucoup de chrétiens, dont il s’efforça de soulager la misère.

    En juillet 1887, il retourna à Lang-song. La maladie l’obligea de rentrer en France au mois de janvier 1889. Quoique imparfaitement rétabli, il regagna sa mission au printemps de l’année suivante. A cette époque, se produisait un mouvement considérable et véritablement extraordinaire de conversions. La statistique officielle du vicariat en est une preuve éloquente. En 1884, à la veille des massacres, la Cochinchine orientale comptait 41 234 chrétiens­ ; en 1886, il n’en restait plus que 15000­ ; en 1901, il y en avait 73 051. Ainsi en 15 ans, le chiffre des fidèles avait quintuplé. L’évêque mourut à Lang-song, province du Binh-dinh, le 9 novembre 1901.

    Armes. — D’azur au calice d’or duquel émerge l’hostie d’argent, posé sur une croix d’argent et une palme du même en sautoir et à la pointe de l’écu.

    Devise. — Da robur, fer auxilium.

    Bibliographie. — Mission de Cochinchine orientale. Règlement des catéchistes. — Imprimerie de Nazareth, Hong-kong, 1899, in-12, pp. v-16.

    Notes bio-bibliographiques.

    C.R., 1874 (janv.), p. 19­ ; 1879, p. 47­ ; 1882, pp. 67, 70, 124, 126­ ; 1883, p. 18­ ; 1884, pp. 102, 199­ ; 1885, pp. 84, 217­ ; 1886, p. 97­ ; 1887, p. 144­ ; 1888, p. 126­ ; 1890, p. 114­ ; 1891, pp. 151, 285, 290­ ; 1892, p. 176­ ; 1893, p. 188­ ; 1894, p. 202­ ; 1895, p. 202­ ; 1896, p. 192­ ; 1897, p. 161­ ; 1898, p. 158­ ; 1899, p. 187­ ; 1900, p. 156­ ; 1901, p. 154.

    A. P. F., xxxviii, 1866, Visite d’une partie du vicariat, p. 267­ ; li, 1879, p. 376­ ; lvii, 1885, Persécution, p. 346­ ; Ib., p. 351­ ; lviii, 1886, Massacres de missionnaires, pp. 13, 63­ ; lix, 1887, Arrestation du chef des rebelles, p. 265­ ; lxiv, 1892, p. 293­ ; lxxiv, 1902, p. 78.

    A. S.E., xxxi, 1880, p. 22.

    M. C., i, 1868, Arrestation de Mgr Charbonnier, p. 68­ ; Ib., p. 80­ ; xi, 1879, p. 283­ ; xvi, 1884, pp. 29, 60, 304­ ; xvii, 1885, Persécutions, pp. 374, 397, 445, 457, 566­ ; xviii, 1886, pp. 85, 496, 589­ ; xix, 1887, Délivrance des missionnaires des Bahnars, p. 217­ ; Ib., p. 313­ ; Ib., Aux bienfaiteurs, p. 517­ ; xxii, 1890, p. 3­ ; xxiv, 1892, Conversions, p. 157­ ; xxxiii, 1901, p. 552.

    B. O. P., 1889, p. 114­ ; 1895, p. 373.

    A. M.E., 1902, Discours de M. Dufrenil sur la tombe de Mgr Van Camelbeke, p. 105.

    — Miss. Quinhon. Mém., 1906, p. 51­ ; 1907, ii, pp. 1, [2]­ ; iv, pp. 2, [8]­ ; 1908, v, pp. 1, [2]­ ; 1912, p. 44.

    — P. M. M., 1882-83, p. 277­ ; 1883-84, pp. 346, 491­ ; 1884-85, p. 568­ ; 1885-86, pp. 73, 75­ ; 1886-87, pp. 194, 244­ ; 1887-88, p. 78­ ; 1888-89, p. 8­ ; 1889-90, p. 106­ ; 1890-91, pp. 1, 65­ ; 1891-92, p. 172­ ; 1893-94, pp. 8, 130­ ; 1894-95, pp. 8, 174­ ; 1896-97, p. 98­ ; 1897-98, p. 134­ ; 1898-99, pp. 8, 130­ ; 1899-1900, p. 171­ ; 1900-01, pp. 35, 132­ ; 1901-02, p. 132.

    Sem. rel. Nantes, 1866, pp. 38, 51­ ; 1868, p. 445­ ; 1879, p. 587­ ; 1880, p. 180­ ; 1884, pp. 14, 361, 629, 1186­ ; 1885, pp. 129, 820, 923, 1042, 1136­ ; 1886, p. 222­ ; Ib., Bref, p. 485­ ; Ib., pp. 687, 1205­ ; 1887, pp. 677, 874, 970­ ; 1889, pp. 1124, 1150­ ; 1890, pp. 294, 391, 493, 559, 992­ ; 1892, p. 175­ ; 1894, p. 943­ ; 1901, pp. 1087, 1201. — Œuv. Prop. Foi, Nantes, comp.-rend., 1869, p. 17­ ; 1886, p. 2. — Sem. rel. Vannes, 1886, p. 707­ ; 1889, p. 539. — Voix de N.-D. Chartres, xxxiii, 1889, p. 122. — Ann. Sainte-Face, 1887-88, p. 169. — L’Univers, 1885, nos des 29 sept., 24 nov.­ ; 1886, n° du 27 mars.

    Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph. — Arm. des Prél. franç., p. 271.

    Collect., 29 janv. 1890­ : n° 257.

    Portrait. — A. P. F., lviii, 1886, p. 15. — M. C., xvi, 1884, p. 306. — Alm. des Miss., 1903, p. 64.

    • Numéro : 826
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1863