Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Léon TRIVIÈRE (1915-1998)

né le 3 février 1915 à Guéméné Penfao (L.-A.), admis au Séminaire des M.-E. en 1938, ordonné prêtre le 20 mars 1943, fut affecté à la mission de Mand-chourie, mais, en raison de la guerre, il ne put gagner sa mission. Après un court passage à Shanghai et à Pékin en 1948, il fut alors affecté à la mission de Chengdu, où il arriva en 1949. Expulsé de Chine en 1952, il fut ensuite placé à la maison de Nazareth à Hong-Kong et chargé de la rédaction du Bulletin des M.E., de 1952 à 1960,
Add this

    Léon Trivière né le 3 février 1915 à Guéméné Penfao (L.-A.), admis au Séminaire des M.-E. en 1938, ordonné prêtre le 20 mars 1943, fut affecté à la mission de Mand-chourie, mais, en raison de la guerre, il ne put gagner sa mission. Après un court passage à  Shanghai et à Pékin en 1948, il fut alors affecté à la mission de Chengdu, où il arriva en 1949. Expulsé de Chine en 1952, il fut ensuite placé à la maison de Nazareth à Hong-Kong et chargé de la rédaction du Bulletin des M.E., de 1952 à 1960, avant d’être rappelé à Paris pour diriger la Revue des M.-E. Il assuma cette charge de 1960 à 1983, puis il se fixa à la maison St-Joseph de Fontainebleau de 1983 à 1993, continuant à s’informer et à écrire sur la Chine. Il se retira enfin au sanatorium de Montbeton, où il mourut le 21 novembre 1998.

    • Numéro : 3694
    • Pays : Chine
    • Année : 1945