Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean-François TARIN (?-1791)

[281]. TARIN, Jean-François, était né à Paris (Seine). Entré prêtre au Séminaire des M.-E. le 17 août 1787, il partit le 29 novembre de la même année pour la Cochinchine où il arriva en 1789, avec le vicaire apostolique Pigneau de Béhaine. Il resta à Saïgon et dans les environs. \ Il y soigna assidûment M. Le Blanc pendant sa maladie et pendant son agonie ; il occupa sa chambre peu de temps après sa mort et gagna sa maladie. ""
Add this

    [281]. TARIN, Jean-François, était né à Paris (Seine). Entré prêtre au Séminaire des M.-E. le 17 août 1787, il partit le 29 novembre de la même année pour la Cochinchine où il arriva en 1789, avec le vicaire apostolique Pigneau de Béhaine. Il resta à Saïgon et dans les environs.

    « Il y soigna assidûment M. Le Blanc pendant sa maladie et pendant son agonie­ ; il occupa sa chambre peu de temps après sa mort et gagna sa maladie. »

    Quand il se sentit atteint, quoiqu’il ne fût pas encore alité, il voulut recevoir les derniers sacrements­ ; puis il prépara toutes ses affaires comme pour un voyage, engagea les missionnaires à ménager leurs forces, leur promit de se souvenir d’eux, exhorta à se convertir un Européen venu lui rendre visite, et, le 4 avril 1791, à Saïgon, s’endormit paisiblement dans le Seigneur.

    Notes bio-bibliographiques. — N. L. E., vii, p. 156­ ; viii, p. 362.

    La Coch. rel., i, p. 442.

    • Numéro : 281
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1787