Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

André SOUYRIS (1873-1945)

[2285]. SOUYRIS André (1873-1945) né le 8 février 1873 à Coupiac (Aveyron), entra au Séminaire des M.-E. le 15 septembre 1892, fut ordonné prêtre le 27 juin 1897, et partit le 28 juillet 1897 pour la mission du Yunnan. Il fut dabord envoyé à Tung-tchoan pour l'étude du chinois, puis fut chargé, en 1899, des postes de Loupou et Kiaokia, puis, en 1900, du poste de Lan-gni-tsin. En 1911, il fut nommé curé de Toudza, puis, en 1915, curé de Ain-ly. Il y construisit une chapelle et deux écoles.
Add this

    [2285]  SOUYRIS André, Auguste, est né le 8 février 1873 à Coupiac, diocèse de Rodez (Aveyron). Il fit ses études primaires et secondaires au Collège des Pères Blancs à St Laurent d'Olt. Il entra aux Missions Étrangères le 15 septembre 1892, et fut ordonné prêtre le 27 juin 1897. Il partit le 28 juillet 1897 pour la Mission du Yunnan.

     

    Mgr Fenouil le garda quelque temps près de lui, et l'envoya à Tung-tchoan pour l'étude du chinois et comme vicaire du Père Bonhomme. En 1899, il fut envoyé à Loupou et Kiaokia, situés respectivement au nord et au nord-ouest de Tung-tchoan. Il s'efforça de donner à ses paroissiens une instruction religieuse solide et une véritable formation chrétienne.

     

    En 1900, lors des troubles du Yunnan, M. Bonhomme et lui se réfugièrent au Kouitchéou. À Kweiyang, M. Souyris fut atteint de typhoïde, dont il guérit grâce aux bons soins du Père Lucas, prêtre chinois. La tourmente passée, il regagna son poste de Tung-tchoan. Puis il fut nommé à Lan-gni-tsin, où il trouva des chrétiens très paresseux pour la Messe du dimanche et qui ne désiraient pas s'améliorer. C'est pourquoi le Père Souyris alla s'établir à A-qui, où il fit un travail très fructueux. Il construisit église, résidence, école de filles et donna de nombreux baptêmes d'adultes.

     

    Au début de 1910, M. Souyris, fatigué, obtint la permission d'aller se reposer à Hongkong. À son retour, en 1911, il fut nommé curé de Toudza. Il s'efforça d'attirer ses paroissiens à l'église. Pendant les premières années, il connut quelques succès. Cependant, la communauté peu à peu s'attiédit, en raison de sa consommation d'alcool et d'opium. En 1915, il vint s'établir à Pan-kiao-ho. Il s'adonna à l'apostolat dans les familles, qu'il forma à une vie chrétienne plus fervente et militante. Il dut quitter ce poste, qui finit par dépérir par un manque d'hygiène provoquant de nombreuses maladies et beaucoup de décès.

     

    Il vint alors s'établir en 1915 à A-in-ly. Il y construisit une jolie petite chapelle, deux écoles et une résidence. Il forma plusieurs jeunes gens, pour les envoyer, comme catéchistes, dans les villages, et c'est ainsi qu'il fut heureux de pouvoir baptiser quelques familles. Tous les soirs, les chrétiens se réunissaient à sa résidence, pour un cours d'Écriture Sainte. En plus de ce travail spirituel, le Père s'occupa aussi de la vie économique de son centre. Il réussit à établir un marché, non loin du village, ce qui dispensait ses paroissiens d'aller trop loin chercher leurs provisions. Puis il établit des caisses rurales, pour l'emprunt à intérêt très bas, dont païens et chrétiens avaient besoin pour leur commerce.

     

    En 1938, son coeur donna quelques inquiétudes. Au début de 1940, Mgr Larregain lui donna un vicaire. Il l'autorisa également à se retirer à Mou-tchou-tsin. Enfin, en décembre 1942, il fut nommé aumônier du Carmel à Wei-tse, et de 1943 à 1945, il finit ses jours à A-in-ly, son ancien poste, où il expira le 25 juillet 1945. Il repose maintenant dans le cimetière de ce village, au milieu de tous ceux qu'il a aimés.

     

     

    Références bio-bibliographiques

    AME 1897 p. 771. 1919-20 p. 65. 525.

    CR 1897 p. 277. 1900 p. 113. 114. 1905 p. 84. 1906 p. 108. 1908 p. 144. 1909 p.11. 1912 p. 145. 1918 p. 46. 140. 141. 1935 p. 75. 1939 p. 72. 73. 1940 p. 47. 1947 p. 295.

    BME 1929 photo p. 496. 1934 p. 49. 639. 710. photo p. 376. 1935 p. 191. 427. 510. 736. 1936 p. 285. 518. 1937 p. 429. 1939 p. 861. 1940 p. 269. 1948 p. 345.

    ECM 1945 p. 193.

    EC1 N°  440.

     

     

    • Numéro : 2285
    • Pays : Chine
    • Année : 1897