Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Augustin TARDIEU (1872-1942)

[2304] TARDIEU Augustin-Marie (Mgr) Vicaire Apostolique de QUINHON Cochinchine Orientale ----------
Add this

    Augustin-Marie TARDIEU naquit le 16 octobre 1872, à MONTRODAT, diocèse de MENDE, département de la LOZERE. Il était le quatorzième enfant d'une famille très chrétienne. Il n'eût pas le bonheur de connaitre sa mère, car moins de deux ans après sa naissance, elle partait pour le ciel, à la suite de la naissance de son quinzième enfant. Augustin trouva alors au foyer paternel une soeur ainée qui sera l'éducatrice de l'orphelin.

     

    Au mois d'octobre 1886,âgé de quatorze ans, après avoir étudié les rudiments de la langue latine au presbytère de son village,il entrait en cinquième au collège catholique de MARVEJOLS. De 1886 à 1891, il y suivit le cycle normal des études secondaires ; Admis au Grand Séminaire de MENDE, en Octobre 1891, cochambriste de celui qui devait devenir, en 1930, Mgr CHABANON, il y reçut la tonsure le 17 Décembre 1892.

     

    Le 12 Septembre 1893, en compagnie de son condisciple M. Alexandre CHABANON, il arrivait à la rue du Bac, et était dirigé vers le Séminaire de philosophie à Bièvres. Atteint par la loi militaire,il fit son année de service militaire à LYON. Minoré le 21 Septembre 1895, sous-diacre le 27 Septembre 1896, Diacre le 13 Mars 1897, il était ordonné prêtre le 27 Juin 1897, et recevait sa destination pour le Vicariat Apostolique de COCHINCHINE ORIENTALE (Quinhon).  Le 04 Août 1897, il partait rejoindre sa mission.

     

    M. TARDIEU fût d'abord envoyé à QUINHON pour commencer l'étude de la langue viêtnamienne, ensuite à NHON-NGHIA, chrétienté du disctrict de  KIM-CHÂU.  En 1897, il  devint vicaire de M. VILLAUME, dans le Sud de la Mission (Phan-Rang). Un an plus tard, il fut nommé professeur au Petit Séminaire. En Novembre 1901, en raison du double décès presque simultané de l'Evêque, Mgr VAN CAMELBEKE, et de son Provicaire, M. FOURMOND, M. TARDIEU alla remplacer à GIA-HUU M. GEFFROY, devenu Supérieur de la Mission. Mgr GRANGEON nommé nouveau Vicaire Apostolique, M. TARDIEU  prit la direction  du district de BAU-GÔC, au sud de la province de QUANG-NGAI, pour un temps très  court : Septembre 1902- 1903.

     

    En 1903, Mgr GRANGEON chargea M. TARDIEU de travailler au procès de nos martyrs  de 1859-1860. Ce travail terminé, il reprit sa place au Petit Séminaire comme Professeur des classes de Seconde et de Troisième, pour une période de cinq ans. De 1909 à 1916, dans le difficile poste de HOI-DUC, il regroupa les chrétiens dispersés, ramena au bercail certains d'entre eux, ouvrit une école. À son départ, le nombre de ses ouailles avait doublé !

     

    En 1916, Mgr GRANGEON demanda à M. TARDIEU de prendre la direction de l'important district de TRA-KIÊU. Il y continua  le travail de ses prédécesseurs. s'interessant  aux enfants, aux écoles,  aux orphelins , aux nombreux catéchumènes ; il montra une grande sollicitude envers les religieuses Amantes de la Croix. Il s'ingenia  à augmenter l'étendue des rizières, et à créer d'autres revenus supplémentaires. Il resta six ans à TRA-KIÊU.

     

    En 1922, M. MUGNIER, Supérieur du Grand Séminaire mourut. M. TARDIEU succéda au défunt. Il mit tous ses soins à former des prêtres instruits, dignes de leur tâche, habiles dans l'art de la prédication.

     

    En 1926, son mauvais état de santé l'obligea  à rentrer en France. Il y resta deux ans, et revint prendre son poste de Supérieur au Grand Séminaire.  La démission de Mgr GRANGEON ayant été acceptée par le Saint Siège, on procéda aux votes pour le choix d'un nouvel Évêque, et le 25 Décembre 1929, un câblogramme de Rome nommait M. TARDIEU , Evêque de VADA et Vicaire Apostolique de QUINHON.

     

    Intronisé le 10 Janvier  1930, il fut sacré le 01 Mai 1930, à LANG-SONG,par Mgr DREYER, Délégué Apostolique, assisté de  Mgr MUNAGORRI, de BUI-CHU  et de Mgr CHAIZE, Évêque auxiliaire de HANOI.  Au mois de Juin 1930 , il partait pour la France pour participer à Paris à la réunion décennale des Supérieurs de la Société. En Janvier 1931, il était de retour dans son Vicariat Apostolique.

     

    Il abandonna  l'Évêché de LANG-SON, pour s'installer à QUINHON, dans une maison viêtnamienne. Il décida de bâtir le Grand Séminaire, au bord de la mer, un peu à l'écart de la ville, confiant le soin de cette construction à Mr. DORGEVILLE. Séminaristes et Professeurs prirent possession des lieux au mois de Septembre 1932. Deux typhons, l'un en Octobre 1932, l'autre en Novembre 1933 vinrent bouleverser les plans du Vicaire Apostolique, car les dégâts furent considérables.

     

    Il fit reconstruire à QUINHON  l'Imprimerie de la Mission. En Avril 1935, elle y était installée, et assurait son travail normal. Puis ce fut la construction de l'Evêché dont la bénédiction eût lieu  fin Décembre 1935. Ensuite, il s'attela à la construction de l'église pro-cathédrale, qu'il ouvrit au culte, le dimanche, fête de l'Immaculée Conception de 1939.

     

    À son retour de France, Mgr TARDIEU  avait amené une petite automobile. Il s'en servit  pour animer la vie spirituelle de son vicariat, visiter et encourager ses prêtres, ses catéchistes, ses chrétiens, ses catéchumènes nombreux. Il acheta des terrains pour y établir ces nouvelles chrétientés. Survinrent les tragiques évènements de 1939 : ils causèrent au Supérieur de la Mission de nombreux soucis : difficultés  de continuer ses tournées pastorales, et impossibilité de communiquer avec l'extérieur du pays.

     

    La santé de Mgr TARDIEU n'était pas brillante, il était dur pour lui-même, et  ne voulait pas qu'on s'occupât de lui. Le 11 Décembre 1942, son domestique le trouva affalé à son bureau, le parquet rouge de sang.  Malgré les soins empressés des docteurs, il rendit le dernier soupir le 12 Décembre 1942. Ses funérailles eurent lieu le mercredi, sous la présidence de Mgr le Délégué Apostolique, des Vicaires Apostoliques du groupe, et plusieurs confrères de leur Mission. Les Représentants de l'Administration française et vietnamienne s'associèrent à ce deuil.

     

    La cérémonie terminée à QUINHON, le corps fut conduit à l'embarcadère d'où une jonque le transporta à LANG-SONG. C'est  à côté des Évêques et des missionnaires qui ont travaillé dans la Mission de  QUINHON, que repose Mgr TARDIEU..

     

    Références biographiques

    AME 1897 p. 772. 1930 p. 26. 45. 202. photo p. 203. 1931 p. 35. 1932 p. 292. 1933 p. 18. 65. 93. 196. 212. 215. photo p. 218. 1934 p. 39. 1935 p. 52. 234. 1936 p. 137. 236. 279. 1937 p. 56. 186. 279. 1938 p. 187. 1939 p. 38. 139. photo p. 90. 184. 233.

    CR 1897 p. 278. 1903 p. 182. 1904 p. 189. 1906 p. 342. 1911 p. 165. 1914 p. 86. 1917 p. 94. 1918 p. 80. 1922 p. 106. 1930 p. 170. 178. 244. 1931 p. 163. 171. 178. 348. 960. 1932 p. 197. 328. 1933 p. 150. 268. 277. 357. 1934 p. 144. 1935 p. 142. 143. 155. 249. 251. 256. 1937 p. 133. 1938 p. 145. 311. 1939 p. 132. 140. 1940 p. 84. 1947 p. 39. 352. 1948 p. 88. 151. 190. 191.

    BME 1922 p. 442. 1924 photo p. 685. 1928 p. 245. 1929 photo p. 464. 1930 p. 121. 127. 174. 378. 379. 420. 499. photo p. 748. 1931 p. 161. 383. 604. 762. 763. 1932 p. 214. 464. 789. 791. 947. 1933 p. 551. 624. 866. 873. 66. 377. 378. 458. 459. 1934 p. 55. 57. 426. 723. 880. 1935 p. 281. 365. 599. photo p. 57. 297. 1936 p. 136. 306. 394. 455. 499. 595. 1937 photo p. 461. 724. 1939 p. 358. 431. 513. 575. 734. 802. 1940 p. 136. 212. 283. 486. 1941 p. 562. 1948 p. 242.

    EC1 N°  107. 131. 146. 188. 201. 202. 212. 433.

     

     

     

     

     

     


    • Numéro : 2304
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1897