Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

François TERRIEN (1861-1914)

TERRIEN François (1861 - 1914) [1675] TERRIEN François, Emile, est né le 5 décembre 1861, à Liré, dans le diocèse d'Angers (Maine et Loire). Il entre sous-diacre au Séminaire des Missions Etrangères le 11 octobre 1884. Il est ordonné prêtre le 27 septembre 1885 et part pour la Mission de Malacca le 18 novembre suivant.
Add this

    [1675] TERRIEN François, Émile, est né le 5 décembre 1861, à Liré, dans le diocèse d'Angers (Maine et Loire). Il entre sous-diacre au Séminaire des Missions Etrangères le 11 octobre 1884. Il est ordonné prêtre le 27 septembre 1885 et part pour la Mission de Malacca le 18 novembre suivant.

     

    Il est d'abord placé comme vicaire auprès du Père Vignal, à la paroisse chinoise et s'y met avec ardeur à l'étude du chinois. En janvier 1887, il est envoyé comme vicaire chez le Père Sorin, en charge des postes de Bukhit-Mertayam et de Machang-Butok. Il est bientôt nommé curé de ce dernier poste. Il s'occupera aussi du poste de Matong-Tinghy : il s'y donne à fond et parcourt son district dans tous les sens. A Machang-Butok, il va bâtir une vaste église en briques et puis essayer de trouver des terrains sur les collines du Thai-San pour y établir ses néophytes.

     

    Au bout de dix ans de labeurs, il doit rentrer en France se soigner, de septembre 1897 à mai 1899. A son retour, il s'établit au gros bourg de Kajang entre Séremban et Kuala-Lumpur. Après l'achat d'un terrain, il y bâtit une jolie petite église, un presbytère et une salle de prédication qui servait aussi de local scolaire.

     

    En 1903, Mgr. Fée le charge de la chrétienté chinoise de Kuala-Lumpur avec pour mission de lui donner son autonomie et de lui bâtir une église : ce fut Notre-Dame du Rosaire, bénite par l'évêque le 18 décembre 1904. En 1911, c'est près de l'hôpital où ils sont soignés que le Père Terrien bâtit une église pour les lépreux. Il avait aussi commencé son presbytère quand la santé le contraint à un nouveau séjour en France, au courant de l'année 1912. De retour en mission, il travaille à organiser la chrétienté de Klang et y établit un catéchuménat. Il aurait voulu y bâtir une église mais son état de santé laissait de plus en plus à désirer jusqu'à ce que les crises d'entérite de plus en plus pénibles causent sa mort le 3 novembre 1914, à l'hôpital général de Kuala-Lumpur.

     

     

     

    Références biographiques

    AME 1900 p. 295. 1903 p. 13. 1908 p. 316. 1912 p. 315. 1914 p. 128. 129. 135. 136.

    CR 1885 p. 144. 1888 p. 159. 1889 p. 191. 1890 p. 154. 1892 p. 208. 209. 1893 p. 221. 1895 p. 256. 1897 p. 208. 209. 217. 1899 p. 240. 241. 1900 p. 184. 1901 p. 194. 196. 1902 p. 217. 218. 1904 p. 219. 1905 p. 210. 1907 p. 232. 1908 p. 214. 1909 p. 205. 225. 226. 1911 p. 195. 1912 p. 243. 1915 p. 120. 122. 1921 p. 161.

    BME 1958 p. 626. 634.


    • Numéro : 1675
    • Pays : Malaisie
    • Année : 1885