Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

André VACQUIER (1906-1945)

[3423]. VACQUIER André (1906-1945) né le 12 mai 1906 à Rochefort (C.-M.), admis au Séminaire des M.-E. en 1929, ordonné prêtre le 29 juin 1930, partit le 8 septembre suivant pour la mission de Hanoï. Après avoir étudié la langue, il fut affecté à la paroisse de Nam-dinh, dont il devint bientôt le curé. Sous son impulsion, les mouvements du scoutisme et de la JOC furent créés, et la paroisse se développa rapidement. En 1945, il fut arrêté par les Viêt-minh et probablement exécuté le 8 septembre. Références bibliographiques
Add this

    [3423] VACQUIER André, Jean, Paul, est né à Rochefort (Charente-Maritime) dans le diocèse de La Rochelle, le 12 mai 1906. Il fait ses études secondaires au collège Stanislas et entre au grand séminaire. Il est déjà sous-diacre quand il est admis au séminaire des Missions Etrangères, le 14 septembre 1929. Ordonné prêtre le 29 juin 1930, il part le 8 septembre suivant pour la mission de Hanoi, au Vietnam. Il se met aussitôt à l’étude de la langue vietnamienne, qu’il va parler parfaitement. Affecté à la paroisse de Nam-dinh, il va y passer les quinze années de sa vie missionnaire. Il s’occupe tout spécialement des groupes scolaires, qui, avec lui, prennent une grande importance. Beaucoup de non-chrétiens sont inscrits dans ces groupes scolaires, et un certain nombre d’entre eux fréquentent aussi les cours facultatifs d’instruction religieuse. Pour mener à bien cette oeuvre d’éducation, il va jusqu’à demander par anticipation la part de son héritage et la consacre entièrement à ses écoles. Mais il n’est pas seulement un directeur de groupes scolaires. Il remplit aussi avec beaucoup de zèle sa charge de vicaire, puis de curé et enfin de chef de district. Sous son impulsion, le scoutisme et la JOC prennent à Nam-dinh un magnifique essor. Lors du gouvernement du Front populaire, c’est le P. Vacquier qui est accepté par tous les partis pour arbitrer la grève. En un temps record, il résout les problèmes et fait adopter par l’administration une série de réglementations en faveur des coolies tonkinois qui vont travailler dans les plantations de Cochinchine. Grâce à son intervention, les coolies ne seront embauchés qu’avec leur famille, une assistance médicale leur sera fournie dans les plantations, et des prêtres tonkinois accompagneront les coolies chrétiens. Le P. Vacquier vient tout juste d’organiser à Nam-dinh un orphelinat pour les enfants faméliques, lorsque survient le coup de force japonais, le 9 mars 1945. Il voit alors avec stupeur plusieurs de ses collaborateurs se retourner contre lui, ou adopter une attitude de retrait. Il doit alors subir quelques tracasseries ou perquisitions, suivies d’emprisonnements. Mais il ne sera officiellement arrêté que le 25 août suivant, après la prise du pouvoir par les Viêt-minh. Pendant la nuit du 8 au 9 septembre, il est emmené en camion vers une destination inconnue, et selon toute vraisemblance exécuté la nuit même.

     

    Références bibliographiques

     

    AME 1930 p. 180. 217. 1931 p. 94. 1938 p. 219. 1940 p. 11. 12.

    CR 1930 p. 249. 1931 p. 141. 1932 p. 165. 166. 1934 p. 124. 125. 1936 p. 115. 277. 1937 p. 120. 1938 p. 123. 1939 p. 111. 1947 p. 66. 1948 p. 226. 1950 p. 64. 1951 p. 36. 1953 p. 31.

    BME 1929 p. 511. 1930 p. 592. 757. 1932 p. 783. 1934 p. 346. 1935 p. 126. 198. 361. 807. 808. 890. 1936 p. 223. 295. 748. 900. 1937 p. 64. 203. 282. 518. 596. 652. 730. photo p. 545. 1938 p. 52. 122. 341. 454. 545. 619. photo p. 253. 1939 p. 57. 277. 423. 425. 508. 568. 657. 800. 1940 p. 127. 205. 207. 350. 498. 1941 p. 189. 269. 418. 481. 625. 626. 721. 1948 p. 55. 235. 1949 p. 261. 535. 536. 1950 p. 83. 483. 1952 p. 570. 1954 p. 74. 1014.

    R.MEP 144P51.

    EC1 N°  178. 201. 205. 452. 470. 630.

    NS 63/C2.

     

     

    • Numéro : 3423
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1930