Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Charles TISSERAND (1809-1870)

[414]. TISSERAND, Claude-Charles, naquit le 5 mars 1809 à Antigny-la-Ville (Côte-d'Or). N'étant encore que minoré, il fut envoyé professer la cinquième au petit séminaire de son diocèse. Sous-diacre lors de son arrivée au Séminaire des M.-E. le 25 juillet 1832, il fut ordonné prêtre le 21 décembre 1833, et partit le 11 mars 1834 pour le Collège général à Pinang.
Add this

    [414]. TISSERAND, Claude-Charles, naquit le 5 mars 1809 à Antigny-la-Ville (Côte-d’Or). N’étant encore que minoré, il fut envoyé professer la cinquième au petit séminaire de son diocèse. Sous-diacre lors de son arrivée au Séminaire des M.-E. le 25 juillet 1832, il fut ordonné prêtre le 21 décembre 1833, et partit le 11 mars 1834 pour le Collège général à Pinang.

    En 1839, il en fut nommé supérieur. Il acheta une propriété à Sabrang et y fit une plantation, espérant créer des ressources pour le Collège­ ; il y construisit aussi quelques bâtiments pour servir de maison de campagne aux professeurs et aux écoliers. En 1845, le Collège comptait 88 élèves, dont 9 Chinois, 4 Siamois, et 75 Annamites. Les dépenses ordinaires furent, cette année-là, de 3 434 piastres 95­ ; les dépenses extraordinaires de 484 piastres 51 1/2­ ; les dépenses faites pour la maison de campagne, de 673 piastres 75­ ; soit un total de 4 593 piastres 21 1/2.

    M. Tisserand eut pour élève le P. Lo, qui fut le premier prêtre chinois du vicariat de la Presqu’île de Malacca.

    Il donna sa démission de supérieur à la fin de 1847­ ; peut-être cependant continua-t-il d’exercer cette fonction jusqu’à l’arrivée de son successeur, Thivet, qui, nommé le 24 décembre 1847, ne parvint à Pinang que le 7 juin 1848. Toujours est-il qu’il avait manifesté le désir de rester professeur, et ne quitta définitivement le collège que le 30 janvier 1849.

    Il s’agrégea à la mission de la Presqu’île de Malacca, et fonda près de Singapore un séminaire sous le nom de collège Sainte-Marie, projet qu’il avait déjà voulu exécuter en 1839.

    En 1850 ou 1851, il transféra cet établissement près de Batu Kawan (province de Wellesley), en un lieu qu’on appelait alors Tebing Tinggi. Il y construisit une grande maison dont le rez-de-chaussée servait de chapelle, et l’étage de logement au missionnaire et aux élèves qui n’étaient pas nombreux. À côté étaient deux petites écoles­ : l’une pour les garçons et l’autre pour les filles.

    En 1854, il commença une plantation de muscadiers, afin de créer des ressources à son collège­ ; ses espérances ne se réalisèrent point. Il mourut à Singapore le 26 juin 1870, et fut enterré à Bukit Timah.

    Notes bio-bibliographiques.

    A. M.E., 1914, p. 84.

    M. C., iii, 1870, p. 271.

    — Am. de la Rel., cxxxiii, 1847, p. 70.

    • Numéro : 414
    • Pays : Malaisie Singapoure
    • Année : 1834